Dimanche 18 Août 2019 |

Dimanche 18 Août 2019



Sujet — Ame

SubjectSoul

Texte D’or : Psaume 34 : 23

« L'Éternel délivre l'âme de ses serviteurs, et tous ceux qui l'ont pour refuge échappent au châtiment. »



Golden Text: Psalm 34 : 22

The Lord redeemeth the soul of his servants: and none of them that trust in him shall be desolate.




PDF Downloads:


Click here to play the lesson audio as you read:

Also available on YouTube or SoundCloud

████████████████████████████████████████████████████████████████████████


Lecture Alternée:


18.     Voici, l'œil de l'Éternel est sur ceux qui le craignent, sur ceux qui espèrent en sa bonté,

19.     Afin d'arracher leur âme à la mort et de les faire vivre au milieu de la famine.

20.     Notre âme espère en l'Éternel ; il est notre secours et notre bouclier.

21.     Car notre cœur met en lui sa joie, car nous avons confiance en son saint nom.

2.     Je bénirai l'Éternel en tout temps ; sa louange sera toujours dans ma bouche.

3.     Que mon âme se glorifie en l'Éternel ! Que les malheureux écoutent et se réjouissent !

5.     J'ai cherché l'Éternel, et il m'a répondu ; il m'a délivré de toutes mes frayeurs.

Responsive Reading: Psalm 33 : 18-21; Psalm 34 : 1, 2, 4

18.     Behold, the eye of the Lord is upon them that fear him, upon them that hope in his mercy;

19.     To deliver their soul from death, and to keep them alive in famine.

20.     Our soul waiteth for the Lord: he is our help and our shield.

21.     For our heart shall rejoice in him, because we have trusted in his holy name.

1.     I will bless the Lord at all times: his praise shall continually be in my mouth.

2.     My soul shall make her boast in the Lord: the humble shall hear thereof, and be glad.

4.     I sought the Lord, and he heard me, and delivered me from all my fears.



La Leçon Sermon



La Bible


1. Psaume 25 : 1, 2 (jusqu’au :), 4, 5 (jusqu’au ;), 6, 10, 12, 13, 20, 21

1     Éternel! j'élève à toi mon âme.

2     Mon Dieu ! en toi je me confie :

4     Éternel ! fais-moi connaître tes voies, enseigne-moi tes sentiers.

5     Conduis-moi dans ta vérité, et instruis-moi ;

6     Éternel ! souviens-toi de ta miséricorde et de ta bonté ; car elles sont éternelles.

10     Tous les sentiers de l'Éternel sont miséricorde et fidélité, pour ceux qui gardent son alliance et ses commandements.

12     Quel est l'homme qui craint l'Éternel ? L'Éternel lui montre la voie qu'il doit choisir.

13     Son âme reposera dans le bonheur, et sa postérité possédera le pays.

20     Garde mon âme et sauve-moi ! Que je ne sois pas confus, quand je cherche auprès de toi mon refuge !

21     Que l'innocence et la droiture me protègent, quand je mets en toi mon espérance !

1. Psalm 25 : 1, 2 (to :), 4-6, 10, 12, 13, 20, 21

1     Unto thee, O Lord, do I lift up my soul.

2     O my God, I trust in thee:

4     Shew me thy ways, O Lord; teach me thy paths.

5     Lead me in thy truth, and teach me:

6     Remember, O Lord, thy tender mercies and thy lovingkindnesses; for they have been ever of old.

10     All the paths of the Lord are mercy and truth unto such as keep his covenant and his testimonies.

12     What man is he that feareth the Lord? him shall he teach in the way that he shall choose.

13     His soul shall dwell at ease; and his seed shall inherit the earth.

20     O keep my soul, and deliver me: let me not be ashamed; for I put my trust in thee.

21     Let integrity and uprightness preserve me; for I wait on thee.

2. Psaume 42 : 9 (l’Éternel), 12

9     … l'Éternel m'accordait sa grâce ; la nuit, je chantais ses louanges, j'adressais une prière au Dieu de ma vie.

