Dimanche 11 Août 2019 |

Dimanche 11 Août 2019



Sujet — Esprit

SubjectSpirit

Texte D’or : Job 32 : 8

« Dans l'homme, c'est l'esprit, le souffle du Tout Puissant, qui donne l'intelligence. »



Golden Text: Job 32 : 8

There is a spirit in man: and the inspiration of the Almighty giveth them understanding.




PDF Downloads:


Click here to play the lesson audio as you read:

Also available on YouTube or SoundCloud

████████████████████████████████████████████████████████████████████████


Lecture Alternée:


9.     Comme il est écrit, ce sont des choses que l'œil n'a point vues, que l'oreille n'a point entendues, et qui ne sont point montées au cœur de l'homme, des choses que Dieu a préparées pour ceux qui l'aiment.

10.     Dieu nous les a révélées par l'Esprit. Car l'Esprit sonde tout, même les profondeurs de Dieu.

11.     Lequel des hommes, en effet, connaît les choses de l'homme, si ce n'est l'esprit de l'homme qui est en lui ? De même, personne ne connaît les choses de Dieu, si ce n'est l'Esprit de Dieu.

12.     Or nous, nous n'avons pas reçu l'esprit du monde, mais l'Esprit qui vient de Dieu, afin que nous connaissions les choses que Dieu nous a données par sa grâce.

13.     Et nous en parlons, non avec des discours qu'enseigne la sagesse humaine, mais avec ceux qu'enseigne l'Esprit, employant un langage spirituel pour les choses spirituelles.

14.     Mais l'homme animal ne reçoit pas les choses de l'Esprit de Dieu, car elles sont une folie pour lui, et il ne peut les connaître, parce que c'est spirituellement qu'on en juge.

15.     L'homme spirituel, au contraire, juge de tout, et il n'est lui-même jugé par personne.

Responsive Reading: I Corinthians 2 : 9-15

9.     As it is written, Eye hath not seen, nor ear heard, neither have entered into the heart of man, the things which God hath prepared for them that love him.

10.     But God hath revealed them unto us by his Spirit: for the Spirit searcheth all things, yea, the deep things of God.

11.     For what man knoweth the things of a man, save the spirit of man which is in him? even so the things of God knoweth no man, but the Spirit of God.

12.     Now we have received, not the spirit of the world, but the spirit which is of God; that we might know the things that are freely given to us of God.

13.     Which things also we speak, not in the words which man’s wisdom teacheth, but which the Holy Ghost teacheth; comparing spiritual things with spiritual.

14.     But the natural man receiveth not the things of the Spirit of God: for they are foolishness unto him: neither can he know them, because they are spiritually discerned.

15.     But he that is spiritual judgeth all things, yet he himself is judged of no man.



La Leçon Sermon



La Bible


1. Ésaïe 42 : 1, 5-7

1     Voici mon serviteur, que je soutiendrai, mon élu, en qui mon âme prend plaisir. J'ai mis mon esprit sur lui ; il annoncera la justice aux nations.

5     Ainsi parle Dieu, l'Éternel, qui a créé les cieux et qui les a déployés, qui a étendu la terre et ses productions, qui a donné la respiration à ceux qui la peuplent, et le souffle à ceux qui y marchent.

6     Moi, l'Éternel, je t'ai appelé pour le salut, et je te prendrai par la main, je te garderai, et je t'établirai pour traiter alliance avec le peuple, pour être la lumière des nations,

7     Pour ouvrir les yeux des aveugles, pour faire sortir de prison le captif, et de leur cachot ceux qui habitent dans les ténèbres.

1. Isaiah 42 : 1, 5-7

1     Behold my servant, whom I uphold; mine elect, in whom my soul delighteth; I have put my spirit upon him: he shall bring forth judgment to the Gentiles.

