Dimanche 23 Octobre 2022 |

Dimanche 23 Octobre 2022



Sujet — Période Probatoire Après La Mort

SubjectProbation After Death

Texte D’or : Apocalypse 2 : 7

« A celui qui vaincra je donnerai à manger de l'arbre de vie, qui est dans le paradis de Dieu. »



Golden Text: Revelation 2 : 7

To him that overcometh will I give to eat of the tree of life, which is in the midst of the paradise of God.




PDF Downloads:


████████████████████████████████████████████████████████████████████████


Lecture Alternée: Psaume 33 : 8, 9, 18-21; Romains 5 : 14, 20, 21


8.     Que toute la terre craigne l'Éternel ! Que tous les habitants du monde tremblent devant lui !

9.     Car il dit, et la chose arrive ; il ordonne, et elle existe.

18.     Voici, l'œil de l'Éternel est sur ceux qui le craignent, sur ceux qui espèrent en sa bonté,

19.     Afin d'arracher leur âme à la mort et de les faire vivre au milieu de la famine.

20.     Notre âme espère en l'Éternel ; il est notre secours et notre bouclier.

21.     Car notre cœur met en lui sa joie, car nous avons confiance en son saint nom.

14.     Cependant la mort a régné depuis Adam jusqu'à Moïse, même sur ceux qui n'avaient pas péché par une transgression semblable à celle d'Adam, lequel est la figure de celui qui devait venir.

20.     Or, la loi est intervenue pour que l'offense abondât, mais là où le péché a abondé, la grâce a surabondé,

21.     Afin que, comme le péché a régné par la mort, ainsi la grâce régnât par la justice pour la vie éternelle, par Jésus Christ notre Seigneur.

Responsive Reading: Psalm 33 : 8, 9, 18-21Romans 5 : 14, 20, 21

8.     Let all the earth fear the Lord: let all the inhabitants of the world stand in awe of him.

9.     For he spake, and it was done; he commanded, and it stood fast.

18.     Behold, the eye of the Lord is upon them that fear him, upon them that hope in his mercy;

19.     To deliver their soul from death, and to keep them alive in famine.

20.     Our soul waiteth for the Lord: he is our help and our shield.

21.     For our heart shall rejoice in him, because we have trusted in his holy name.

14.     Nevertheless death reigned from Adam to Moses, even over them that had not sinned after the similitude of Adam’s transgression, who is the figure of him that was to come.

20.     But where sin abounded, grace did much more abound:

21.     That as sin hath reigned unto death, even so might grace reign through righteousness unto eternal life by Jesus Christ our Lord.



La Leçon Sermon



La Bible


1. Psaume 56 : 12-14

12     Je me confie en Dieu, je ne crains rien : que peuvent me faire des hommes ?

13     O Dieu ! je dois accomplir les vœux que je t'ai faits ; je t'offrirai des actions de grâces.

14     Car tu as délivré mon âme de la mort, tu as garanti mes pieds de la chute, afin que je marche devant Dieu, à la lumière des vivants.

1. Psalm 56 : 11-13

11     In God have I put my trust: I will not be afraid what man can do unto me.

12     Thy vows are upon me, O God: I will render praises unto thee.

13     For thou hast delivered my soul from death: wilt not thou deliver my feet from falling, that I may walk before God in the light of the living?

2. Psaume 68 : 20 (jusqu’au .), 21

20     Béni soit le Seigneur chaque jour ! Quand on nous accable, Dieu nous délivre.

21     Dieu est pour nous le Dieu des délivrances, et l'Éternel, le Seigneur, peut nous garantir de la mort.

2. Psalm 68 : 19 (to 2nd ,), 20

19     Blessed be the Lord, who daily loadeth us with benefits,

20     He that is our God is the God of salvation; and unto God the Lord belong the issues from death.

3. Osée 13 : 14 (jusqu’à la 2ème ?)

14     Je les rachèterai de la puissance du séjour des morts, je les délivrerai de la mort. O mort, où est ta peste ? Séjour des morts, où est ta destruction ?

