Dimanche 11 Octobre 2020 |

Dimanche 11 Octobre 2020



Sujet — Le Péché, La Maladie Et La Mort Sont-Ils Réels ?

SubjectAre Sin, Disease, and Death Real?

Texte D’or : Psaume 103 : 1, 3, 4

« Mon âme, bénis l'Éternel ! C'est lui qui pardonne toutes tes iniquités, qui guérit toutes tes maladies ; c'est lui qui délivre ta vie de la fosse. »



Golden Text: Psalm 103 : 1, 3, 4

Bless the Lord, O my soul: Who forgiveth all thine iniquities; who healeth all thy diseases; Who redeemeth thy life from destruction.




PDF Downloads:


Click here to play the lesson audio as you read:

Also available on YouTube or SoundCloud

████████████████████████████████████████████████████████████████████████


Lecture Alternée:


2     Voici, Dieu est ma délivrance, je serai plein de confiance, et je ne craindrai rien ; car l'Éternel, l'Éternel est ma force et le sujet de mes louanges ; c'est lui qui m'a sauvé.

3     Vous puiserez de l'eau avec joie aux sources du salut,

4     Et vous direz en ce jour-là : Louez l'Éternel, invoquez son nom, publiez ses œuvres parmi les peuples, rappelez la grandeur de son nom !

5     Célébrez l'Éternel, car il a fait des choses magnifiques : qu'elles soient connues par toute la terre !

6     Pousse des cris de joie et d'allégresse, habitant de Sion ! Car il est grand au milieu de toi, le Saint d'Israël.

3     A celui qui est ferme dans ses sentiments tu assures la paix, la paix, parce qu'il se confie en toi.

4     Confiez-vous en l'Éternel à perpétuité, car l'Éternel, l'Éternel est le rocher des siècles.

Responsive Reading: Isaiah 12 : 2-6; Isaiah 26 : 3, 4

2.     Behold, God is my salvation; I will trust, and not be afraid: for the Lord JEHOVAH is my strength and my song; he also is become my salvation.

3.     Therefore with joy shall ye draw water out of the wells of salvation.

4.     And in that day shall ye say, Praise the Lord, call upon his name, declare his doings among the people, make mention that his name is exalted.

5.     Sing unto the Lord; for he hath done excellent things: this is known in all the earth.

6.     Cry out and shout, thou inhabitant of Zion: for great is the Holy One of Israel in the midst of thee.

3.     Thou wilt keep him in perfect peace, whose mind is stayed on thee: because he trusteth in thee.

4.     Trust ye in the Lord for ever: for in the Lord JEHOVAH is everlasting strength.



La Leçon Sermon



La Bible


1. Jérémie 17 : 14

14     Guéris-moi, Éternel, et je serai guéri ; sauve-moi, et je serai sauvé ; car tu es ma gloire.

1. Jeremiah 17 : 14

14     Heal me, O Lord, and I shall be healed; save me, and I shall be saved: for thou art my praise.

2. Psaume 91 : 1-6, 9-11, 14-16

1     Celui qui demeure sous l'abri du Très Haut Repose à l'ombre du Tout Puissant.

2     Je dis à l'Éternel : Mon refuge et ma forteresse, mon Dieu en qui je me confie !

3     Car c'est lui qui te délivre du filet de l'oiseleur, de la peste et de ses ravages.

4     Il te couvrira de ses plumes, et tu trouveras un refuge sous ses ailes ; sa fidélité est un bouclier et une cuirasse.