12     Pourquoi t'abats-tu, mon âme, et gémis-tu au dedans de moi ? Espère en Dieu, car je le louerai encore ; il est mon salut et mon Dieu.

2. Psalm 42 : 8 (the Lord), 11

8     the Lord will command his lovingkindness in the daytime, and in the night his song shall be with me, and my prayer unto the God of my life.

11     Why art thou cast down, O my soul? and why art thou disquieted within me? hope thou in God: for I shall yet praise him, who is the health of my countenance, and my God.

3. Ruth 1 : 1 (Un homme), 2 (jusqu’au ;), 3, 4 (jusqu’à la 3ème,), 5, 6 (jusqu’à la 3ème,), 8 (jusqu’à la 2ème,), 16, 22

1     Un homme de Bethléhem de Juda partit, avec sa femme et ses deux fils, pour faire un séjour dans le pays de Moab.

2     Le nom de cet homme était Élimélec, celui de sa femme Naomi, et ses deux fils s'appelaient Machlon et Kiljon;

3     Élimélec, mari de Naomi, mourut, et elle resta avec ses deux fils.

4     Ils prirent des femmes Moabites, dont l'une se nommait Orpa, et l'autre Ruth,

5     Machlon et Kiljon moururent aussi tous les deux, et Naomi resta privée de ses deux fils et de son mari.

6     Puis elle se leva, elle et ses belles-filles, afin de quitter le pays de Moab,

8     Naomi dit alors à ses deux belles-filles : Allez, retournez chacune à la maison de sa mère ! Que l'Éternel use de bonté envers vous,

16     Ruth répondit : Ne me presse pas de te laisser, de retourner loin de toi ! Où tu iras j'irai, où tu demeureras je demeurerai ; ton peuple sera mon peuple, et ton Dieu sera mon Dieu ;

22     Ainsi revinrent du pays de Moab Naomi et sa belle-fille, Ruth la Moabite. Elles arrivèrent à Bethléhem au commencement de la moisson des orges.

3. Ruth 1 : 1 (a certain), 2 (to 3rd ,), 3, 4 (to :), 5, 6 (to :), 8 (to 3rd ,), 16, 22

1     …a certain man of Beth-lehem-judah went to sojourn in the country of Moab, he, and his wife, and his two sons.

2     And the name of the man was Elimelech, and the name of his wife Naomi, and the name of his two sons Mahlon and Chilion,

3     And Elimelech Naomi’s husband died; and she was left, and her two sons.

4     And they took them wives of the women of Moab; the name of the one was Orpah, and the name of the other Ruth:

5     And Mahlon and Chilion died also both of them; and the woman was left of her two sons and her husband.

6     Then she arose with her daughters in law, that she might return from the country of Moab:

8     And Naomi said unto her two daughters in law, Go, return each to her mother’s house: the Lord deal kindly with you,

16     And Ruth said, Intreat me not to leave thee, or to return from following after thee: for whither thou goest, I will go; and where thou lodgest, I will lodge: thy people shall be my people, and thy God my God:

22     So Naomi returned, and Ruth the Moabitess, her daughter in law, with her, which returned out of the country of Moab: and they came to Beth-lehem in the beginning of barley harvest.

4. Ruth 2 : 1, 2 (jusqu’au 1er.), 8 (jusqu’au :), 11 (On), 12

1     Naomi avait un parent de son mari. C'était un homme puissant et riche, de la famille d'Élimélec, et qui se nommait Boaz.

2     Ruth la Moabite dit à Naomi : Laisse-moi, je te prie, aller glaner des épis dans le champ de celui aux yeux duquel je trouverai grâce.

8     Boaz dit à Ruth :

11     On m'a rapporté tout ce que tu as fait pour ta belle-mère depuis la mort de ton mari, et comment tu as quitté ton père et ta mère et le pays de ta naissance, pour aller vers un peuple que tu ne connaissais point auparavant.

