DIMANCHE 14 AOÛT 2022 |

Dimanche 14 Juillet 2019



Sujet — Sacrement

SubjectSacrament

Texte D’or : Psaume 51 : 19

« Les sacrifices qui sont agréables à Dieu, c'est un esprit brisé : O Dieu ! tu ne dédaignes pas un cœur brisé et contrit. »



Golden Text: Psalm 51 : 17

The sacrifices of God are a broken spirit: a broken and a contrite heart.




PDF Downloads:


Click here to play the lesson audio as you read:

Also available on YouTube or SoundCloud

████████████████████████████████████████████████████████████████████████


Lecture Alternée:


11.     Christ est venu comme souverain sacrificateur des biens à venir ; il a traversé le tabernacle plus grand et plus parfait, qui n'est pas construit de main d'homme, c'est-à- dire, qui n'est pas de cette création ;

12.     Et il est entré une fois pour toutes dans le lieu très saint, non avec le sang des boucs et des veaux, mais avec son propre sang, ayant obtenu une rédemption éternelle.

13.     Car si le sang des taureaux et des boucs, et la cendre d'une vache, répandue sur ceux qui sont souillés, sanctifient et procurent la pureté de la chair,

14.     Combien plus le sang de Christ, qui, par un esprit éternel, s'est offert lui-même sans tache à Dieu, purifiera-t-il votre conscience des œuvres mortes, afin que vous serviez le Dieu vivant !

15.     Et c'est pour cela qu'il est le médiateur d'une nouvelle alliance.

Responsive Reading: Hebrews 9 : 11-15

11.     Christ being come an high priest of good things to come, by a greater and more perfect tabernacle, not made with hands, that is to say, not of this building;

12.     Neither by the blood of goats and calves, but by his own blood he entered in once into the holy place, having obtained eternal redemption for us.

13.     For if the blood of bulls and of goats, and the ashes of an heifer sprinkling the unclean, sanctifieth to the purifying of the flesh:

14.     How much more shall the blood of Christ, who through the eternal Spirit offered himself without spot to God, purge your conscience from dead works to serve the living God?

15.     And for this cause he is the mediator of the new testament.



La Leçon Sermon



La Bible


Romains 12 : 1, 2

1     Je vous exhorte donc, frères, par les compassions de Dieu, à offrir vos corps comme un sacrifice vivant, saint, agréable à Dieu, ce qui sera de votre part un culte raisonnable.

2     Ne vous conformez pas au siècle présent, mais soyez transformés par le renouvellement de l'intelligence, afin que vous discerniez quelle est la volonté de Dieu, ce qui est bon, agréable et parfait.

1. Romans 12 : 1, 2

1     I beseech you therefore, brethren, by the mercies of God, that ye present your bodies a living sacrifice, holy, acceptable unto God, which is your reasonable service.

2     And be not conformed to this world: but be ye transformed by the renewing of your mind, that ye may prove what is that good, and acceptable, and perfect, will of God.

Matthieu 4 : 18-25

18     Comme il marchait le long de la mer de Galilée, il vit deux frères, Simon, appelé Pierre, et André, son frère, qui jetaient un filet dans la mer ; car ils étaient pêcheurs.

19     Il leur dit : Suivez-moi, et je vous ferai pêcheurs d'hommes.

20     Aussitôt, ils laissèrent les filets, et le suivirent.

21     De là étant allé plus loin, il vit deux autres frères, Jacques, fils de Zébédée, et Jean, son frère, qui étaient dans une barque avec Zébédée, leur père, et qui réparaient leurs filets.

22     Il les appela, et aussitôt ils laissèrent la barque et leur père, et le suivirent.

23     Jésus parcourait toute la Galilée, enseignant dans les synagogues, prêchant la bonne nouvelle du royaume, et guérissant toute maladie et toute infirmité parmi le peuple.