3. Hosea 13 : 14 (to 2nd :)

14     I will ransom them from the power of the grave; I will redeem them from death: O death, I will be thy plagues; O grave, I will be thy destruction:

4. Jean 11 : 1, 4-7, 11 (Lazare), 17, 20-27, 32-36, 38-44

1     Il y avait un homme malade, Lazare, de Béthanie, village de Marie et de Marthe, sa sœur.

4     Après avoir entendu cela, Jésus dit : Cette maladie n'est point à la mort ; mais elle est pour la gloire de Dieu, afin que le Fils de Dieu soit glorifié par elle.

5     Or, Jésus aimait Marthe, et sa sœur, et Lazare.

6     Lors donc qu'il eut appris que Lazare était malade, il resta deux jours encore dans le lieu où il était,

7     Et il dit ensuite aux disciples : Retournons en Judée.

11     Lazare, notre ami, dort ; mais je vais le réveiller.

17     Jésus, étant arrivé, trouva que Lazare était déjà depuis quatre jours dans le sépulcre.

20     Lorsque Marthe apprit que Jésus arrivait, elle alla au-devant de lui, tandis que Marie se tenait assise à la maison.

21     Marthe dit à Jésus : Seigneur, si tu eusses été ici, mon frère ne serait pas mort.

22     Mais, maintenant même, je sais que tout ce que tu demanderas à Dieu, Dieu te l'accordera.

23     Jésus lui dit : Ton frère ressuscitera.

24     Je sais, lui répondit Marthe, qu'il ressuscitera à la résurrection, au dernier jour.

25     Jésus lui dit : Je suis la résurrection et la vie. Celui qui croit en moi vivra, quand même il serait mort ;

26     Et quiconque vit et croit en moi ne mourra jamais. Crois-tu cela ?

27     Elle lui dit : Oui, Seigneur, je crois que tu es le Christ, le Fils de Dieu, qui devait venir dans le monde.

32     Lorsque Marie fut arrivée là où était Jésus, et qu'elle le vit, elle tomba à ses pieds, et lui dit : Seigneur, si tu eusses été ici, mon frère ne serait pas mort.

33     Jésus, la voyant pleurer, elle et les Juifs qui étaient venus avec elle, frémit en son esprit, et fut tout ému.

34     Et il dit : Où l'avez-vous mis ? Seigneur, lui répondirent-ils, viens et vois.

35     Jésus pleura.

36     Sur quoi les Juifs dirent : Voyez comme il l'aimait.

38     Jésus frémissant de nouveau en lui-même, se rendit au sépulcre. C'était une grotte, et une pierre était placée devant.

39     Jésus dit : Otez la pierre. Marthe, la sœur du mort, lui dit : Seigneur, il sent déjà, car il y a quatre jours qu'il est là.

40     Jésus lui dit : Ne t'ai-je pas dit que, si tu crois, tu verras la gloire de Dieu ?

41     Ils ôtèrent donc la pierre. Et Jésus leva les yeux en haut, et dit : Père, je te rends grâces de ce que tu m'as exaucé.

42     Pour moi, je savais que tu m'exauces toujours ; mais j'ai parlé à cause de la foule qui m'entoure, afin qu'ils croient que c'est toi qui m'as envoyé.

43     Ayant dit cela, il cria d'une voix forte : Lazare, sors !

44     Et le mort sortit, les pieds et les mains liés de bandes, et le visage enveloppé d'un linge. Jésus leur dit : Déliez-le, et laissez-le aller.

4. John 11 : 1, 4-7, 11 (Our), 17, 20-27, 32-36, 38-44

1     Now a certain man was sick, named Lazarus, of Bethany, the town of Mary and her sister Martha.

4     When Jesus heard that, he said, This sickness is not unto death, but for the glory of God, that the Son of God might be glorified thereby.