5     Tu ne craindras ni les terreurs de la nuit, ni la flèche qui vole de jour,

6     Ni la peste qui marche dans les ténèbres, ni la contagion qui frappe en plein midi.

9     Car tu es mon refuge, ô Éternel ! Tu fais du Très Haut ta retraite.

10     Aucun malheur ne t'arrivera, aucun fléau n'approchera de ta tente.

11     Car il ordonnera à ses anges de te garder dans toutes tes voies ;

14     Puisqu'il m'aime, je le délivrerai ; je le protégerai, puisqu'il connaît mon nom.

15     Il m'invoquera, et je lui répondrai ; je serai avec lui dans la détresse, je le délivrerai et je le glorifierai.

16     Je le rassasierai de longs jours, et je lui ferai voir mon salut.

2. Psalm 91 : 1-6, 9-11, 14-16

1     He that dwelleth in the secret place of the most High shall abide under the shadow of the Almighty.

2     I will say of the Lord, He is my refuge and my fortress: my God; in him will I trust.

3     Surely he shall deliver thee from the snare of the fowler, and from the noisome pestilence.

4     He shall cover thee with his feathers, and under his wings shalt thou trust: his truth shall be thy shield and buckler.

5     Thou shalt not be afraid for the terror by night; nor for the arrow that flieth by day;

6     Nor for the pestilence that walketh in darkness; nor for the destruction that wasteth at noonday.

9     Because thou hast made the Lord, which is my refuge, even the most High, thy habitation;

10     There shall no evil befall thee, neither shall any plague come nigh thy dwelling.

11     For he shall give his angels charge over thee, to keep thee in all thy ways.

14     Because he hath set his love upon me, therefore will I deliver him: I will set him on high, because he hath known my name.

15     He shall call upon me, and I will answer him: I will be with him in trouble; I will deliver him, and honour him.

16     With long life will I satisfy him, and shew him my salvation.

3. Actes 4 : 33

33     Les apôtres rendaient avec beaucoup de force témoignage de la résurrection du Seigneur Jésus. Et une grande grâce reposait sur eux tous.

3. Acts 4 : 33

33     And with great power gave the apostles witness of the resurrection of the Lord Jesus: and great grace was upon them all.

4. Actes 5 : 12, 14-16

12     Beaucoup de miracles et de prodiges se faisaient au milieu du peuple par les mains des apôtres. Ils se tenaient tous ensemble au portique de Salomon,

14     Le nombre de ceux qui croyaient au Seigneur, hommes et femmes, s'augmentait de plus en plus ;

15     En sorte qu'on apportait les malades dans les rues et qu'on les plaçait sur des lits et des couchettes, afin que, lorsque Pierre passerait, son ombre au moins couvrît quelqu'un d'eux.

16     La multitude accourait aussi des villes voisines à Jérusalem, amenant des malades et des gens tourmentés par des esprits impurs ; et tous étaient guéris.

4. Acts 5 : 12, 14-16

12     And by the hands of the apostles were many signs and wonders wrought among the people; (and they were all with one accord in Solomon’s porch.

14     And believers were the more added to the Lord, multitudes both of men and women.)

15     Insomuch that they brought forth the sick into the streets, and laid them on beds and couches, that at the least the shadow of Peter passing by might overshadow some of them.

16     There came also a multitude out of the cities round about unto Jerusalem, bringing sick folks, and them which were vexed with unclean spirits: and they were healed every one.

5. Actes 9 : 36-41

36     Il y avait à Joppé, parmi les disciples, une femme nommée Tabitha, ce qui signifie Dorcas : elle faisait beaucoup de bonnes œuvres et d'aumônes.

37     Elle tomba malade en ce temps-là, et mourut. Après l'avoir lavée, on la déposa dans une chambre haute.

38     Comme Lydde est près de Joppé, les disciples, ayant appris que Pierre s'y trouvait, envoyèrent deux hommes vers lui, pour le prier de venir chez eux sans tarder.

39     Pierre se leva, et partit avec ces hommes. Lorsqu'il fut arrivé, on le conduisit dans la chambre haute. Toutes les veuves l'entourèrent en pleurant, et lui montrèrent les tuniques et les vêtements que faisait Dorcas pendant qu'elle était avec elles.