5     Thus saith God the Lord, he that created the heavens, and stretched them out; he that spread forth the earth, and that which cometh out of it; he that giveth breath unto the people upon it, and spirit to them that walk therein:

6     I the Lord have called thee in righteousness, and will hold thine hand, and will keep thee, and give thee for a covenant of the people, for a light of the Gentiles;

7     To open the blind eyes, to bring out the prisoners from the prison, and them that sit in darkness out of the prison house.

2. Actes 3 : 1-8

1     Pierre et Jean montaient ensemble au temple, à l'heure de la prière : c'était la neuvième heure.

2     Il y avait un homme boiteux de naissance, qu'on portait et qu'on plaçait tous les jours à la porte du temple appelée la Belle, pour qu'il demandât l'aumône à ceux qui entraient dans le temple.

3     Cet homme, voyant Pierre et Jean qui allaient y entrer, leur demanda l'aumône.

4     Pierre, de même que Jean, fixa les yeux sur lui, et dit : Regarde-nous.

5     Et il les regardait attentivement, s'attendant à recevoir d'eux quelque chose.

6     Alors Pierre lui dit : Je n'ai ni argent, ni or ; mais ce que j'ai, je te le donne : au nom de Jésus Christ de Nazareth, lève-toi et marche.

7     Et le prenant par la main droite, il le fit lever. Au même instant, ses pieds et ses chevilles devinrent fermes ;

8     d'un saut il fut debout, et il se mit à marcher. Il entra avec eux dans le temple, marchant, sautant, et louant Dieu.

2. Acts 3 : 1-8

1     Now Peter and John went up together into the temple at the hour of prayer, being the ninth hour.

2     And a certain man lame from his mother’s womb was carried, whom they laid daily at the gate of the temple which is called Beautiful, to ask alms of them that entered into the temple;

3     Who seeing Peter and John about to go into the temple asked an alms.

4     And Peter, fastening his eyes upon him with John, said, Look on us.

5     And he gave heed unto them, expecting to receive something of them.

6     Then Peter said, Silver and gold have I none; but such as I have give I thee: In the name of Jesus Christ of Nazareth rise up and walk.

7     And he took him by the right hand, and lifted him up: and immediately his feet and ancle bones received strength.

8     And he leaping up stood, and walked, and entered with them into the temple, walking, and leaping, and praising God.

3. Actes 4 : 5, 7-14, 18, 23, 24, 29, 30, 31 (ils furent tous)

5     Le lendemain, les chefs du peuple, les anciens et les scribes, s'assemblèrent à Jérusalem,

7     Ils firent placer au milieu d'eux Pierre et Jean, et leur demandèrent : Par quel pouvoir, ou au nom de qui avez-vous fait cela ?

8     Alors Pierre, rempli du Saint Esprit, leur dit : Chefs du peuple, et anciens d'Israël,

9     Puisque nous sommes interrogés aujourd'hui sur un bienfait accordé à un homme malade, afin que nous disions comment il a été guéri,

10     Sachez-le tous, et que tout le peuple d'Israël le sache ! C'est par le nom de Jésus Christ de Nazareth, que vous avez été crucifié, et que Dieu a ressuscité des morts, c'est par lui que cet homme se présente en pleine santé devant vous.

11     Jésus est la pierre rejetée par vous qui bâtissez, et qui est devenue la principale de l'angle.

12     Il n'y a de salut en aucun autre ; car il n'y a sous le ciel aucun autre nom qui ait été donné parmi les hommes, par lequel nous devions être sauvés.

13     Lorsqu'ils virent l'assurance de Pierre et de Jean, ils furent étonnés, sachant que c'étaient des hommes du peuple sans instruction ; et ils les reconnurent pour avoir été avec Jésus.

14     Mais comme ils voyaient là près d'eux l'homme qui avait été guéri, ils n'avaient rien à répliquer.

18     Et les ayant appelés, ils leur défendirent absolument de parler et d'enseigner au nom de Jésus.

23     Après avoir été relâchés, ils allèrent vers les leurs, et racontèrent tout ce que les principaux sacrificateurs et les anciens leur avaient dit.