5     Now Jesus loved Martha, and her sister, and Lazarus.

6     When he had heard therefore that he was sick, he abode two days still in the same place where he was.

7     Then after that saith he to his disciples, Let us go into Judæa again.

11     Our friend Lazarus sleepeth; but I go, that I may awake him out of sleep.

17     Then when Jesus came, he found that he had lain in the grave four days already.

20     Then Martha, as soon as she heard that Jesus was coming, went and met him: but Mary sat still in the house.

21     Then said Martha unto Jesus, Lord, if thou hadst been here, my brother had not died.

22     But I know, that even now, whatsoever thou wilt ask of God, God will give it thee.

23     Jesus saith unto her, Thy brother shall rise again.

24     Martha saith unto him, I know that he shall rise again in the resurrection at the last day.

25     Jesus said unto her, I am the resurrection, and the life: he that believeth in me, though he were dead, yet shall he live:

26     And whosoever liveth and believeth in me shall never die. Believest thou this?

27     She saith unto him, Yea, Lord: I believe that thou art the Christ, the Son of God, which should come into the world.

32     Then when Mary was come where Jesus was, and saw him, she fell down at his feet, saying unto him, Lord, if thou hadst been here, my brother had not died.

33     When Jesus therefore saw her weeping, and the Jews also weeping which came with her, he groaned in the spirit, and was troubled,

34     And said, Where have ye laid him? They said unto him, Lord, come and see.

35     Jesus wept.

36     Then said the Jews, Behold how he loved him!

38     Jesus therefore again groaning in himself cometh to the grave. It was a cave, and a stone lay upon it.

39     Jesus said, Take ye away the stone. Martha, the sister of him that was dead, saith unto him, Lord, by this time he stinketh: for he hath been dead four days.

40     Jesus saith unto her, Said I not unto thee, that, if thou wouldest believe, thou shouldest see the glory of God?

41     Then they took away the stone from the place where the dead was laid. And Jesus lifted up his eyes, and said, Father, I thank thee that thou hast heard me.

42     And I knew that thou hearest me always: but because of the people which stand by I said it, that they may believe that thou hast sent me.

43     And when he thus had spoken, he cried with a loud voice, Lazarus, come forth.

44     And he that was dead came forth, bound hand and foot with graveclothes: and his face was bound about with a napkin. Jesus saith unto them, Loose him, and let him go.

5. Jean 5 : 24-26

24     En vérité, en vérité, je vous le dis, celui qui écoute ma parole, et qui croit à celui qui m'a envoyé, a la vie éternelle et ne vient point en jugement, mais il est passé de la mort à la vie.

25     En vérité, en vérité, je vous le dis, l'heure vient, et elle est déjà venue, où les morts entendront la voix du Fils de Dieu ; et ceux qui l'auront entendue vivront.

26     Car, comme le Père a la vie en lui-même, ainsi il a donné au Fils d'avoir la vie en lui-même.

5. John 5 : 24-26

24     Verily, verily, I say unto you, He that heareth my word, and believeth on him that sent me, hath everlasting life, and shall not come into condemnation; but is passed from death unto life.

25     Verily, verily, I say unto you, The hour is coming, and now is, when the dead shall hear the voice of the Son of God: and they that hear shall live.

26     For as the Father hath life in himself; so hath he given to the Son to have life in himself;

6. Hébreux 1 : 1, 2 (jusqu’à la 4ème,)

1     Après avoir autrefois, à plusieurs reprises et de plusieurs manières, parlé à nos pères par les prophètes,

2     Dieu, dans ces derniers temps, nous a parlé par le Fils, qu'il a établi héritier de toutes choses.

6. Hebrews 1 : 1, 2 (to 2nd ,)

1     God, who at sundry times and in divers manners spake in time past unto the fathers by the prophets,

2     Hath in these last days spoken unto us by his Son, whom he hath appointed heir of all things,

7. Hébreux 2 : 14, 15

14     Ainsi donc, puisque les enfants participent au sang et à la chair, il y a également participé lui-même, afin que, par la mort, il anéantît celui qui a la puissance de la mort, c'est à dire le diable,

15     Et qu'il délivrât tous ceux qui, par crainte de la mort, étaient toute leur vie retenus dans la servitude.

7. Hebrews 2 : 14, 15

14     Forasmuch then as the children are partakers of flesh and blood, he also himself likewise took part of the same; that through death he might destroy him that had the power of death, that is, the devil;

15     And deliver them who through fear of death were all their lifetime subject to bondage.

8. I Jean 5 : 20, 21 (jusqu’au 1er.)

20     Nous savons aussi que le Fils de Dieu est venu, et qu'il nous a donné l'intelligence pour connaître le Véritable ; et nous sommes dans le Véritable, en son Fils Jésus Christ.