12     Que l'Éternel te rende ce que tu as fait, et que ta récompense soit entière de la part de l'Éternel, le Dieu d'Israël, sous les ailes duquel tu es venue te réfugier !

4. Ruth 2 : 1, 2 (to 1st .), 8 (to 1st ,), 11 (It), 12

1     And Naomi had a kinsman of her husband’s, a mighty man of wealth, of the family of Elimelech; and his name was Boaz.

2     And Ruth the Moabitess said unto Naomi, Let me now go to the field, and glean ears of corn after him in whose sight I shall find grace.

8     Then said Boaz unto Ruth,

11     It hath fully been shewed me, all that thou hast done unto thy mother in law since the death of thine husband: and how thou hast left thy father and thy mother, and the land of thy nativity, and art come unto a people which thou knewest not heretofore.

12     The Lord recompense thy work, and a full reward be given thee of the Lord God of Israel, under whose wings thou art come to trust.

5. Ruth 4 : 13, 14, 17

13     Boaz prit Ruth, qui devint sa femme, et il alla vers elle. L'Éternel permit à Ruth de concevoir, et elle enfanta un fils.

14     Les femmes dirent à Naomi : Béni soit l'Éternel, qui ne t'a point laissé manquer aujourd'hui d'un homme ayant droit de rachat, et dont le nom sera célébré en Israël !

17     Les voisines lui donnèrent un nom, en disant : Un fils est né à Naomi ! Et elles l'appelèrent Obed. Ce fut le père d'Isaï père de David.

5. Ruth 4 : 13, 14, 17

13     So Boaz took Ruth, and she was his wife: and when he went in unto her, the Lord gave her conception, and she bare a son.

14     And the women said unto Naomi, Blessed be the Lord, which hath not left thee this day without a kinsman, that his name may be famous in Israel.

17     And the women her neighbours gave it a name, saying, There is a son born to Naomi; and they called his name Obed: he is the father of Jesse, the father of David.

6. Romains 8 : 28, 31, 35, 37-39

28     Nous savons, du reste, que toutes choses concourent au bien de ceux qui aiment Dieu, de ceux qui sont appelés selon son dessein.

31     Que dirons-nous donc à l'égard de ces choses ? Si Dieu est pour nous, qui sera contre nous ?

35     Qui nous séparera de l'amour de Christ ? Sera-ce la tribulation, ou l'angoisse, ou la persécution, ou la faim, ou la nudité, ou le péril, ou l'épée ?

37     Mais dans toutes ces choses nous sommes plus que vainqueurs par celui qui nous a aimés.

38     Car j'ai l'assurance que ni la mort ni la vie, ni les anges ni les dominations, ni les choses présentes ni les choses à venir,

39     Ni les puissances, ni la hauteur, ni la profondeur, ni aucune autre créature ne pourra nous séparer de l'amour de Dieu manifesté en Jésus Christ notre Seigneur.

6. Romans 8 : 28, 31, 35, 37-39

28     And we know that all things work together for good to them that love God, to them who are the called according to his purpose.

31     What shall we then say to these things? If God be for us, who can be against us?

35     Who shall separate us from the love of Christ? shall tribulation, or distress, or persecution, or famine, or nakedness, or peril, or sword?

37     Nay, in all these things we are more than conquerors through him that loved us.

38     For I am persuaded, that neither death, nor life, nor angels, nor principalities, nor powers, nor things present, nor things to come,

39     Nor height, nor depth, nor any other creature, shall be able to separate us from the love of God, which is in Christ Jesus our Lord.