24     Sa renommée se répandit dans toute la Syrie, et on lui amenait tous ceux qui souffraient de maladies et de douleurs de divers genres, des démoniaques, des lunatiques, des paralytiques ; et il les guérissait.

25     Une grande foule le suivit, de la Galilée, de la Décapole, de Jérusalem, de la Judée, et d'au delà du Jourdain.

2. Matthew 4 : 18-25

18     And Jesus, walking by the sea of Galilee, saw two brethren, Simon called Peter, and Andrew his brother, casting a net into the sea: for they were fishers.

19     And he saith unto them, Follow me, and I will make you fishers of men.

20     And they straightway left their nets, and followed him.

21     And going on from thence, he saw other two brethren, James the son of Zebedee, and John his brother, in a ship with Zebedee their father, mending their nets; and he called them.

22     And they immediately left the ship and their father, and followed him.

23     And Jesus went about all Galilee, teaching in their synagogues, and preaching the gospel of the kingdom, and healing all manner of sickness and all manner of disease among the people.

24     And his fame went throughout all Syria: and they brought unto him all sick people that were taken with divers diseases and torments, and those which were possessed with devils, and those which were lunatick, and those that had the palsy; and he healed them.

25     And there followed him great multitudes of people from Galilee, and from Decapolis, and from Jerusalem, and from Judæa, and from beyond Jordan.

3. Luc 9 : 1, 2, 6, 57-62

1     Jésus, ayant assemblé les douze, leur donna force et pouvoir sur tous les démons, avec la puissance de guérir les maladies.

2     Il les envoya prêcher le royaume de Dieu, et guérir les malades.

6     Ils partirent, et ils allèrent de village en village, annonçant la bonne nouvelle et opérant partout des guérisons.

57     Pendant qu'ils étaient en chemin, un homme lui dit : Seigneur, je te suivrai partout où tu iras.

58     Jésus lui répondit : Les renards ont des tanières, et les oiseaux du ciel ont des nids : mais le Fils de l'homme n'a pas un lieu où il puisse reposer sa tête.

59     Il dit à un autre : Suis-moi. Et il répondit : Seigneur, permets-moi d'aller d'abord ensevelir mon père.

60     Mais Jésus lui dit : Laisse les morts ensevelir leurs morts ; et toi, va annoncer le royaume de Dieu.

61     Un autre dit : Je te suivrai, Seigneur, mais permets-moi d'aller d'abord prendre congé de ceux de ma maison.

62     Jésus lui répondit : Quiconque met la main à la charrue, et regarde en arrière, n'est pas propre au royaume de Dieu.

3. Luke 9 : 1, 2, 6, 57-62

1     Then he called his twelve disciples together, and gave them power and authority over all devils, and to cure diseases.

2     And he sent them to preach the kingdom of God, and to heal the sick.

6     And they departed, and went through the towns, preaching the gospel, and healing every where.

57     And it came to pass, that, as they went in the way, a certain man said unto him, Lord, I will follow thee whithersoever thou goest.

58     And Jesus said unto him, Foxes have holes, and birds of the air have nests; but the Son of man hath not where to lay his head.

59     And he said unto another, Follow me. But he said, Lord, suffer me first to go and bury my father.

60     Jesus said unto him, Let the dead bury their dead: but go thou and preach the kingdom of God.

61     And another also said, Lord, I will follow thee; but let me first go bid them farewell, which are at home at my house.

62     And Jesus said unto him, No man, having put his hand to the plough, and looking back, is fit for the kingdom of God.

4. Luc 10 : 1, 2

1     Après cela, le Seigneur désigna encore soixante-dix autres disciples, et il les envoya deux à deux devant lui dans toutes les villes et dans tous les lieux où lui-même devait aller.

2     Il leur dit : La moisson est grande, mais il y a peu d'ouvriers. Priez donc le maître de la moisson d'envoyer des ouvriers dans sa moisson.

4. Luke 10 : 1, 2

1     After these things the Lord appointed other seventy also, and sent them two and two before his face into every city and place, whither he himself would come.