40     Pierre fit sortir tout le monde, se mit à genoux, et pria ; puis, se tournant vers le corps, il dit : Tabitha, lève-toi ! Elle ouvrit les yeux, et ayant vu Pierre, elle s'assit.

41     Il lui donna la main, et la fit lever. Il appela ensuite les saints et les veuves, et la leur présenta vivante.

5. Acts 9 : 36-41

36     Now there was at Joppa a certain disciple named Tabitha, which by interpretation is called Dorcas: this woman was full of good works and almsdeeds which she did.

37     And it came to pass in those days, that she was sick, and died: whom when they had washed, they laid her in an upper chamber.

38     And forasmuch as Lydda was nigh to Joppa, and the disciples had heard that Peter was there, they sent unto him two men, desiring him that he would not delay to come to them.

39     Then Peter arose and went with them. When he was come, they brought him into the upper chamber: and all the widows stood by him weeping, and shewing the coats and garments which Dorcas made, while she was with them.

40     But Peter put them all forth, and kneeled down, and prayed; and turning him to the body said, Tabitha, arise. And she opened her eyes: and when she saw Peter, she sat up.

41     And he gave her his hand, and lifted her up, and when he had called the saints and widows, presented her alive.

6. I Corinthiens 1 : 1 (jusqu’à la 2ème,)

1     Paul, appelé à être apôtre de Jésus Christ par la volonté de Dieu,

6. I Corinthians 1 : 1 (to 2nd ,)

1     Paul, called to be an apostle of Jesus Christ through the will of God,

7. Actes 27 : 1 (il fut) (jusqu’à la 1ère,), 4, 14 (bientôt), 15, 20, 21 (jusqu’au :), 22 (je)- 25, 36, 37, 44 (Et ainsi)

1     …il fut décidé que nous nous embarquerions pour l'Italie,

4     Partis de là, nous longeâmes l'île de Chypre, parce que les vents étaient contraires.

14     … bientôt un vent impétueux, qu'on appelle Euraquilon, se déchaîna sur l'île.

15     Le navire fut entraîné, sans pouvoir lutter contre le vent, et nous nous laissâmes aller à la dérive.

20     Le soleil et les étoiles ne parurent pas pendant plusieurs jours, et la tempête était si forte que nous perdîmes enfin toute espérance de nous sauver.

21     On n'avait pas mangé depuis longtemps. Alors Paul, se tenant au milieu d'eux, leur dit :

22     … je vous exhorte à prendre courage ; car aucun de vous ne périra, et il n'y aura de perte que celle du navire.

23     Un ange du Dieu à qui j'appartiens et que je sers m'est apparu cette nuit,

24     Et m'a dit : Paul, ne crains point ; il faut que tu comparaisses devant César, et voici, Dieu t'a donné tous ceux qui naviguent avec toi.

25     C'est pourquoi, ô hommes, rassurez-vous, car j'ai cette confiance en Dieu qu'il en sera comme il m'a été dit.

36     Et tous, reprenant courage, mangèrent aussi.

37     Nous étions, dans le navire, deux cent soixante-seize personnes en tout.

44     Et ainsi tous parvinrent à terre sains et saufs.

7. Acts 27 : 1 (it) (to 1st ,), 4, 14 (not), 15, 20, 21 (to 2nd ,), 22 (I)-25, 36, 37, 44 (And so)

1     …it was determined that we should sail into Italy,

4     And when we had launched from thence, we sailed under Cyprus, because the winds were contrary.

14     …not long after there arose against it a tempestuous wind, called Euroclydon.

15     And when the ship was caught, and could not bear up into the wind, we let her drive.

20     And when neither sun nor stars in many days appeared, and no small tempest lay on us, all hope that we should be saved was then taken away.

21     But after long abstinence Paul stood forth in the midst of them, and said,

22     I exhort you to be of good cheer: for there shall be no loss of any man’s life among you, but of the ship.

23     For there stood by me this night the angel of God, whose I am, and whom I serve,

24     Saying, Fear not, Paul; thou must be brought before Cæsar: and, lo, God hath given thee all them that sail with thee.