7. Apocalypse 1 : 1, 2

1     Révélation de Jésus Christ, que Dieu lui a donnée pour montrer à ses serviteurs les choses qui doivent arriver bientôt, et qu'il a fait connaître, par l'envoi de son ange, à son serviteur Jean,

2     Lequel a attesté la parole de Dieu et le témoignage de Jésus Christ, tout ce qu'il a vu.

7. Revelation 1 : 1, 2

1     The Revelation of Jesus Christ, which God gave unto him, to shew unto his servants things which must shortly come to pass; and he sent and signified it by his angel unto his servant John:

2     Who bare record of the word of God, and of the testimony of Jesus Christ, and of all things that he saw.

8. Apocalypse 21 : 1-4

1     Puis je vis un nouveau ciel et une nouvelle terre ; car le premier ciel et la première terre avaient disparu, et la mer n'était plus.

2     Et je vis descendre du ciel, d'auprès de Dieu, la ville sainte, la nouvelle Jérusalem, préparée comme une épouse qui s'est parée pour son époux.

3     Et j'entendis du trône une forte voix qui disait : Voici le tabernacle de Dieu avec les hommes ! Il habitera avec eux, et ils seront son peuple, et Dieu lui-même sera avec eux.

4     Il essuiera toute larme de leurs yeux, et la mort ne sera plus, et il n'y aura plus ni deuil, ni cri, ni douleur, car les premières choses ont disparu.

8. Revelation 21 : 1-4

1     And I saw a new heaven and a new earth: for the first heaven and the first earth were passed away; and there was no more sea.

2     And I John saw the holy city, new Jerusalem, coming down from God out of heaven, prepared as a bride adorned for her husband.

3     And I heard a great voice out of heaven saying, Behold, the tabernacle of God is with men, and he will dwell with them, and they shall be his people, and God himself shall be with them, and be their God.

4     And God shall wipe away all tears from their eyes; and there shall be no more death, neither sorrow, nor crying, neither shall there be any more pain: for the former things are passed away.



Science et Santé


1. 307 : 28 (L’Entendement)-34

L’Entendement divin est l’Ame de l’homme et donne à l’homme la domination sur toutes choses. L’homme ne fut pas créé à partir d’une base matérielle et il ne lui fut pas enjoint d’obéir à des lois matérielles que l’Esprit ne fit jamais ; sa sphère d’action se trouve dans les statuts spirituels, dans la loi supérieure de l’Entendement.

1. 307 : 25 (The divine)-30

The divine Mind is the Soul of man, and gives man dominion over all things. Man was not created from a material basis, nor bidden to obey material laws which Spirit never made; his province is in spiritual statutes, in the higher law of Mind.

2. 249 : 34-7

L’homme est le reflet de l’Ame. Il est tout l’opposé de la sensation matérielle, et il n’y a qu’un Ego. Nous tombons dans l’erreur lorsque nous divisons l’Ame en des âmes, que nous multiplions l’Entendement en des entendements et supposons que l’erreur est entendement, puis que l’entendement est dans la matière et que la matière est une législatrice, que l’inintelligence peut agir comme l’intelligence, et que la mortalité peut être la matrice de l’immortalité.

2. 249 : 31-5

Man is the reflection of Soul. He is the direct opposite of material sensation, and there is but one Ego. We run into error when we divide Soul into souls, multiply Mind into minds and suppose error to be mind, then mind to be in matter and matter to be a lawgiver, unintelligence to act like intelligence, and mortality to be the matrix of immortality.

3. 390 : 3-9

Nous ne pouvons nier que la Vie se soutient par elle-même, et nous ne devrions jamais nier l’harmonie éternelle de l’Ame simplement parce que, selon les sens mortels, il semble y avoir discordance. C’est notre ignorance concernant Dieu, le Principe divin, qui produit l’apparente discordance, et la vraie compréhension de Dieu rétablit l’harmonie.

3. 390 : 4-9

We cannot deny that Life is self-sustained, and we should never deny the everlasting harmony of Soul, simply because, to the mortal senses, there is seeming discord. It is our ignorance of God, the divine Principle, which produces apparent discord, and the right understanding of Him restores harmony.