21     C'est lui qui est le Dieu véritable, et la vie éternelle.

8. I John 5 : 20

20     And we know that the Son of God is come, and hath given us an understanding, that we may know him that is true, and we are in him that is true, even in his Son Jesus Christ. This is the true God, and eternal life.

9. Apocalypse 2 : 10 (Sois)

10     Sois fidèle jusqu'à la mort, et je te donnerai la couronne de vie.

9. Revelation 2 : 10 (be thou)

10     …be thou faithful unto death, and I will give thee a crown of life.



Science et Santé


1. 288 : 22-8

Les pierres fondamentales du temple de la Science Chrétienne se trouvent dans les postulats suivants : la Vie est Dieu, le bien, non le mal ; l’Ame est impeccable et ne se trouve pas dans le corps ; l’Esprit n’est pas matérialisé et ne peut l’être ; la Vie n’est pas assujettie à la mort ; le véritable homme spirituel ne connaît ni naissance, ni vie matérielle, ni mort.

La Science révèle les glorieuses possibilités de l’homme immortel, jamais limité par les sens mortels. L’élément-Christ dans le Messie fit de lui le Guide, la Vérité et la Vie.

La Vérité éternelle détruit ce que les mortels semblent avoir appris de l’erreur, et l’existence réelle de l’homme en tant qu’enfant de Dieu est mise en lumière. La Vérité démontrée est la vie éternelle. L’homme mortel ne pourra jamais s’élever au-dessus des débris temporels de l’erreur, de la croyance au péché, à la maladie et à la mort, avant d’apprendre que Dieu est la seule Vie. La croyance que la vie et la sensation sont dans le corps devrait être vaincue par la compréhension de ce qui constitue l’homme en tant qu’image de Dieu. Alors l’Esprit aura vaincu la chair.

1. 288 : 20-7

The chief stones in the temple of Christian Science are to be found in the following postulates: that Life is God, good, and not evil; that Soul is sinless, not to be found in the body; that Spirit is not, and cannot be, materialized; that Life is not subject to death; that the spiritual real man has no birth, no material life, and no death.

Science reveals the glorious possibilities of immortal man, forever unlimited by the mortal senses. The Christ-element in the Messiah made him the Way-shower, Truth and Life.

The eternal Truth destroys what mortals seem to have learned from error, and man's real existence as a child of God comes to light. Truth demonstrated is eternal life. Mortal man can never rise from the temporal débris of error, belief in sin, sickness, and death, until he learns that God is the only Life. The belief that life and sensation are in the body should be overcome by the understanding of what constitutes man as the image of God. Then Spirit will have overcome the flesh.

2. 289 : 16-22

Le fait que le Christ, ou la Vérité, vainquit la mort et en triomphe encore, prouve que « la reine des épouvantes » n’est qu’une croyance mortelle, ou erreur, que la Vérité détruit avec les évidences spirituelles de la Vie ; et cela montre que ce qui, pour les sens, semble être la mort n’est qu’une illusion mortelle, car pour l’homme réel et l’univers réel le processus de la mort n’existe pas.

2. 289 : 14-20

The fact that the Christ, or Truth, overcame and still overcomes death proves the "king of terrors" to be but a mortal belief, or error, which Truth destroys with the spiritual evidences of Life; and this shows that what appears to the senses to be death is but a mortal illusion, for to the real man and the real universe there is no death-process.

3. 253 : 27-33

Ne croyez à aucune prétendue nécessité de pécher, d’être malade ou de mourir, sachant (comme vous devriez le savoir) que Dieu n’exige jamais qu’on obéisse à une prétendue loi matérielle, car une telle loi n’existe pas. La croyance au péché et à la mort est détruite par la loi de Dieu, qui est la loi de la Vie non de la mort, de l’harmonie non de la discordance, de l’Esprit non de la chair.

3. 253 : 25-31

Do not believe in any supposed necessity for sin, disease, or death, knowing (as you ought to know) that God never requires obedience to a so-called material law, for no such law exists. The belief in sin and death is destroyed by the law of God, which is the law of Life instead of death, of harmony instead of discord, of Spirit instead of the flesh.

