Dimanche 13 Juin 2021 |

Dimanche 13 Juin 2021



Sujet — Dieu, Le Conservateur De L’homme

SubjectGod the Preserver of Man

Texte D’or : PSAUME 121 : 8

« L'Éternel gardera ton départ et ton arrivée, dès maintenant et à jamais. »



Golden Text: Psalm 121 : 8

The Lord shall preserve thy going out and thy coming in from this time forth, and even for evermore.




PDF Downloads:


Click here to play the lesson audio as you read:

Also available on YouTube or SoundCloud

████████████████████████████████████████████████████████████████████████


Lecture Alternée: Psaume 16 : 1, 8, 9; II Samuel 22 : 33; 1. II Chroniques 16 : 9; I Rois 8 : 61


1.     Garde-moi, ô Dieu ! car je cherche en toi mon refuge. J'ai constamment l'Éternel sous mes yeux ; quand il est à ma droite, je ne chancelle pas. Aussi mon cœur est dans la joie, mon esprit dans l'allégresse, et mon corps repose en sécurité.

33.     C'est Dieu qui est ma puissante forteresse, et qui me conduit dans la voie droite.

9.     Car l'Éternel étend ses regards sur toute la terre, pour soutenir ceux dont le cœur est tout entier à lui.

61.     Que votre cœur soit tout à l'Éternel, notre Dieu, comme il l'est aujourd'hui, pour suivre ses lois et pour observer ses commandements.

Responsive Reading: Psalm 16 : 1, 8, 9; II Samuel 22 : 33; II Chronicles 16 : 9; I Kings 8 : 61

1.     Preserve me, O God: for in thee do I put my trust.

8.     I have set the Lord always before me: because he is at my right hand, I shall not be moved.

9.     Therefore my heart is glad, and my glory rejoiceth: my flesh also shall rest in hope.

33.     God is my strength and power: and he maketh my way perfect.

9.     For the eyes of the Lord run to and fro throughout the whole earth, to shew himself strong in the behalf of them whose heart is perfect toward him.

61.     Let your heart therefore be perfect with the Lord our God, to walk in his statutes, and to keep his commandments.



La Leçon Sermon



La Bible


1. Deutéronome 32 : 3 (Rendez), 4 (jusqu’à la 1ère,)

3     Rendez gloire à notre Dieu !

4     Il est le rocher ; ses œuvres sont parfaits.

1. Deuteronomy 32 : 3 (ascribe), 4 (to 1st :)

3     …ascribe ye greatness unto our God.

4     He is the Rock, his work is perfect:

2. Psaume 37 : 37

37     Observe celui qui est intègre, et regarde celui qui est droit ; car il y a une postérité pour l'homme de paix.

2. Psalm 37 : 37

37     Mark the perfect man, and behold the upright: for the end of that man is peace.

3. Job 1 : 1, 6-9 (jusqu’au :), 11, 12, 14 (jusqu’au :), 16 (Le feu) (jusqu’au 1er .), 18 (Tes fils)-20

1     Il y avait dans le pays d'Uts un homme qui s'appelait Job. Et cet homme était intègre et droit ; il craignait Dieu, et se détournait du mal.

6     Or, les fils de Dieu vinrent un jour se présenter devant l'Éternel, et Satan vint aussi au milieu d'eux.

7     L'Éternel dit à Satan : D'où viens-tu ? Et Satan répondit à l'Éternel : De parcourir la terre et de m'y promener.

8     L'Éternel dit à Satan : As-tu remarqué mon serviteur Job ? Il n'y a personne comme lui sur la terre ; c'est un homme intègre et droit, craignant Dieu, et se détournant du mal.

9     Et Satan répondit à l'Éternel :

11     Mais étends ta main, touche à tout ce qui lui appartient, et je suis sûr qu'il te maudit en face.

12     L'Éternel dit à Satan : Voici, tout ce qui lui appartient, je te le livre ; seulement, ne porte pas la main sur lui. Et Satan se retira de devant la face de l'Éternel.