4. 444 : 3-7, 12-14

Tôt ou tard, d’une façon ou d’une autre, il faut que tous s’élèvent au-dessus de la matérialité, et la souffrance est souvent l’agent divin qui pousse à cette élévation. « Toutes choses concourent au bien de ceux qui aiment Dieu », telle est l’affirmation de l’Écriture.

Pas à pas ceux qui se confient en Lui trouveront que « Dieu est pour nous un refuge et un appui, un secours qui ne manque jamais dans la détresse ».

4. 444 : 2-6, 10-12

In some way, sooner or later, all must rise superior to materiality, and suffering is oft the divine agent in this elevation. "All things work together for good to them that love God," is the dictum of Scripture.

Step by step will those who trust Him find that "God is our refuge and strength, a very present help in trouble."

5. 410 : 14-17

Chaque épreuve de notre foi en Dieu nous fortifie. Plus la condition matérielle devant être vaincue par l’Esprit semble difficile, plus notre foi devrait être profonde et notre amour pur.

5. 410 : 14-17

Every trial of our faith in God makes us stronger. The more difficult seems the material condition to be overcome by Spirit, the stronger should be our faith and the purer our love.

6. 66 : 6-17, 30-3

Les épreuves enseignent aux mortels à ne pas s’appuyer sur un soutien matériel, un roseau brisé, qui transperce le cœur. C’est à peine si nous nous en souvenons au soleil de la joie et de la prospérité. Le chagrin est salutaire. Par de grandes tribulations nous avons accès au royaume. Les épreuves font voir la sollicitude de Dieu. Le développement spirituel ne naît pas de la graine semée dans le terrain des espérances matérielles, mais lorsque celles-ci se décomposent, l’Amour propage de nouveau les joies plus élevées de l’Esprit, qui n’ont pas de souillure terrestre. Chaque stade successif d’expérience révèle des vues nouvelles de bonté et d’amour divins.

Le chagrin a sa récompense. Il ne nous laisse jamais au point où il nous a trouvés. La fournaise sépare l’or des scories afin que l’image de Dieu puisse être gravée sur le métal précieux. La coupe que notre Père a donnée, ne la boirons-nous pas et n’apprendrons-nous pas les leçons qu’il enseigne ?

6. 66 : 6-16, 30-3

Trials teach mortals not to lean on a material staff, — a broken reed, which pierces the heart. We do not half remember this in the sunshine of joy and prosperity. Sorrow is salutary. Through great tribulation we enter the kingdom. Trials are proofs of God's care. Spiritual development germinates not from seed sown in the soil of material hopes, but when these decay, Love propagates anew the higher joys of Spirit, which have no taint of earth. Each successive stage of experience unfolds new views of divine goodness and love.

Sorrow has its reward. It never leaves us where it found us. The furnace separates the gold from the dross that the precious metal may be graven with the image of God. The cup our Father hath given, shall we not drink it and learn the lessons He teaches?

7. 265 : 23-5

Quel est celui qui, ayant éprouvé la perte de la paix humaine, n’a pas aspiré avec plus d’ardeur à la joie spirituelle ? L’aspiration vers le bien céleste vient avant même que nous ayons découvert ce qui est du domaine de la sagesse et de l’Amour. La perte des espérances et des plaisirs terrestres illumine pour bien des cœurs le chemin ascendant. Les douleurs des sens ne tardent pas à nous informer que les plaisirs des sens sont mortels et que la joie est spirituelle.

Les douleurs des sens sont salutaires, si elles déracinent en nous les fausses croyances au plaisir et font passer nos affections du sens à l’Ame, où les créations de Dieu sont bonnes,

« réjouissant le cœur »*. Tel est le glaive de la Science, avec lequel la Vérité décapite l’erreur, la matérialité cédant la place à l’individualité et à la destinée plus élevées de l’homme.