25     Wherefore, sirs, be of good cheer: for I believe God, that it shall be even as it was told me.

36     Then were they all of good cheer, and they also took some meat.

37     And we were in all in the ship two hundred threescore and sixteen souls.

44     And so it came to pass, that they escaped all safe to land.

8. Actes 28 : 1-3, 5, 30, 31

1     Après nous être sauvés, nous reconnûmes que l'île s'appelait Malte.

2     Les barbares nous témoignèrent une bienveillance peu commune ; ils nous recueillirent tous auprès d'un grand feu, qu'ils avaient allumé parce que la pluie tombait et qu'il faisait grand froid.

3     Paul ayant ramassé un tas de broussailles et l'ayant mis au feu, une vipère en sortit par l'effet de la chaleur et s'attacha à sa main.

5     Paul secoua l'animal dans le feu, et ne ressentit aucun mal.

30     Paul demeura deux ans entiers dans une maison qu'il avait louée. Il recevait tous ceux qui venaient le voir,

31     Prêchant le royaume de Dieu et enseignant ce qui concerne le Seigneur Jésus Christ, en toute liberté et sans obstacle.

8. Acts 28 : 1-3, 5, 30, 31

1     And when they were escaped, then they knew that the island was called Melita.

2     And the barbarous people shewed us no little kindness: for they kindled a fire, and received us every one, because of the present rain, and because of the cold.

3     And when Paul had gathered a bundle of sticks, and laid them on the fire, there came a viper out of the heat, and fastened on his hand.

5     And he shook off the beast into the fire, and felt no harm.

30     And Paul dwelt two whole years in his own hired house, and received all that came in unto him,

31     Preaching the kingdom of God, and teaching those things which concern the Lord Jesus Christ, with all confidence, no man forbidding him.



Science et Santé


1. xi : 10-24

La guérison physique par la Science Chrétienne résulte, aujourd’hui comme au temps de Jésus, de l’opération du Principe divin, devant laquelle le péché et la maladie perdent leur réalité dans la conscience humaine et disparaissent aussi naturellement et aussi nécessairement que les ténèbres font place à la lumière et le péché à la réforme. Aujourd’hui, comme autrefois, ces œuvres puissantes ne sont pas surnaturelles, mais suprêmement naturelles. Elles sont le signe d’Emmanuel, ou « Dieu avec nous » — une influence divine toujours présente dans la conscience humaine et qui se renouvelle, venant maintenant selon l’antique promesse :

Pour publier la liberté aux captifs [des sens] Et le recouvrement de la vue aux aveugles,

Pour renvoyer libres ceux qui sont dans l’oppression.

1. xi : 9-21

The physical healing of Christian Science results now, as in Jesus' time, from the operation of divine Principle, before which sin and disease lose their reality in human consciousness and disappear as naturally and as necessarily as darkness gives place to light and sin to reformation. Now, as then, these mighty works are not supernatural, but supremely natural. They are the sign of Immanuel, or "God with us," — a divine influence ever present in human consciousness and repeating itself, coming now as was promised aforetime,

To preach deliverance to the captives [of sense],
And recovering of sight to the blind,
To set at liberty them that are bruised.

2. 165 : 12-2

L’obéissance aux prétendues lois physiques de la santé n’a pas mis un frein à la maladie. Les maladies se sont multipliées depuis que les théories matérielles, imaginées par les hommes, ont pris la place de la vérité spirituelle.

Vous dites que l’indigestion, la fatigue, l’insomnie causent des embarras d’estomac et des maux de tête. Puis vous consultez votre cerveau pour vous rappeler ce qui vous a fait du mal, alors que votre remède consiste à oublier complètement la chose ; car la matière n’a par elle- même aucune sensation, et c’est l’entendement humain seul qui peut produire la douleur.