24     Lorsqu'ils l'eurent entendu, ils élevèrent à Dieu la voix tous ensemble, et dirent : Seigneur, toi qui as fait le ciel, la terre, la mer, et tout ce qui s'y trouve,

29     Et maintenant, Seigneur, vois leurs menaces, et donne à tes serviteurs d'annoncer ta parole avec une pleine assurance,

30     En étendant ta main, pour qu'il se fasse des guérisons, des miracles et des prodiges, par le nom de ton saint serviteur Jésus.

31     … ils furent tous remplis du Saint Esprit, et ils annonçaient la parole de Dieu avec assurance.

3. Acts 4 : 5, 6 (were gathered)-14, 18, 23, 24, 29, 30, 31 (and they were)

5     And it came to pass on the morrow, that their rulers, and elders, and scribes,

6     …were gathered together at Jerusalem.

7     And when they had set them in the midst, they asked, By what power, or by what name, have ye done this?

8     Then Peter, filled with the Holy Ghost, said unto them, Ye rulers of the people, and elders of Israel,

9     If we this day be examined of the good deed done to the impotent man, by what means he is made whole;

10     Be it known unto you all, and to all the people of Israel, that by the name of Jesus Christ of Nazareth, whom ye crucified, whom God raised from the dead, even by him doth this man stand here before you whole.

11     This is the stone which was set at nought of you builders, which is become the head of the corner.

12     Neither is there salvation in any other: for there is none other name under heaven given among men, whereby we must be saved.

13     Now when they saw the boldness of Peter and John, and perceived that they were unlearned and ignorant men, they marvelled; and they took knowledge of them, that they had been with Jesus.

14     And beholding the man which was healed standing with them, they could say nothing against it.

18     And they called them, and commanded them not to speak at all nor teach in the name of Jesus.

23     And being let go, they went to their own company, and reported all that the chief priests and elders had said unto them.

24     And when they heard that, they lifted up their voice to God with one accord, and said, Lord, thou art God, which hast made heaven, and earth, and the sea, and all that in them is:

29     And now, Lord, behold their threatenings: and grant unto thy servants, that with all boldness they may speak thy word,

30     By stretching forth thine hand to heal; and that signs and wonders may be done by the name of thy holy child Jesus.

31     …and they were all filled with the Holy Ghost, and they spake the word of God with boldness.

4. Romains 8 : 1, 2, 6-9 (jusqu’au 1er .)

1     Il n'y a donc maintenant aucune condamnation pour ceux qui sont en Jésus Christ.

2     En effet, la loi de l'esprit de vie en Jésus Christ m'a affranchi de la loi du péché et de la mort.

6     Et l'affection de la chair, c'est la mort, tandis que l'affection de l'esprit, c'est la vie et la paix ;

7     Car l'affection de la chair est inimitié contre Dieu, parce qu'elle ne se soumet pas à la loi de Dieu, et qu'elle ne le peut même pas.

8     Or ceux qui vivent selon la chair ne sauraient plaire à Dieu.

9     Pour vous, vous ne vivez pas selon la chair, mais selon l'esprit, si du moins l'Esprit de Dieu habite en vous.

4. Romans 8 : 1, 2, 6-9 (to 1st .)

1     There is therefore now no condemnation to them which are in Christ Jesus, who walk not after the flesh, but after the Spirit.

2     For the law of the Spirit of life in Christ Jesus hath made me free from the law of sin and death.

6     For to be carnally minded is death; but to be spiritually minded is life and peace.

7     Because the carnal mind is enmity against God: for it is not subject to the law of God, neither indeed can be.

8     So then they that are in the flesh cannot please God.

9     But ye are not in the flesh, but in the Spirit, if so be that the Spirit of God dwell in you.

5. II Corinthiens 4 : 6

6     Car Dieu, qui a dit : La lumière brillera du sein des ténèbres ! a fait briller la lumière dans nos cœurs pour faire resplendir la connaissance de la gloire de Dieu sur la face de Christ.