14     Il arriva auprès de Job un messager qui dit :

16     Le feu de Dieu est tombé du ciel, a embrasé les brebis et les serviteurs, et les a consumés.

18     Tes fils et tes filles mangeaient et buvaient du vin dans la maison de leur frère aîné ;

19     Et voici, un grand vent est venu de l'autre côté du désert, et a frappé contre les quatre coins de la maison ; elle s'est écroulée sur les jeunes gens, et ils sont morts. Et je me suis échappé moi seul, pour t'en apporter la nouvelle.

20     Alors Job se leva, déchira son manteau, et se rasa la tête ; puis, se jetant par terre, il se prosterna.

3. Job 1 : 1, 6-9 (to 2nd ,), 11, 12, 14 (to 2nd ,), 16 (The fire) (to ;), 18 (Thy)-20

1     There was a man in the land of Uz, whose name was Job; and that man was perfect and upright, and one that feared God, and eschewed evil.

6     Now there was a day when the sons of God came to present themselves before the Lord, and Satan came also among them.

7     And the Lord said unto Satan, Whence comest thou? Then Satan answered the Lord, and said, From going to and fro in the earth, and from walking up and down in it.

8     And the Lord said unto Satan, Hast thou considered my servant Job, that there is none like him in the earth, a perfect and an upright man, one that feareth God, and escheweth evil?

9     Then Satan answered the Lord, and said,

11     But put forth thine hand now, and touch all that he hath, and he will curse thee to thy face.

12     And the Lord said unto Satan, Behold, all that he hath is in thy power; only upon himself put not forth thine hand. So Satan went forth from the presence of the Lord.

14     And there came a messenger unto Job, and said,

16     The fire of God is fallen from heaven, and hath burned up the sheep, and the servants, and consumed them;

18     Thy sons and thy daughters were eating and drinking wine in their eldest brother’s house:

19     And, behold, there came a great wind from the wilderness, and smote the four corners of the house, and it fell upon the young men, and they are dead; and I only am escaped alone to tell thee.

20     Then Job arose, and rent his mantle, and shaved his head, and fell down upon the ground, and worshipped,

4. Job 2 : 3 (jusqu’au :), 3 (Il demeure) (jusqu’à la ,), 4 (jusqu’au :), 5-7, 11, 13 (car)

3     L'Éternel dit à Satan : Il demeure ferme dans son intégrité,

4     Et Satan répondit à l'Éternel :

5     Mais étends ta main, touche à ses os et à sa chair, et je suis sûr qu'il te maudit en face.

6     L'Éternel dit à Satan : Voici, je te le livre : seulement, épargne sa vie.

7     Et Satan se retira de devant la face de l'Éternel. Puis il frappa Job d'un ulcère malin, depuis la plante du pied jusqu'au sommet de la tête.

11     Trois amis de Job, Éliphaz de Théman, Bildad de Schuach, et Tsophar de Naama, apprirent tous les malheurs qui lui étaient arrivés. Ils se concertèrent et partirent de chez eux pour aller le plaindre et le consoler !

13     … car ils voyaient combien sa douleur était grande.

4. Job 2 : 3 (to 1st ,), 3 (still) (to ,), 4 (to 2nd ,), 5-7, 11, 13 (for)

3     And the Lord said unto Satan, … still he holdeth fast his integrity,

4     And Satan answered the Lord, and said,

5     But put forth thine hand now, and touch his bone and his flesh, and he will curse thee to thy face.

6     And the Lord said unto Satan, Behold, he is in thine hand; but save his life.

7     So went Satan forth from the presence of the Lord, and smote Job with sore boils from the sole of his foot unto his crown.

11     Now when Job’s three friends heard of all this evil that was come upon him, they came every one from his own place; Eliphaz the Temanite, and Bildad the Shuhite, and Zophar the Naamathite: for they had made an appointment together to come to mourn with him and to comfort him.

13     …for they saw that his grief was very great.