2. 165 : 12-2

Obedience to the so-called physical laws of health has not checked sickness. Diseases have multiplied, since man-made material theories took the place of spiritual truth.

You say that indigestion, fatigue, sleeplessness, cause distressed stomachs and aching heads. Then you consult your brain in order to remember what has hurt you, when your remedy lies in forgetting the whole thing; for matter has no sensation of its own, and the human mind is all that can produce pain.

3. 430 : 14-22, 29-11

Je présente ici à mes lecteurs une allégorie qui illustre la loi de l’Entendement divin et les prétendues lois de la matière et de l’hygiène, allégorie dans laquelle le plaidoyer de la Science Chrétienne guérit les malades.

Supposons qu’une cause mentale soit en jugement comme on juge les causes au tribunal. Un homme est accusé d’avoir « commis » une maladie de foie. Le patient se sent malade, il y pense, y repense, et le procès commence.

Les témoins à charge ayant été appelés, l’un d’eux dépose comme suit :

Je représente Lois de l’Hygiène. J’étais présent certaines nuits lorsque le prisonnier, le patient, veillait auprès d’un ami malade. Pendant ces veilles, bien que j’aie la surveillance des affaires humaines, je fus personnellement malmené. On me dit de garder le silence jusqu’à ce que je fusse appelé à comparaître lors de ce procès, où il me serait permis de faire ma déposition. En dépit de mes règles, le prisonnier veilla sept nuits consécutives auprès du malade. Lorsque le mortel malade avait soif, le prisonnier lui donnait à boire. Pendant tout ce temps le prisonnier vaquait à ses occupations quotidiennes, mangeait à des heures irrégulières et parfois s’endormait aussitôt après un repas copieux. Finalement il « commit » une maladie de foie, ce qui, selon moi, est criminel, attendu que ce délit est passible de mort. En conséquence, au nom de l’État (savoir le corps) j’arrêtai Homme Mortel et le jetai en prison.

3. 430 : 13-20, 27-12

I here present to my readers an allegory illustrative of the law of divine Mind and of the supposed laws of matter and hygiene, an allegory in which the plea of Christian Science heals the sick.

Suppose a mental case to be on trial, as cases are tried in court. A man is charged with having committed liver-complaint. The patient feels ill, ruminates, and the trial commences.

The evidence for the prosecution being called for, a witness testifies thus: —

I represent Health-laws. I was present on certain nights when the prisoner, or patient, watched with a sick friend. Although I have the superintendence of human affairs, I was personally abused on those occasions. I was told that I must remain silent until called for at this trial, when I would be allowed to testify in the case. Notwithstanding my rules to the contrary, the prisoner watched with the sick every night in the week. When the sick mortal was thirsty, the prisoner gave him drink. During all this time the prisoner attended to his daily labors, partaking of food at irregular intervals, sometimes going to sleep immediately after a heavy meal. At last he committed liver-complaint, which I considered criminal, inasmuch as this offence is deemed punishable with death. Therefore I arrested Mortal Man in behalf of the state (namely, the body) and cast him into prison.

4. 432 : 15-18

Le Président demande si un homme peut, en faisant du bien à son prochain, contracter une maladie, transgresser les lois et mériter un châtiment, et le Gouverneur Mortalité répond affirmativement.

4. 432 : 16-19

The Judge asks if by doing good to his neighbor, it is possible for man to become diseased, transgress the laws, and merit punishment, and Governor Mortality replies in the affirmative.

5. 433 : 19-28, 33-11

Le Président Médecine prononce alors solennellement la sentence de mort contre l’accusé. Parce qu’il a aimé son prochain comme lui-même, Homme Mortel s’est rendu coupable de bienveillance au premier chef, et cela l’entraîna à commettre le second « crime », la maladie de foie, que les lois matérielles condamnent en tant qu’homicide. Pour avoir commis ce

« crime », Homme Mortel est condamné à être torturé jusqu’à ce que mort s’ensuive. « Que Dieu ait pitié de votre âme. » Telle est la péroraison solennelle du Président.