5. II Corinthians 4 : 6

6     For God, who commanded the light to shine out of darkness, hath shined in our hearts, to give the light of the knowledge of the glory of God in the face of Jesus Christ.

6. Galates 5 : 1, 13 (jusqu’à la 2ème,), 16, 22, 23

1     C'est pour la liberté que Christ nous a affranchis. Demeurez donc fermes, et ne vous laissez pas mettre de nouveau sous le joug de la servitude.

13     Frères, vous avez été appelés à la liberté,

16     Je dis donc : Marchez selon l'Esprit, et vous n'accomplirez pas les désirs de la chair.

22     Mais le fruit de l'Esprit, c'est l'amour, la joie, la paix, la patience, la bonté, la bénignité, la fidélité, la douceur, la tempérance ;

23     La loi n'est pas contre ces choses.

6. Galatians 5 : 1, 13 (to ;), 16, 22, 23

1     Stand fast therefore in the liberty wherewith Christ hath made us free, and be not entangled again with the yoke of bondage.

13     For, brethren, ye have been called unto liberty;

16     This I say then, Walk in the Spirit, and ye shall not fulfil the lust of the flesh.

22     But the fruit of the Spirit is love, joy, peace, longsuffering, gentleness, goodness, faith,

23     Meekness, temperance: against such there is no law.



Science et Santé


1. 594 : 21 (jusqu’au 1er ;), 22 (Dieu)-23

ESPRIT. Substance divine ; … Dieu ; seul ce qui est parfait, éternel, omniprésent, omnipotent, infini.

1. 594 : 19 (to 1st ;), 20 (God)-21

Spirit. Divine substance; … God; that only which is perfect, everlasting, omnipresent, omnipotent, infinite.

2. 93 : 21-24

En Science Chrétienne, Esprit, en tant que nom propre, est le nom de l’Être Suprême. Il signifie quantité et qualité, et s’applique exclusivement à Dieu.

2. 93 : 22-25

In Christian Science, Spirit, as a proper noun, is the name of the Supreme Being. It means quantity and quality, and applies exclusively to God.

3. 124 : 28-29 (jusqu’au 1er.)

L’Esprit est la vie, la substance et la continuité de toutes choses.

3. 124 : 25-26 (to 1st .)

Spirit is the life, substance, and continuity of all things.

4. 487 : 28-32

L’apôtre Jacques dit : « Montre-moi ta foi sans les œuvres, et moi je te montrerai ma foi par mes œuvres. » La compréhension que la Vie est Dieu, Esprit, prolonge nos jours en fortifiant notre confiance dans l’impérissable réalité de la Vie, dans sa toute-puissance et son immortalité.

4. 487 : 25-29

The Apostle James said, "Show me thy faith without thy works, and I will show thee my faith by my works." The understanding that Life is God, Spirit, lengthens our days by strengthening our trust in the deathless reality of Life, its almightiness and immortality.

5. 26 : 11-19

Le Christ était l’Esprit auquel Jésus faisait allusion dans ses déclarations : « Je suis le chemin, la vérité, et la vie » ; « Moi et le Père nous sommes un. » Ce Christ, ou la divinité de l’homme Jésus, était sa nature divine, la sainteté qui l’animait. La Vérité, la Vie et l’Amour divins donnaient à Jésus l’empire sur le péché, la maladie et la mort. Sa mission était de révéler la Science de l’être céleste, de prouver ce qu’est Dieu et ce qu’Il fait pour l’homme.

5. 26 : 10-18

The Christ was the Spirit which Jesus implied in his own statements: "I am the way, the truth, and the life;" "I and my Father are one." This Christ, or divinity of the man Jesus, was his divine nature, the godliness which animated him. Divine Truth, Life, and Love gave Jesus authority over sin, sickness, and death. His mission was to reveal the Science of celestial being, to prove what God is and what He does for man.