2     Therefore said he unto them, The harvest truly is great, but the labourers are few: pray ye therefore the Lord of the harvest, that he would send forth labourers into his harvest.

5. Luc 14 : 1-7 (jusqu’à parabole), 16 (Un homme)-27, 33-35

1     Jésus étant entré, un jour de sabbat, dans la maison de l'un des chefs des pharisiens, pour prendre un repas, les pharisiens l'observaient.

2     Et voici, un homme hydropique était devant lui.

3     Jésus prit la parole, et dit aux docteurs de la loi et aux pharisiens : Est-il permis, ou non, de faire une guérison le jour du sabbat ?

4     Ils gardèrent le silence. Alors Jésus avança la main sur cet homme, le guérit, et le renvoya.

5     Puis il leur dit : Lequel de vous, si son fils ou son bœuf tombe dans un puits, ne l'en retirera pas aussitôt, le jour du sabbat ?

6     Et ils ne purent rien répondre à cela.

7     Il adressa ensuite une parabole…

16     … Un homme donna un grand souper, et il invita beaucoup de gens.

17     A l'heure du souper, il envoya son serviteur dire aux conviés : Venez, car tout est déjà prêt.

18     Mais tous unanimement se mirent à s'excuser. Le premier lui dit : J'ai acheté un champ, et je suis obligé d'aller le voir ; excuse-moi, je te prie.

19     Un autre dit : J'ai acheté cinq paires de bœufs, et je vais les essayer ; excuse-moi, je te prie.

20     Un autre dit : Je viens de me marier, et c'est pourquoi je ne puis aller.

21     Le serviteur, de retour, rapporta ces choses à son maître. Alors le maître de la maison irrité dit à son serviteur : Va promptement dans les places et dans les rues de la ville, et amène ici les pauvres, les estropiés, les aveugles et les boiteux.

22     Le serviteur dit : Maître, ce que tu as ordonné a été fait, et il y a encore de la place.

23     Et le maître dit au serviteur : Va dans les chemins et le long des haies, et ceux que tu trouveras, contrains-les d'entrer, afin que ma maison soit remplie.

24     Car, je vous le dis, aucun de ces hommes qui avaient été invités ne goûtera de mon souper.

25     De grandes foules faisaient route avec Jésus. Il se retourna, et leur dit :

26     Si quelqu'un vient à moi, et s'il ne hait pas son père, sa mère, sa femme, ses enfants, ses frères, et ses sœurs, et même à sa propre vie, il ne peut être mon disciple.

27     Et quiconque ne porte pas sa croix, et ne me suis pas, ne peut être mon disciple.

33     Ainsi donc, quiconque d'entre vous ne renonce pas à tout ce qu'il possède ne peut être mon disciple.

34     Le sel est une bonne chose ; mais si le sel perd sa saveur, avec quoi l'assaisonnera- t-on ?

35     Il n'est bon ni pour la terre, ni pour le fumier ; on le jette dehors. Que celui qui a des oreilles pour entendre entende.

5. Luke 14 : 1-7 (to parable), 16 (A certain)-27, 33-35

1     And it came to pass, as he went into the house of one of the chief Pharisees to eat bread on the sabbath day, that they watched him.

2     And, behold, there was a certain man before him which had the dropsy.

3     And Jesus answering spake unto the lawyers and Pharisees, saying, Is it lawful to heal on the sabbath day?

4     And they held their peace. And he took him, and healed him, and let him go;

5     And answered them, saying, Which of you shall have an ass or an ox fallen into a pit, and will not straightway pull him out on the sabbath day?

6     And they could not answer him again to these things.

7     And he put forth a parable…

16     A certain man made a great supper, and bade many:

17     And sent his servant at supper time to say to them that were bidden, Come; for all things are now ready.

18     And they all with one consent began to make excuse. The first said unto him, I have bought a piece of ground, and I must needs go and see it: I pray thee have me excused.