5. Job 3 : 1, 3, 25 (jusqu’au ;)

1     Après cela, Job ouvrit la bouche et maudit le jour de sa naissance.

3     Périsse le jour où je suis né, et la nuit qui dit : Un enfant mâle est conçu !

25     Ce que je crains, c'est ce qui m'arrive ;

5. Job 3 : 1, 3, 25 (to ,)

1     After this opened Job his mouth, and cursed his day.

3     Let the day perish wherein I was born, and the night in which it was said, There is a man child conceived.

25     For the thing which I greatly feared is come upon me,

6. Job 4 : 1, 3, 5

1     Éliphaz de Théman prit la parole et dit :

3     Voici, tu as souvent enseigné les autres, tu as fortifié les mains languissantes,

5     Et maintenant qu'il s'agit de toi, tu faiblis ! Maintenant que tu es atteint, tu te troubles !

6. Job 4 : 1, 3, 5

1     Then Eliphaz the Temanite answered and said,

3     Behold, thou hast instructed many, and thou hast strengthened the weak hands.

5     But now it is come upon thee, and thou faintest; it toucheth thee, and thou art troubled.

7. Job 6 : 1

1     Job prit la parole et dit :

7. Job 6 : 1

1     But Job answered and said,

8. Job 7 : 20

20     Si j'ai péché, qu'ai-je pu te faire, gardien des hommes ? Pourquoi me mettre en butte à tes traits ? Pourquoi me rendre à charge à moi-même ?

8. Job 7 : 20

20     I have sinned; what shall I do unto thee, O thou preserver of men? why hast thou set me as a mark against thee, so that I am a burden to myself?

9. Job 8 : 1, 3, 19, 20

1     Bildad de Schuach prit la parole et dit :

3     Dieu renverserait-il le droit ? Le Tout Puissant renverserait-il la justice ?

19     Telles sont les délices que ses voies lui procurent. Puis sur le même sol d'autres s'élèvent après lui.

20     Non, Dieu ne rejette point l'homme intègre, et il ne protège point les méchants.

9. Job 8 : 1, 3, 19, 20

1     Then answered Bildad the Shuhite, and said,

3     Doth God pervert judgment? or doth the Almighty pervert justice?

19     Behold, this is the joy of his way, and out of the earth shall others grow.

20     Behold, God will not cast away a perfect man, neither will he help the evil doers:

10. Job 9 : 1, 20, 21

1     Job prit la parole et dit :

20     Suis-je juste, ma bouche me condamnera ; suis-je innocent, il me déclarera coupable.

21     Innocent ! Je le suis ; mais je ne tiens pas à la vie, je méprise mon existence.

10. Job 9 : 1, 20, 21

1     Then Job answered and said,

20     If I justify myself, mine own mouth shall condemn me: if I say, I am perfect, it shall also prove me perverse.

21     Though I were perfect, yet would I not know my soul: I would despise my life.

11. Job 11 : 1, 5 (jusqu’à la 1ère,), 6 (Tu), 7

1     Tsophar de Naama prit la parole et dit :

5     Oh! si Dieu voulait parler,

6     … Tu verrais alors qu'il ne te traite pas selon ton iniquité.

7     Prétends-tu sonder les pensées de Dieu, parvenir à la connaissance parfaite du Tout Puissant ?

11. Job 11 : 1, 6 (Know), 7

1     Then answered Zophar the Naamathite, and said,

6     Know therefore that God exacteth of thee less than thine iniquity deserveth.

7     Canst thou by searching find out God? canst thou find out the Almighty unto perfection?

12. Job 38 : 1-4, 33

1     L'Éternel répondit à Job du milieu de la tempête et dit :

2     Qui est celui qui obscurcit mes desseins par des discours sans intelligence ?

3     Ceins tes reins comme un vaillant homme ; je t'interrogerai, et tu m'instruiras.

4     Où étais-tu quand je fondais la terre ? Dis-le, si tu as de l'intelligence.

33     Connais-tu les lois du ciel ? Règles-tu son pouvoir sur la terre ?

12. Job 38 : 1-4, 33

1     Then the Lord answered Job out of the whirlwind, and said,

2     Who is this that darkeneth counsel by words without knowledge?

3     Gird up now thy loins like a man; for I will demand of thee, and answer thou me.

4     Where wast thou when I laid the foundations of the earth? declare, if thou hast understanding.

33     Knowest thou the ordinances of heaven? canst thou set the dominion thereof in the earth?

13. Job 40 : 3, 5

3     Anéantiras-tu jusqu'à ma justice ? Me condamneras-tu pour te donner droit ?

5     Orne-toi de magnificence et de grandeur, revêts-toi de splendeur et de gloire !

13. Job 40 : 8, 10

8     Wilt thou also disannul my judgment? wilt thou condemn me, that thou mayest be righteous?

10     Deck thyself now with majesty and excellency; and array thyself with glory and beauty.

14. Job 42 : 1, 2, 3 (j’ai), 5, 7, 8 (allez jusqu’à vous), 9 (jusqu’au :), 10, 12 (jusqu’au 1er.)

1     Job répondit à l'Éternel et dit :

2     Je reconnais que tu peux tout, et que rien ne s'oppose à tes pensées.

3     … j'ai parlé, sans les comprendre, de merveilles qui me dépassent et que je ne conçois pas.