6. 141 : 14-22

En guérissant les malades et les pécheurs, Jésus rendit clair le fait que la manifestation de la guérison est la conséquence de la compréhension du Principe divin et de l’esprit du Christ qui gouvernait le Jésus corporel. Pour ce Principe il n’est ni dynastie ni monopole ecclésiastique. Il n’est de tête couronnée que la souveraineté immortelle. Il n’est de prêtre que l’homme spiritualisé. La Bible déclare que tous les croyants sont faits « rois et prêtres pour Dieu ».

6. 141 : 13-21

In healing the sick and sinning, Jesus elaborated the fact that the healing effect followed the understanding of the divine Principle and of the Christ-spirit which governed the corporeal Jesus. For this Principle there is no dynasty, no ecclesiastical monopoly. Its only crowned head is immortal sovereignty. Its only priest is the spiritualized man. The Bible declares that all believers are made "kings and priests unto God."

7. 232 : 10-13, 17-27

L’Écriture nous apprend que « tout est possible à Dieu » — que tout bien est possible à l’Esprit ; mais nos théories prévalentes nient cela en fait et ne rendent la guérison possible que par l’entremise de la matière.

A notre époque le christianisme démontre de nouveau le pouvoir du Principe divin comme il le fit il y a plus de dix-neuf cents ans, par la guérison des malades et le triomphe sur la mort. Jésus n’enseigna jamais que les médicaments, la nourriture, l’air et l’exercice peuvent donner la santé à l’homme, ni détruire la vie humaine, et il n’illustra pas non plus ces erreurs par sa pratique. Il attribuait l’harmonie de l’homme à l’Entendement, non à la matière, et ne cherchait jamais à annuler la sentence de Dieu, sentence qui marquait le péché, la maladie et la mort du sceau de la condamnation divine.

7. 232 : 9-12, 16-25

Scripture informs us that "with God all things are possible," — all good is possible to Spirit; but our prevalent theories practically deny this, and make healing possible only through matter.

In our age Christianity is again demonstrating the power of divine Principle, as it did over nineteen hundred years ago, by healing the sick and triumphing over death. Jesus never taught that drugs, food, air, and exercise could make a man healthy, or that they could destroy human life; nor did he illustrate these errors by his practice. He referred man's harmony to Mind, not to matter, and never tried to make of none effect the sentence of God, which sealed God's condemnation of sin, sickness, and death.

8. 284 : 24-1

Les sens physiques ne peuvent obtenir aucune preuve de Dieu. Ils ne peuvent voir l’Esprit au moyen des yeux ni l’entendre au moyen des oreilles, et ne peuvent toucher, goûter ni sentir l’Esprit. Même les éléments plus subtils et nommés à tort matériels échappent à la connaissance de ces sens et ne sont perçus que par les effets qu’on leur attribue généralement.

Selon la Science Chrétienne, les seuls sens véritables de l’homme sont spirituels, émanant de l’Entendement divin. La pensée passe de Dieu à l’homme, mais ni sensation ni communication ne passent du corps matériel à l’Entendement. L’intercommunication se fait toujours de Dieu à Son idée, l’homme.

8. 284 : 21 (The)-32

The physical senses can obtain no proof of God. They can neither see Spirit through the eye nor hear it through the ear, nor can they feel, taste, or smell Spirit. Even the more subtile and misnamed material elements are beyond the cognizance of these senses, and are known only by the effects commonly attributed to them.

According to Christian Science, the only real senses of man are spiritual, emanating from divine Mind. Thought passes from God to man, but neither sensation nor report goes from material body to Mind. The intercommunication is always from God to His idea, man.

9. 505 : 17-18, 21-29

L’Esprit donne la compréhension qui élève la conscience et conduit dans toute la vérité. … Le sens spirituel est le discernement du bien spirituel. La compréhension est la ligne de démarcation entre le réel et l’irréel. La compréhension spirituelle révèle l’Entendement — Vie, Vérité et Amour — et démontre le sens divin, donnant la preuve spirituelle de l’univers en Science Chrétienne.