19     And another said, I have bought five yoke of oxen, and I go to prove them: I pray thee have me excused.

20     And another said, I have married a wife, and therefore I cannot come.

21     So that servant came, and shewed his lord these things. Then the master of the house being angry said to his servant, Go out quickly into the streets and lanes of the city, and bring in hither the poor, and the maimed, and the halt, and the blind.

22     And the servant said, Lord, it is done as thou hast commanded, and yet there is room.

23     And the lord said unto the servant, Go out into the highways and hedges, and compel them to come in, that my house may be filled.

24     For I say unto you, That none of those men which were bidden shall taste of my supper.

25     And there went great multitudes with him: and he turned, and said unto them,

26     If any man come to me, and hate not his father, and mother, and wife, and children, and brethren, and sisters, yea, and his own life also, he cannot be my disciple.

27     And whosoever doth not bear his cross, and come after me, cannot be my disciple.

33     So likewise, whosoever he be of you that forsaketh not all that he hath, he cannot be my disciple.

34     Salt is good: but if the salt have lost his savour, wherewith shall it be seasoned?

35     It is neither fit for the land, nor yet for the dunghill; but men cast it out. He that hath ears to hear, let him hear.

6. Matthieu 13 : 44-46

44     Le royaume des cieux est encore semblable à un trésor caché dans un champ. L'homme qui l'a trouvé le cache ; et, dans sa joie, il va vendre tout ce qu'il a, et achète ce champ.

45     Le royaume des cieux est encore semblable à un marchand qui cherche de belles perles.

46     Il a trouvé une perle de grand prix ; et il est allé vendre tout ce qu'il avait, et l'a achetée.

6. Matthew 13 : 44-46

44     Again, the kingdom of heaven is like unto treasure hid in a field; the which when a man hath found, he hideth, and for joy thereof goeth and selleth all that he hath, and buyeth that field.

45     Again, the kingdom of heaven is like unto a merchant man, seeking goodly pearls:

46     Who, when he had found one pearl of great price, went and sold all that he had, and bought it.



Science et Santé


1. 241 : 19-22

La substance de toute dévotion est la réflexion et la démonstration de l’Amour divin guérissant la maladie et détruisant le péché. Notre Maître a dit : « Si vous m’aimez, gardez mes commandements. »

1. 241 : 19-22

The substance of all devotion is the reflection and demonstration of divine Love, healing sickness and destroying sin. Our Master said, “If ye love me, keep my commandments.”

2. 1 : 5-9

La prière, la vigilance et le travail, unis à l’immolation de soi, sont les moyens accordés par la grâce de Dieu pour l’accomplissement de tout ce qui a été fait avec succès pour la christianisation et la santé du genre humain.

2. 1 : 6-9

Prayer, watching, and working, combined with self-immolation, are God’s gracious means for accomplishing whatever has been successfully done for the Christianization and health of mankind.

3. 20 : 29-34

Saint Paul écrivit : « Rejetons tout fardeau, et le péché qui nous enveloppe si facilement, et courons avec persévérance dans la carrière qui nous est ouverte » ; c’est-à-dire, dépouillons le moi et le sens matériels et recherchons le Principe divin et la Science divine de toute guérison.

3. 20 : 27-32

St. Paul wrote, “Let us lay aside every weight, and the sin which doth so easily beset us, and let us run with patience the race that is set before us;” that is, let us put aside material self and sense, and seek the divine Principle and Science of all healing.

4. 4 : 6-11

Garder les commandements de notre Maître et suivre son exemple, voilà notre vraie dette envers lui et la seule preuve valable de notre gratitude pour tout ce qu’il a fait. Le culte extérieur ne suffit pas en soi à exprimer la reconnaissance sincère venant du cœur, puisqu’il a dit : « Si vous m’aimez, gardez mes commandements. »

4. 4 : 5-11

To keep the commandments of our Master and follow his example, is our proper debt to him and the only worthy evidence of our gratitude for all that he has done. Outward worship is not of itself sufficient to express loyal and heartfelt gratitude, since he has said: “If ye love me, keep my commandments.”