5     Mon oreille avait entendu parler de toi ; mais maintenant mon œil t'a vu.

7     Après que l'Éternel eut adressé ces paroles à Job, il dit à Éliphaz de Théman : Ma colère est enflammée contre toi et contre tes deux amis, parce que vous n'avez pas parlé de moi avec droiture comme l'a fait mon serviteur Job.

8     … allez auprès de mon serviteur Job, et offrez pour vous un holocauste. Job, mon serviteur, priera pour vous,

9     Éliphaz de Théman, Bildad de Schuach, et Tsophar de Naama allèrent et firent comme l'Éternel leur avait dit :

10     L'Éternel rétablit Job dans son premier état, quand Job eut prié pour ses amis ; et l'Éternel lui accorda le double de tout ce qu'il avait possédé.

12     Pendant ses dernières années, Job reçut de l'Éternel plus de bénédictions qu'il n'en avait reçu dans les premières.

14. Job 42 : 1, 2, 3 (therefore), 5, 7, 8 (go) (to 1st :), 9 (to :), 10, 12 (to :)

1     Then Job answered the Lord, and said,

2     I know that thou canst do every thing, and that no thought can be withholden from thee.

3     …therefore have I uttered that I understood not; things too wonderful for me, which I knew not.

5     I have heard of thee by the hearing of the ear: but now mine eye seeth thee.

7     And it was so, that after the Lord had spoken these words unto Job, the Lord said to Eliphaz the Temanite, My wrath is kindled against thee, and against thy two friends: for ye have not spoken of me the thing that is right, as my servant Job hath.

8     …go to my servant Job, and offer up for yourselves a burnt offering; and my servant Job shall pray for you:

9     So Eliphaz the Temanite and Bildad the Shuhite and Zophar the Naamathite went, and did according as the Lord commanded them:

10     And the Lord turned the captivity of Job, when he prayed for his friends: also the Lord gave Job twice as much as he had before.

12     So the Lord blessed the latter end of Job more than his beginning:

15. II Timothée 1 : 1, 2, 7

1     Paul, apôtre de Jésus Christ, par la volonté de Dieu, pour annoncer la promesse de la vie qui est en Jésus Christ,

2     À Timothée, mon enfant bien-aimé : que la grâce, la miséricorde et la paix te soient données de la part de Dieu le Père et de Jésus Christ notre Seigneur !

7     Car ce n'est pas un esprit de timidité que Dieu nous a donné, mais un esprit de force, d'amour et de sagesse.

15. II Timothy 1 : 1, 2, 7

1     Paul, an apostle of Jesus Christ by the will of God, according to the promise of life which is in Christ Jesus,

2     To Timothy, my dearly beloved son: Grace, mercy, and peace, from God the Father and Christ Jesus our Lord.

7     For God hath not given us the spirit of fear; but of power, and of love, and of a sound mind.

16. II Timothée 2 : 1

1     Toi donc, mon enfant, fortifie-toi dans la grâce qui est en Jésus Christ.

16. II Timothy 2 : 1

1     Thou therefore, my son, be strong in the grace that is in Christ Jesus.

17. II Timothée 3 : 2 (jusqu’à la 1ère,), 4 (aimant), 5, 14

2     Car les hommes seront égoïstes,

4     … aimant le plaisir plus que Dieu,

5     Ayant l'apparence de la piété, mais reniant ce qui en fait la force. Éloigne-toi de ces hommes-là.

14     Toi, demeure dans les choses que tu as apprises, et reconnues certaines, sachant de qui tu les as apprises ;

17. II Timothy 3 : 2 (to 1st ,), 4 (lovers of pleasures), 5, 14

2     For men shall be lovers of their own selves,

4     …lovers of pleasures more than lovers of God;

5     Having a form of godliness, but denying the power thereof: from such turn away.

14     But continue thou in the things which thou hast learned and hast been assured of, knowing of whom thou hast learned them;

18. II Corinthiens 13 : 11 (perfectionnez-vous)

11     … perfectionnez-vous, consolez-vous, ayez un même sentiment, vivez en paix ; et le Dieu d'amour et de paix sera avec vous.