Cette compréhension n’est pas intellectuelle ; elle n’est pas le résultat de connaissances érudites ; elle est la réalité de toutes choses mise en lumière.

9. 505 : 16-17, 20-28

Spirit imparts the understanding which uplifts consciousness and leads into all truth. … Spiritual sense is the discernment of spiritual good. Understanding is the line of demarcation between the real and unreal. Spiritual understanding unfolds Mind, — Life, Truth, and Love, — and demonstrates the divine sense, giving the spiritual proof of the universe in Christian Science.

This understanding is not intellectual, is not the result of scholarly attainments; it is the reality of all things brought to light.

10. 241 : 13-14, 24-30

La Bible enseigne la transformation du corps par le renouvellement de l’Esprit.

Nous devrions nous efforcer d’atteindre les hauteurs d’Horeb où Dieu Se révèle ; et la pierre angulaire de toute édification spirituelle est la pureté. Le baptême de l’Esprit, qui nettoie le corps de toutes les impuretés de la chair, signifie que ceux qui ont le cœur pur voient Dieu et qu’ils s’approchent de la Vie spirituelle et de sa démonstration.

10. 241 : 13-14, 24-30

The Bible teaches transformation of the body by the renewal of Spirit.

We should strive to reach the Horeb height where God is revealed; and the corner-stone of all spiritual building is purity. The baptism of Spirit, washing the body of all the impurities of flesh, signifies that the pure in heart see God and are approaching spiritual Life and its demonstration.

11. 264 : 18-31

Lorsque nous comprendrons que la Vie est Esprit, qu’elle n’est jamais dans la matière ni matérielle, cette compréhension s’épanouira jusqu’à devenir complète en soi, trouvant tout en Dieu, le bien, et n’ayant besoin d’aucune autre conscience.

L’Esprit et ses formations sont les seules réalités de l’être. La matière disparaît sous le microscope de l’Esprit. Le péché n’est pas soutenu par la Vérité, et la maladie et la mort furent vaincues par Jésus, qui prouva que ce sont des formes de l’erreur. La vie et la félicité spirituelles sont les seules preuves nous permettant de reconnaître l’existence véritable et de ressentir la paix inexprimable venant d’un amour spirituel qui nous absorbe entièrement.

11. 264 : 15-27

When we realize that Life is Spirit, never in nor of matter, this understanding will expand into self-completeness, finding all in God, good, and needing no other consciousness.

Spirit and its formations are the only realities of being. Matter disappears under the microscope of Spirit. Sin is unsustained by Truth, and sickness and death were overcome by Jesus, who proved them to be forms of error. Spiritual living and blessedness are the only evidences, by which we can recognize true existence and feel the unspeakable peace which comes from an all-absorbing spiritual love.

12. 265 : 11-16

Ce sens scientifique de l’être, qui abandonne la matière pour l’Esprit, ne suggère aucunement l’absorption de l’homme en la Divinité ni la perte de son identité, mais confère à l’homme une individualité plus développée, une sphère de pensée et d’action plus étendue, un amour plus expansif, une paix plus haute et plus permanente.

12. 265 : 10-15

This scientific sense of being, forsaking matter for Spirit, by no means suggests man's absorption into Deity and the loss of his identity, but confers upon man enlarged individuality, a wider sphere of thought and action, a more expansive love, a higher and more permanent peace.

13. 324 : 13-19

Veillez, soyez sobre et vigilant. Le chemin qui mène à la compréhension que Dieu est la seule Vie est droit et resserré. C’est un combat avec la chair dans lequel il nous faut vaincre le péché, la maladie et la mort, soit ici-bas soit dans l’au-delà — certainement avant de pouvoir atteindre le but de l’Esprit, la vie en Dieu.