Ah ! mais le Christ, la Vérité, l’esprit de Vie et l’ami d’Homme Mortel, peut ouvrir toutes grandes les portes de cette prison et rendre la liberté au captif. Sur les ailes rapides de l’Amour divin arrive une dépêche disant : « Remettez l’exécution ; l’accusé n’est pas coupable. » La consternation se répand dans la cour de la prison. Les uns s’écrient : « C’est contraire à la loi et à la justice. » D’autres disent : « La loi du Christ abroge nos lois ; suivons le Christ. »

Après de longs débats et une forte opposition, on obtient un jugement devant la Cour de l’Esprit, où l’on permet à Science Chrétienne d’être l’avocate du malheureux prisonnier.

5. 433 : 18-26, 31-11

Judge Medicine then proceeds to pronounce the solemn sentence of death upon the prisoner. Because he has loved his neighbor as himself, Mortal Man has been guilty of benevolence in the first degree, and this has led him into the commission of the second crime, liver-complaint, which material laws condemn as homicide. For this crime Mortal Man is sentenced to be tortured until he is dead. "May God have mercy on your soul," is the Judge's solemn peroration.

Ah! but Christ, Truth, the spirit of Life and the friend of Mortal Man, can open wide those prison doors and set the captive free. Swift on the wings of divine Love, there comes a despatch: "Delay the execution; the prisoner is not guilty." Consternation fills the prison-yard. Some exclaim, "It is contrary to law and justice." Others say, "The law of Christ supersedes our laws; let us follow Christ."

After much debate and opposition, permission is obtained for a trial in the Court of Spirit, where Christian Science is allowed to appear as counsel for the unfortunate prisoner.

6. 434 : 17-22

Les yeux graves et solennels de l’avocate, brûlants d’espoir et de triomphe, se lèvent vers le ciel. Alors Science Chrétienne se tourne soudain vers le tribunal suprême et commence son plaidoyer :

L’accusé a été injustement condamné. Son procès fut une tragédie et il est moralement illégal.

6. 434 : 17-23

The counsel's earnest, solemn eyes, kindling with hope and triumph, look upward. Then Christian Science turns suddenly to the supreme tribunal, and opens the argument for the defence: —

The prisoner at the bar has been unjustly sentenced. His trial was a tragedy, and is morally illegal.

7. 435 : 19-23, 31-35

Veiller au chevet d’un lit de douleur en pratiquant un amour qui est « l’accomplissement de la loi »

— faire aux autres « ce que vous voudriez qu’ils vous fissent » — ce n’est pas enfreindre la loi, car aucune exigence humaine ou divine ne peut faire qu’il soit juste de punir un homme qui agit selon la loi.

La seule juridiction à laquelle l’accusé puisse être soumis est celle de la Vérité, de la Vie et de l’Amour. Si ceux-ci ne le condamnent pas, le Président Médecine ne pourra non plus le faire ; et je demande que l’on rende au prisonnier la liberté dont il a été injustement privé.

7. 435 : 19-23, 31-35

Watching beside the couch of pain in the exercise of a love that "is the fulfilling of the law," — doing "unto others as ye would that they should do unto you," — this is no infringement of law, for no demand, human or divine, renders it just to punish a man for acting justly.

The only jurisdiction to which the prisoner can submit is that of Truth, Life, and Love. If they condemn him not, neither shall Judge Medicine condemn him; and I ask that the prisoner be restored to the liberty of which he has been unjustly deprived.

8. 437 : 31-8

L’avocate, Science Chrétienne, lut alors dans le code suprême, la Bible, certains extraits sur les Droits de l’Homme, faisant remarquer que la Bible est une autorité supérieure à celle de Blackstone :

Faisons l’homme à notre image, selon notre ressemblance, et qu’il domine.

Voici, je vous ai donné le pouvoir... sur toute la puissance de l’ennemi ; et rien ne pourra vous nuire.