18. II Corinthians 13 : 11 (Be perfect)

11     Be perfect, be of good comfort, be of one mind, live in peace; and the God of love and peace shall be with you.



Science et Santé


1. 550 : 5-15

Dieu est la Vie, ou intelligence, qui forme et conserve l’individualité et l’identité des animaux aussi bien que celles des hommes. Dieu ne peut devenir fini ni être limité par des bornes matérielles. L’Esprit ne peut devenir matière, et l’Esprit ne peut être développé au moyen de son opposé. A quoi cela sert-il d’examiner ce qui est nommé à tort la vie matérielle, qui se termine, de même qu’elle commence, dans le néant sans nom ? Le vrai sens de l’être avec sa perfection éternelle devrait apparaître dès à présent, ainsi qu’il apparaîtra plus tard.

1. 550 : 5-14

God is the Life, or intelligence, which forms and preserves the individuality and identity of animals as well as of men. God cannot become finite, and be limited within material bounds. Spirit cannot become matter, nor can Spirit be developed through its opposite. Of what avail is it to investigate what is miscalled material life, which ends, even as it begins, in nameless nothingness? The true sense of being and its eternal perfection should appear now, even as it will hereafter.

2. 302 : 15 (souvenons)-26

… souvenons-nous que l’homme immortel et harmonieux a toujours existé, et qu’il est toujours au-delà et au-dessus de l’illusion mortelle que la vie, la substance et l’intelligence existent dans la matière. Cette proposition est fondée sur des faits, non sur des fables. La Science de l’être révèle que l’homme est parfait, de même que le Père est parfait, parce que l’Ame, ou l’Entendement, de l’homme spirituel est Dieu, le Principe divin de tout être, et parce que cet homme réel est gouverné par l’Ame, non par les sens, par la loi de l’Esprit, non par les prétendues lois de la matière.

2. 302 : 14 (let)-24

…let us remember that harmonious and immortal man has existed forever, and is always beyond and above the mortal illusion of any life, substance, and intelligence as existent in matter. This statement is based on fact, not fable. The Science of being reveals man as perfect, even as the Father is perfect, because the Soul, or Mind, of the spiritual man is God, the divine Principle of all being, and because this real man is governed by Soul instead of sense, by the law of Spirit, not by the so-called laws of matter.

3. 393 : 19-21

Demeurez ferme dans votre compréhension du fait que l’Entendement divin gouverne, et que, dans la Science, l’homme reflète le gouvernement de Dieu.

3. 393 : 16-18

Be firm in your understanding that the divine Mind governs, and that in Science man reflects God's government.

4. 14 : 1-12

Si les sens nous attachent au corps et si nous considérons l’omnipotence comme une personne corporelle et matérielle dont nous voudrions gagner l’oreille, nous ne sommes pas « absents du corps »* et « présents avec le Seigneur »* dans la démonstration de l’Esprit. Nous ne pouvons « servir deux maîtres ». Être « présent avec le Seigneur »*, c’est avoir, non pas une simple extase ou foi émotive, mais la démonstration et la compréhension véritables de la Vie telle que la Science Chrétienne la révèle. Être « présent avec le Seigneur »*, c’est obéir à la loi de Dieu, être absolument gouverné par l’Amour divin, par l’Esprit, non par la matière.

* Bible anglaise

4. 14 : 1-11

If we are sensibly with the body and regard omnipotence as a corporeal, material person, whose ear we would gain, we are not "absent from the body" and "present with the Lord" in the demonstration of Spirit. We cannot "serve two masters." To be "present with the Lord" is to have, not mere emotional ecstasy or faith, but the actual demonstration and understanding of Life as revealed in Christian Science. To be "with the Lord" is to be in obedience to the law of God, to be absolutely governed by divine Love, — by Spirit, not by matter.