5. 11 : 25-30

Nous savons que le désir de sainteté est requis pour obtenir la sainteté ; mais si nous désirons la sainteté par-dessus tout, nous lui sacrifierons toutes choses. Il faut que nous soyons prêts à faire cela, afin de pouvoir marcher en toute sécurité dans le seul chemin pratique menant à la sainteté.

5. 11 : 22-27

We know that a desire for holiness is requisite in order to gain holiness; but if we desire holiness above all else, we shall sacrifice everything for it. We must be willing to do this, that we may walk securely in the only practical road to holiness.

6. 9 : 19-26

Aimes-tu « le Seigneur, ton Dieu, de tout ton cœur, de toute ton âme, et de toute ta pensée » ? Ce commandement renferme beaucoup, même le renoncement à toute sensation, affection et adoration purement matérielles. C’est là l’Eldorado du christianisme. Ce commandement implique la Science de la Vie, et ne reconnaît que l’autorité divine de l’Esprit, où l’Ame nous gouverne et où il n’y a ni sens matériel ni volonté humaine.

6. 9 : 17-24

Dost thou “love the Lord thy God with all thy heart, and with all thy soul, and with all thy mind”? This command includes much, even the surrender of all merely material sensation, affection, and worship. This is the El Dorado of Christianity. It involves the Science of Life, and recognizes only the divine control of Spirit, in which Soul is our master, and material sense and human will have no place.

7. 27 : 22-28

Jésus envoya en mission soixante-dix disciples en même temps, cependant l’histoire ne parle favorablement que de onze d’entre eux. La tradition lui en attribue deux ou trois cents autres qui n’ont laissé aucun nom. « Il y a beaucoup d’appelés, mais peu d’élus. » Ils s’écartèrent de la grâce parce qu’en réalité ils ne comprirent jamais les enseignements de leur Maître.

7. 27 : 22-27

Jesus sent forth seventy students at one time, but only eleven left a desirable historic record. Tradition credits him with two or three hundred other disciples who have left no name. “Many are called, but few are chosen.” They fell away from grace because they never truly understood their Master’s instruction.

8. 38 : 28-34

A ceux qui étaient ensevelis dans la croyance au péché et au moi, qui ne vivaient que pour les plaisirs ou pour les satisfactions des sens, il dit en substance : Ayant des yeux vous ne voyez pas ; ayant des oreilles vous n’entendez pas ; de peur que vous ne compreniez et ne soyez convertis, et que je ne vous guérisse. Il enseigna que les sens matériels excluent la Vérité et son pouvoir guérisseur.

8. 38 : 26-32

To those buried in the belief of sin and self, living only for pleasure or the gratification of the senses, he said in substance: Having eyes ye see not, and having ears ye hear not; lest ye should understand and be converted, and I might heal you. He taught that the material senses shut out Truth and its healing power.

9. 129 : 33-7

Il déplaira peut-être au gourmet que l’auteur fasse peu de cas des plaisirs de la table. Le pécheur voit dans le système qu’enseigne ce livre qu’il faut obéir aux commandements de Dieu. L’intellect médiocre s’alarme de ce que l’on fasse constamment appel à l’Entendement. Le caractère licencieux se sent découragé devant le peu de perspective spirituelle qui semble s’offrir à lui. Lorsque tous les hommes sont conviés au festin, alors arrivent les excuses. L’un a une ferme, l’autre ses affaires, et par conséquent ils ne peuvent accepter.

9. 129 : 30-6

The generous liver may object to the author’s small estimate of the pleasures of the table. The sinner sees, in the system taught in this book, that the demands of God must be met. The petty intellect is alarmed by constant appeals to Mind. The licentious disposition is discouraged over its slight spiritual prospects. When all men are bidden to the feast, the excuses come. One has a farm, another has merchandise, and therefore they cannot accept.