13. 324 : 13 (Be)-18

Be watchful, sober, and vigilant. The way is straight and narrow, which leads to the understanding that God is the only Life. It is a warfare with the flesh, in which we must conquer sin, sickness, and death, either here or hereafter, — certainly before we can reach the goal of Spirit, or life in God.

14. 390 : 12-19, 35-3

Quand les premiers symptômes de la maladie apparaissent, combattez le témoignage des sens matériels par la Science divine. Que votre sens plus élevé de justice détruise le faux processus des opinions mortelles que vous nommez loi, et alors vous ne serez pas forcé de garder la chambre pour cause de maladie ni de rester couché sur un lit de douleurs pour payer jusqu’au dernier quadrant toute la peine qu’impose l’erreur.

Élevez-vous dans la force consciente de l’esprit de Vérité pour renverser l’argumentation de l’entendement mortel, autrement dit la matière, dressée contre la suprématie de l’Esprit.

14. 390 : 12-18, 32-2

When the first symptoms of disease appear, dispute the testimony of the material senses with divine Science. Let your higher sense of justice destroy the false process of mortal opinions which you name law, and then you will not be confined to a sick-room nor laid upon a bed of suffering in payment of the last farthing, the last penalty demanded by error.

Rise in the conscious strength of the spirit of Truth to overthrow the plea of mortal mind, alias matter, arrayed against the supremacy of Spirit.

15. 391 : 32-35

Réfutez mentalement toute plainte venant du corps et élevez-vous à la vraie conscience de la Vie en tant qu’Amour — en tant que tout ce qui est pur et porte les fruits de l’Esprit.

15. 391 : 29-32

Mentally contradict every complaint from the body, and rise to the true consciousness of Life as Love, — as all that is pure, and bearing the fruits of Spirit.

16. 393 : 12-18

Exercez cette autorité que Dieu a donnée. Prenez possession de votre corps et dominez-en la sensation et l’action. Élevez-vous dans la force de l’Esprit pour résister à tout ce qui est dissemblable au bien. Dieu en a rendu l’homme capable, et rien ne saurait invalider les capacités et le pouvoir dont l’homme est divinement doué.

16. 393 : 10 (Exercise)-15

Exercise this God-given authority. Take possession of your body, and govern its feeling and action. Rise in the strength of Spirit to resist all that is unlike good. God has made man capable of this, and nothing can vitiate the ability and power divinely bestowed on man.


████████████████████████████████████████████████████████████████████████


Les Devoirs Quotidiens

de Mary Baker Eddy

Prière quotidienne

Il sera du devoir de tout membre de cette Église de prier chaque jour : « Que Ton règne vienne » ; que le règne de la Vérité, de la Vie et de l’Amour divins soit établi en moi, et élimine de moi tout péché ; et puisse Ta Parole enrichir les affections de toute l’humanité et la gouverner !q

Manuel de l’Église, Article VIII, Sect. 4

Règle pour les mobiles et les actes

Ni l’animosité, ni un attachement purement personnel ne doivent déterminer les mobiles ou les actes des membres de l’Église Mère. Dans la Science, l’Amour divin seul gouverne l’homme ; et un Scientiste Chrétien reflète les douces aménités de l’Amour, en réprouvant le péché, et en manifestant un véritable esprit de fraternité, de charité et de pardon. Les membres de cette Église doivent journellement veiller et prier pour être délivrés de tout mal, pour ne pas prophétiser, juger, condamner, conseiller, influencer ou être influencés d’une manière erronée.

Manuel de l’Église, Article VIII, Sect. 1

Vigilance face au devoir

Il sera du devoir de chaque membre de cette Église de se défendre journellement contre la suggestion mentale agressive, et de ne pas se laisser entraîner à oublier ou à négliger son devoir envers Dieu, envers son Leader et envers l’humanité. Par ses œuvres, il sera jugé — et justifié ou condamné.

Manuel de l’Église, Article VIII, Sect. 6


████████████████████████████████████████████████████████████████████████