* Bible anglaise

7. 265 : 23-5

Who that has felt the loss of human peace has not gained stronger desires for spiritual joy? The aspiration after heavenly good comes even before we discover what belongs to wisdom and Love. The loss of earthly hopes and pleasures brightens the ascending path of many a heart. The pains of sense quickly inform us that the pleasures of sense are mortal and that joy is spiritual.

The pains of sense are salutary, if they wrench away false pleasurable beliefs and transplant the affections from sense to Soul, where the creations of God are good, "rejoicing the heart." Such is the sword of Science, with which Truth decapitates error, materiality giving place to man's higher individuality and destiny.

8. 60 : 31-10

L’Ame a des ressources infinies pour bénir l’humanité ; aussi arriverions-nous plus facilement au bonheur et serions-nous plus sûrs de le garder si nous le recherchions dans l’Ame. Seules des jouissances plus élevées peuvent satisfaire les aspirations de l’homme immortel. Nous ne pouvons circonscrire le bonheur dans les limites du sens personnel. Les sens ne procurent aucune jouissance réelle.

Il faut que, dans les affections humaines, le bien l’emporte sur le mal et le spirituel sur l’animal, sinon le bonheur ne sera jamais gagné. L’accession à cet état céleste améliorerait notre descendance, diminuerait le crime, et donnerait un but plus élevé à l’ambition. Toute vallée de péché doit être comblée et toute montagne d’égoïsme abaissée, afin que le chemin de notre Dieu soit préparé dans la Science.

8. 60 : 29-11

Soul has infinite resources with which to bless mankind, and happiness would be more readily attained and would be more secure in our keeping, if sought in Soul. Higher enjoyments alone can satisfy the cravings of immortal man. We cannot circumscribe happiness within the limits of personal sense. The senses confer no real enjoyment.

The good in human affections must have ascendency over the evil and the spiritual over the animal, or happiness will never be won. The attainment of this celestial condition would improve our progeny, diminish crime, and give higher aims to ambition. Every valley of sin must be exalted, and every mountain of selfishness be brought low, that the highway of our God may be prepared in Science.

9. 22 : 11-21

« Travaillez à votre salut », voilà ce qu’exigent la Vie et l’Amour, car à cette fin Dieu opère en vous. « Faites-les valoir [vos talents] jusqu’à ce que je revienne. » Attendez votre récompense et « ne vous lassez pas de faire le bien ». Si, dans vos efforts, vous êtes assailli par des difficultés terribles, et que vous ne receviez aucune récompense immédiate, surtout ne retournez pas à l’erreur et ne devenez pas un traînard dans la course.

Lorsque la fumée de la bataille se sera dissipée, vous discernerez le bien que vous avez fait, et vous recevrez selon vos mérites.

9. 22 : 11-20

"Work out your own salvation," is the demand of Life and Love, for to this end God worketh with you. "Occupy till I come!" Wait for your reward, and "be not weary in well doing." If your endeavors are beset by fearful odds, and you receive no present reward, go not back to error, nor become a sluggard in the race.

When the smoke of battle clears away, you will discern the good you have done, and receive according to your deserving.

10. 572 : 22-28

Nous lisons dans l’Apocalypse, chapitre 21:1 :

Puis je vis un nouveau ciel et une nouvelle terre ; car le premier ciel et la première terre avaient disparu, et la mer n’était plus.

Le Révélateur n’avait pas encore franchi l’état de transition dans l’expérience humaine appelé la mort, et cependant il voyait déjà un nouveau ciel et une nouvelle terre.

10. 572 : 19-25

In Revelation xxi. 1 we read: —

And I saw a new heaven and a new earth: for the first heaven and the first earth were passed away; and there was no more sea.

The Revelator had not yet passed the transitional stage in human experience called death, but he already saw a new heaven and a new earth.

11. 573 : 14-2

Accompagnant cette conscience scientifique il y eut une autre révélation, savoir la déclaration venant du ciel, harmonie suprême, que Dieu, le Principe divin de l’harmonie, est toujours avec les hommes et qu’ils sont Son peuple. Ainsi, l’homme n’était proche plus regardé comme un misérable pécheur, mais comme le bienheureux enfant de Dieu.