10. 91 : 16-21

Absorbés dans le moi matériel nous ne discernons et ne reflétons que faiblement la substance de la Vie ou Entendement. Nier le moi matériel facilite le discernement de l’individualité spirituelle et éternelle de l’homme, et détruit les connaissances erronées qui viennent de la matière ou par ce qu’on nomme les sens matériels.

10. 91 : 16-21

Absorbed in material selfhood we discern and reflect but faintly the substance of Life or Mind. The denial of material selfhood aids the discernment of man’s spiritual and eternal individuality, and destroys the erroneous knowledge gained from matter or through what are termed the material senses.

11. 455 : 23-2

Dieu choisit pour la plus haute mission celui qui s’est rendu si apte à la remplir qu’il lui serait impossible d’abuser de cette mission. Celui qui est toute sagesse ne confie pas Ses plus hautes charges à ceux qui en sont indignes. Lorsque Dieu donne pleins pouvoirs à un messager, Il choisit celui qui est spirituellement proche de Lui. Personne ne peut mésuser de ce pouvoir mental si Dieu lui apprend à le discerner.

Il ne faut pas perdre de vue ce point important de la Science Chrétienne, savoir qu’il ne jaillit pas d’une même fontaine de l’eau douce et de l’eau amère. Plus élevé sera le niveau que vous aurez atteint dans la Science de la guérison mentale et son enseignement, plus il vous deviendra impossible d’influencer intentionnellement l’humanité contrairement à ses espérances et à ses réalisations les plus hautes.

11. 455 : 20-2

God selects for the highest service one who has grown into such a fitness for it as renders any abuse of the mission an impossibility. The All-wise does not bestow His highest trusts upon the unworthy. When He commissions a messenger, it is one who is spiritually near Himself. No person can misuse this mental power, if he is taught of God to discern it.

This strong point in Christian Science is not to be overlooked, — that the same fountain cannot send forth both sweet waters and bitter. The higher your attainment in the Science of mental healing and teaching, the more impossible it will become for you intentionally to influence mankind adverse to its highest hope and achievement.

12. 456 : 5-16, 21-22

Le strict attachement au Principe divin et aux règles de la méthode scientifique a assuré le seul succès de ceux qui étudient la Science Chrétienne. C’est uniquement cela qui leur donne droit à la haute considération dont la plupart d’entre eux jouissent dans la société, réputation justifiée par les résultats de leurs efforts. Quiconque affirme qu’il y a plus d’un Principe et plus d’une méthode pour démontrer la Science Chrétienne s’égare considérablement par ignorance ou avec intention, et il se sépare de la véritable conception de la guérison en Science Chrétienne et de la possibilité de la démontrer.

Il faut demeurer dans la morale de la vérité, autrement on ne peut démontrer le Principe divin.

12. 456 : 5-15, 19-20

Strict adherence to the divine Principle and rules of the scientific method has secured the only success of the students of Christian Science. This alone entitles them to the high standing which most of them hold in the community, a reputation experimentally justified by their efforts. Whoever affirms that there is more than one Principle and method of demonstrating Christian Science greatly errs, ignorantly or intentionally, and separates himself from the true conception of Christian Science healing and from its possible demonstration.

One must abide in the morale of truth or he cannot demonstrate the divine Principle.

13. 457 : 21-27

La Science Chrétienne ne fait pas exception à la règle générale selon laquelle on n’atteint pas à l’excellence dans un domaine sans y consacrer tous ses efforts. On ne peut disperser ses efforts et en même temps atteindre le but. Il est impossible d’avancer rapidement dans la démonstration de cette Science si l’on se livre à d’autres occupations.

13. 457 : 19-24

Christian Science is not an exception to the general rule, that there is no excellence without labor in a direct line. One cannot scatter his fire, and at the same time hit the mark. To pursue other vocations and advance rapidly in the demonstration of this Science, is not possible.