5. 261 : 33-27

Nous devrions oublier notre corps en nous souvenant du bien et de la race humaine. Le bien exige de l’homme chaque heure de son temps pour résoudre le problème de l’être. La consécration au bien ne diminue pas la dépendance de l’homme à l’égard de Dieu, mais au contraire elle l’augmente. De même la consécration ne diminue pas les obligations de l’homme envers Dieu, mais montre l’absolue nécessité de les remplir. La Science Chrétienne n’enlève rien à la perfection de Dieu, mais elle Lui attribue toute la gloire. En se dépouillant « du vieil homme et de ses œuvres », les mortels « revêtent l’immortalité ».

Nous ne pouvons sonder la nature et la qualité de la création de Dieu en plongeant dans les eaux peu profondes de la croyance mortelle. Nous devons inverser nos faibles tentatives — nos efforts pour trouver la vie et la vérité dans la matière — et nous élever au-dessus du témoignage des sens matériels, au-dessus du mortel jusqu’à l’idée immortelle de Dieu. Ces vues plus claires et plus élevées donnent à l’homme à la ressemblance de Dieu l’inspiration pour atteindre le centre et la circonférence absolus de son être.

Job dit : « Mon oreille avait entendu parler de Toi ; mais maintenant mon œil T’a vu. » Les mortels se feront l’écho de la pensée de Job, quand les prétendus douleurs et plaisirs de la matière cesseront de prédominer. Ils abandonneront alors la fausse évaluation de la vie et du bonheur, de la joie et de la peine, et ils atteindront à la félicité d’aimer sans égoïsme, de travailler avec patience et de vaincre tout ce qui est dissemblable à Dieu.

5. 261 : 31-23

We should forget our bodies in remembering good and the human race. Good demands of man every hour, in which to work out the problem of being. Consecration to good does not lessen man's dependence on God, but heightens it. Neither does consecration diminish man's obligations to God, but shows the paramount necessity of meeting them. Christian Science takes naught from the perfection of God, but it ascribes to Him the entire glory. By putting "off the old man with his deeds," mortals "put on immortality."

We cannot fathom the nature and quality of God's creation by diving into the shallows of mortal belief. We must reverse our feeble flutterings — our efforts to find life and truth in matter — and rise above the testimony of the material senses, above the mortal to the immortal idea of God. These clearer, higher views inspire the Godlike man to reach the absolute centre and circumference of his being.

Job said: "I have heard of Thee by the hearing of the ear: but now mine eye seeth Thee." Mortals will echo Job's thought, when the supposed pain and pleasure of matter cease to predominate. They will then drop the false estimate of life and happiness, of joy and sorrow, and attain the bliss of loving unselfishly, working patiently, and conquering all that is unlike God.

6. 231 : 23-2

Considérer que vous êtes supérieur au péché parce que Dieu vous a créé supérieur au péché et qu’Il gouverne l’homme, c’est la vraie sagesse. Craindre le péché, c’est méconnaître le pouvoir de l’Amour et la Science divine de l’être dans la relation de l’homme à Dieu — c’est douter de Son gouvernement et ne pas se fier à Sa sollicitude omnipotente. Considérer que vous êtes supérieur à la maladie et à la mort, voilà qui est également sage et conforme à la Science divine. Impossible de les craindre si vous comprenez pleinement Dieu et si vous savez qu’elles ne font nullement partie de Sa création.

L’homme, gouverné par son Créateur, n’ayant aucun autre Entendement — établi sur l’affirmation de l’Évangéliste que « toutes choses ont été faites par Elle [la Parole de Dieu], et rien de ce qui a été fait n’a été fait sans Elle » — peut triompher du péché, de la maladie et de la mort.

6. 231 : 20-2

To hold yourself superior to sin, because God made you superior to it and governs man, is true wisdom. To fear sin is to misunderstand the power of Love and the divine Science of being in man's relation to God, — to doubt His government and distrust His omnipotent care. To hold yourself superior to sickness and death is equally wise, and is in accordance with divine Science. To fear them is impossible, when you fully apprehend God and know that they are no part of His creation.

Man, governed by his Maker, having no other Mind, — planted on the Evangelist's statement that "all things were made by Him [the Word of God]; and without Him was not anything made that was made," — can triumph over sin, sickness, and death.