Pourquoi ? Parce que le sens corporel que saint Jean avait des cieux et de la terre avait disparu et que ce faux sens avait fait place au sens spirituel, l’état subjectif qui lui permettait de voir le nouveau ciel et la nouvelle terre, lesquels impliquent l’idée spirituelle et la conscience de la réalité. Nous avons donc l’autorité de l’Écriture pour conclure qu’une telle récognition de l’être est, et a été, possible aux hommes dans cet état actuel d’existence — que nous pouvons devenir conscients, ici-bas et dès maintenant, de la cessation de la mort, de la tristesse et de la douleur. Voilà bien un avant-goût de la Science Chrétienne absolue.

Prenez courage, ô vous qui souffrez, car cette réalité de l’être apparaîtra assurément un jour et de quelque manière. Il n’y aura plus de douleur, et toutes larmes seront essuyées. Lorsque vous lirez cela, souvenez-vous des paroles de Jésus : « Le royaume de Dieu est au- dedans de vous. »* Il est donc possible d’avoir cette conscience spirituelle dès maintenant.

* Bible anglaise

11. 573 : 13-2

Accompanying this scientific consciousness was another revelation, even the declaration from heaven, supreme harmony, that God, the divine Principle of harmony, is ever with men, and they are His people. Thus man was no longer regarded as a miserable sinner, but as the blessed child of God. Why? Because St. John's corporeal sense of the heavens and earth had vanished, and in place of this false sense was the spiritual sense, the subjective state by which he could see the new heaven and new earth, which involve the spiritual idea and consciousness of reality. This is Scriptural authority for concluding that such a recognition of being is, and has been, possible to men in this present state of existence, — that we can become conscious, here and now, of a cessation of death, sorrow, and pain. This is indeed a foretaste of absolute Christian Science. Take heart, dear sufferer, for this reality of being will surely appear sometime and in some way. There will be no more pain, and all tears will be wiped away. When you read this, remember Jesus' words, "The kingdom of God is within you." This spiritual consciousness is therefore a present possibility.

12. 273 : 19-20

L’homme est harmonieux lorsqu’il est gouverné par l’Ame.

12. 273 : 18 only

Man is harmonious when governed by Soul.


████████████████████████████████████████████████████████████████████████


Les Devoirs Quotidiens

de Mary Baker Eddy

Prière quotidienne

Il sera du devoir de tout membre de cette Église de prier chaque jour : « Que Ton règne vienne » ; que le règne de la Vérité, de la Vie et de l’Amour divins soit établi en moi, et élimine de moi tout péché ; et puisse Ta Parole enrichir les affections de toute l’humanité et la gouverner !q

Manuel de l’Église, Article VIII, Sect. 4

Règle pour les mobiles et les actes

Ni l’animosité, ni un attachement purement personnel ne doivent déterminer les mobiles ou les actes des membres de l’Église Mère. Dans la Science, l’Amour divin seul gouverne l’homme ; et un Scientiste Chrétien reflète les douces aménités de l’Amour, en réprouvant le péché, et en manifestant un véritable esprit de fraternité, de charité et de pardon. Les membres de cette Église doivent journellement veiller et prier pour être délivrés de tout mal, pour ne pas prophétiser, juger, condamner, conseiller, influencer ou être influencés d’une manière erronée.

Manuel de l’Église, Article VIII, Sect. 1

Vigilance face au devoir

Il sera du devoir de chaque membre de cette Église de se défendre journellement contre la suggestion mentale agressive, et de ne pas se laisser entraîner à oublier ou à négliger son devoir envers Dieu, envers son Leader et envers l’humanité. Par ses œuvres, il sera jugé — et justifié ou condamné.

Manuel de l’Église, Article VIII, Sect. 6


████████████████████████████████████████████████████████████████████████