14. 459 : 4-8

Paul et Jean comprenaient clairement que, de même que l’homme mortel n’acquiert les honneurs terrestres que par le sacrifice, de même il doit acquérir les richesses célestes en renonçant à tout ce qui est du monde.

14. 459 : 3-8

Paul and John had a clear apprehension that, as mortal man achieves no worldly honors except by sacrifice, so he must gain heavenly riches by forsaking all worldliness. Then he will have nothing in common with the worldling’s affections, motives, and aims.

15. 33 : 32-17

Tous ceux qui mangent le pain et boivent le vin en souvenir de Jésus, sont-ils vraiment disposés à boire sa coupe, à se charger de sa croix et à tout abandonner pour le principe- Christ ? Alors pourquoi attribuer cette inspiration à un rite mort, au lieu de prouver, en chassant l’erreur et en rendant le corps « saint, agréable à Dieu », que la Vérité a été comprise ? Si le Christ, la Vérité, est venu à nous dans la démonstration, nulle autre commémoration n’est nécessaire, car la démonstration est Emmanuel, ou Dieu avec nous ; et si un ami est avec nous, pourquoi aurions-nous besoin de souvenirs de cet ami ?

Si tous ceux qui ont jamais pris part au sacrement avaient réellement commémoré les souffrances de Jésus et bu de sa coupe, ils auraient transformé le monde. Si tous ceux qui cherchent à le commémorer par des symboles matériels veulent se charger de la croix, guérir les malades, chasser les maux, et prêcher le Christ, ou la Vérité, aux pauvres — la pensée réceptive — ils amèneront le millénium.

15. 33 : 31-17

Are all who eat bread and drink wine in memory of Jesus willing truly to drink his cup, take his cross, and leave all for the Christ-principle? Then why ascribe this inspiration to a dead rite, instead of showing, by casting out error and making the body “holy, acceptable unto God,” that Truth has come to the understanding? If Christ, Truth, has come to us in demonstration, no other commemoration is requisite, for demonstration is Immanuel, or God with us; and if a friend be with us, why need we memorials of that friend?

If all who ever partook of the sacrament had really commemorated the sufferings of Jesus and drunk of his cup, they would have revolutionized the world. If all who seek his commemoration

through material symbols will take up the cross, heal the sick, cast out evils, and preach Christ, or Truth, to the poor, — the receptive thought, — they will bring in the millennium.


████████████████████████████████████████████████████████████████████████


Les Devoirs Quotidiens

de Mary Baker Eddy

Prière quotidienne

Il sera du devoir de tout membre de cette Église de prier chaque jour : « Que Ton règne vienne » ; que le règne de la Vérité, de la Vie et de l’Amour divins soit établi en moi, et élimine de moi tout péché ; et puisse Ta Parole enrichir les affections de toute l’humanité et la gouverner !q

Manuel de l’Église, Article VIII, Sect. 4

Règle pour les mobiles et les actes

Ni l’animosité, ni un attachement purement personnel ne doivent déterminer les mobiles ou les actes des membres de l’Église Mère. Dans la Science, l’Amour divin seul gouverne l’homme ; et un Scientiste Chrétien reflète les douces aménités de l’Amour, en réprouvant le péché, et en manifestant un véritable esprit de fraternité, de charité et de pardon. Les membres de cette Église doivent journellement veiller et prier pour être délivrés de tout mal, pour ne pas prophétiser, juger, condamner, conseiller, influencer ou être influencés d’une manière erronée.

Manuel de l’Église, Article VIII, Sect. 1

Vigilance face au devoir

Il sera du devoir de chaque membre de cette Église de se défendre journellement contre la suggestion mentale agressive, et de ne pas se laisser entraîner à oublier ou à négliger son devoir envers Dieu, envers son Leader et envers l’humanité. Par ses œuvres, il sera jugé — et justifié ou condamné.

Manuel de l’Église, Article VIII, Sect. 6


████████████████████████████████████████████████████████████████████████