7. 259 : 7-16

En Science divine, l’homme est la vraie image de Dieu. La nature divine fut le mieux exprimée en Christ Jésus, qui projeta sur les mortels le reflet plus vrai de Dieu et éleva leur vie plus haut que ne le permettaient leurs pauvres modèles de pensées — pensées qui représentaient l’homme comme déchu, malade, pécheur et mourant. La compréhension, semblable à celle de Christ, de l’être scientifique et de la guérison divine renferme un Principe parfait et une idée parfaite — Dieu parfait et homme parfait — comme base de la pensée et de la démonstration.

7. 259 : 6-14

In divine Science, man is the true image of God. The divine nature was best expressed in Christ Jesus, who threw upon mortals the truer reflection of God and lifted their lives higher than their poor thought-models would allow, — thoughts which presented man as fallen, sick, sinning, and dying. The Christlike understanding of scientific being and divine healing includes a perfect Principle and idea, — perfect God and perfect man, — as the basis of thought and demonstration.

8. 192 : 4-11

Nous ne sommes Scientistes Chrétiens que dans la mesure où nous cessons de nous appuyer sur ce qui est faux et que nous saisissons ce qui est vrai. Nous ne sommes Scientistes Chrétiens que lorsque nous quittons tout pour le Christ. Les opinions humaines ne sont pas spirituelles. Elles viennent de ce que l’oreille entend, de la corporalité au lieu de venir du Principe, et du mortel au lieu de l’immortel. L’Esprit n’est pas séparé de Dieu. L’Esprit est Dieu.

8. 192 : 4-10

We are Christian Scientists, only as we quit our reliance upon that which is false and grasp the true. We are not Christian Scientists until we leave all for Christ. Human opinions are not spiritual. They come from the hearing of the ear, from corporeality instead of from Principle, and from the mortal instead of from the immortal. Spirit is not separate from God. Spirit is God.

9. 99 : 24-31

Les courants calmes et forts de la vraie spiritualité, dont les manifestations sont la santé, la pureté et l’immolation du moi, doivent approfondir l’expérience humaine, jusqu’à ce que l’on voie que les croyances de l’existence matérielle ne sont qu’une simple tromperie, et que le péché, la maladie et la mort cèdent la place pour toujours à la démonstration scientifique de l’Esprit divin et à l’homme de Dieu, spirituel et parfait.

9. 99 : 23-29

The calm, strong currents of true spirituality, the manifestations of which are health, purity, and self-immolation, must deepen human experience, until the beliefs of material existence are seen to be a bald imposition, and sin, disease, and death give everlasting place to the scientific demonstration of divine Spirit and to God's spiritual, perfect man.


████████████████████████████████████████████████████████████████████████


Les Devoirs Quotidiens

de Mary Baker Eddy

Prière quotidienne

Il sera du devoir de tout membre de cette Église de prier chaque jour : « Que Ton règne vienne » ; que le règne de la Vérité, de la Vie et de l’Amour divins soit établi en moi, et élimine de moi tout péché ; et puisse Ta Parole enrichir les affections de toute l’humanité et la gouverner !q

Manuel de l’Église, Article VIII, Sect. 4

Règle pour les mobiles et les actes

Ni l’animosité, ni un attachement purement personnel ne doivent déterminer les mobiles ou les actes des membres de l’Église Mère. Dans la Science, l’Amour divin seul gouverne l’homme ; et un Scientiste Chrétien reflète les douces aménités de l’Amour, en réprouvant le péché, et en manifestant un véritable esprit de fraternité, de charité et de pardon. Les membres de cette Église doivent journellement veiller et prier pour être délivrés de tout mal, pour ne pas prophétiser, juger, condamner, conseiller, influencer ou être influencés d’une manière erronée.

Manuel de l’Église, Article VIII, Sect. 1

Vigilance face au devoir

Il sera du devoir de chaque membre de cette Église de se défendre journellement contre la suggestion mentale agressive, et de ne pas se laisser entraîner à oublier ou à négliger son devoir envers Dieu, envers son Leader et envers l’humanité. Par ses œuvres, il sera jugé — et justifié ou condamné.

Manuel de l’Église, Article VIII, Sect. 6


████████████████████████████████████████████████████████████████████████