Si quelqu’un garde ma parole, il ne verra jamais la mort.

8. 437 : 32-7

The attorney, Christian Science, then read from the supreme statute-book, the Bible, certain extracts on the Rights of Man, remarking that the Bible was better authority than Blackstone: —

Let us make man in our image, after our likeness; and let them have dominion.

Behold, I give unto you power … over all the power of the enemy: and nothing shall by any means hurt you.

If a man keep my saying, he shall never see death.

9. 440 : 35 (le Président)-3

…le Président de la Cour Suprême, d’un air majestueux et bon, comprenant et interprétant toute loi et tout témoignage, expliqua en citant son code, la Bible, que toute prétendue loi qui entreprend de punir autre chose que le péché, est nulle et non avenue.

9. 440 : 33 (the Chief)-4

…the Chief Justice of the Supreme Court, with benign and imposing presence, comprehending and defining all law and evidence, explained from his statute-book, the Bible, that any so-called law, which undertakes to punish aught but sin, is null and void.

10. 442 : 5-16

Le Jury des Sens Spirituels tomba immédiatement d’accord sur le verdict, et d’un bout à l’autre de la vaste salle d’audience de l’Esprit retentit ce cri : Innocent ! Alors l’accusé se leva, régénéré, fort, libre. Nous remarquâmes lorsqu’il serra la main de son avocate, Science Chrétienne, que son teint blême et sa faiblesse avaient disparu. Son maintien était droit et imposant, son visage rayonnait de santé et de bonheur. L’Amour divin avait banni la crainte. Homme Mortel, qui n’était plus malade ni en prison, s’en alla ; ses pieds étaient « beaux sur les montagnes » comme les pieds de celui « qui apporte de bonnes nouvelles ».

10. 442 : 5-15

The Jury of Spiritual Senses agreed at once upon a verdict, and there resounded throughout the vast audience-chamber of Spirit the cry, Not guilty. Then the prisoner rose up regenerated, strong, free. We noticed, as he shook hands with his counsel, Christian Science, that all sallowness and debility had disappeared. His form was erect and commanding, his countenance beaming with health and happiness. Divine Love had cast out fear. Mortal Man, no longer sick and in prison, walked forth, his feet "beautiful upon the mountains," as of one "that bringeth good tidings."


████████████████████████████████████████████████████████████████████████


Les Devoirs Quotidiens

de Mary Baker Eddy

Prière quotidienne

Il sera du devoir de tout membre de cette Église de prier chaque jour : « Que Ton règne vienne » ; que le règne de la Vérité, de la Vie et de l’Amour divins soit établi en moi, et élimine de moi tout péché ; et puisse Ta Parole enrichir les affections de toute l’humanité et la gouverner !q

Manuel de l’Église, Article VIII, Sect. 4

Règle pour les mobiles et les actes

Ni l’animosité, ni un attachement purement personnel ne doivent déterminer les mobiles ou les actes des membres de l’Église Mère. Dans la Science, l’Amour divin seul gouverne l’homme ; et un Scientiste Chrétien reflète les douces aménités de l’Amour, en réprouvant le péché, et en manifestant un véritable esprit de fraternité, de charité et de pardon. Les membres de cette Église doivent journellement veiller et prier pour être délivrés de tout mal, pour ne pas prophétiser, juger, condamner, conseiller, influencer ou être influencés d’une manière erronée.

Manuel de l’Église, Article VIII, Sect. 1

Vigilance face au devoir

Il sera du devoir de chaque membre de cette Église de se défendre journellement contre la suggestion mentale agressive, et de ne pas se laisser entraîner à oublier ou à négliger son devoir envers Dieu, envers son Leader et envers l’humanité. Par ses œuvres, il sera jugé — et justifié ou condamné.

Manuel de l’Église, Article VIII, Sect. 6


████████████████████████████████████████████████████████████████████████