4. 254 : 19-27

Pendant les siècles de sensualisme, il se peut que nous n’acquérions pas la Science Chrétienne absolue avant de passer par le changement appelé la mort, car nous n’avons pas le pouvoir de démontrer ce que nous ne comprenons pas. Mais il faut que le moi humain soit évangélisé. Dieu nous demande d’accepter aujourd’hui même cette tâche avec amour, d’abandonner aussi vite que possible le matériel, et de travailler au spirituel qui détermine ce qui est extérieur et réel.

4. 254 : 16-23

During the sensual ages, absolute Christian Science may not be achieved prior to the change called death, for we have not the power to demonstrate what we do not understand. But the human self must be evangelized. This task God demands us to accept lovingly to-day, and to abandon so fast as practical the material, and to work out the spiritual which determines the outward and actual.

5. 43 : 28-4

Le divin doit surmonter l’humain en tous points. La Science que Jésus enseigna et vécut doit triompher de toutes les croyances matérielles concernant la vie, la substance et l’intelligence, ainsi que des erreurs multiples qui découlent de ces croyances.

L’Amour doit triompher de la haine. La Vérité et la Vie doivent rendre définitive la victoire sur l’erreur et la mort, avant que la couronne remplace les épines, que suive cette bénédiction : « C’est bien, bon et fidèle serviteur », et que la suprématie de l’Esprit soit démontrée.

5. 43 : 27-4

The divine must overcome the human at every point. The Science Jesus taught and lived must triumph over all material beliefs about life, substance, and intelligence, and the multitudinous errors growing from such beliefs.

Love must triumph over hate. Truth and Life must seal the victory over error and death, before the thorns can be laid aside for a crown, the benediction follow, "Well done, good and faithful servant," and the supremacy of Spirit be demonstrated.

6. 76 : 6-19, 25-34

Lorsque l’être sera compris, on reconnaîtra que la Vie n’est ni matérielle ni finie, mais qu’elle est infinie, qu’elle est Dieu, le bien universel ; et la croyance que la vie, ou l’entendement, a jamais été dans une forme finie, ou le bien dans le mal, sera détruite. On comprendra alors que l’Esprit n’est jamais entré dans la matière et par conséquent n’a jamais été ressuscité de la matière. Quand l’homme sera parvenu à l’être spirituel et à la compréhension de Dieu, il ne pourra plus communiquer avec la matière ni y retourner, pas plus qu’un arbre ne peut retourner dans sa graine. L’homme ne semblera pas non plus être corporel, mais il sera une conscience individuelle, caractérisée par l’Esprit divin en tant qu’idée, non en tant que matière.

La joie exempte de péché — la parfaite harmonie et l’immortalité de la Vie, possédant la beauté et la bonté divines illimitées, sans aucune douleur ni aucun plaisir corporels — constitue le seul homme véritable et indestructible, dont l’être est spirituel. Cet état d’existence est scientifique et intact — perfection que seuls discernent ceux qui ont la compréhension finale du Christ dans la Science divine. La mort ne saurait jamais hâter cet état d’existence, car il faut que la mort soit vaincue, non subie, avant que l’immortalité paraisse.

6. 76 : 6-17, 22-31

When being is understood, Life will be recognized as neither material nor finite, but as infinite, — as God, universal good; and the belief that life, or mind, was ever in a finite form, or good in evil, will be destroyed. Then it will be understood that Spirit never entered matter and was therefore never raised from matter. When advanced to spiritual being and the understanding of God, man can no longer commune with matter; neither can he return to it, any more than a tree can return to its seed. Neither will man seem to be corporeal, but he will be an individual consciousness, characterized by the divine Spirit as idea, not matter.

The sinless joy, — the perfect harmony and immortality of Life, possessing unlimited divine beauty and goodness without a single bodily pleasure or pain, — constitutes the only veritable, indestructible man, whose being is spiritual. This state of existence is scientific and intact, — a perfection discernible only by those who have the final understanding of Christ in divine Science. Death can never hasten this state of existence, for death must be overcome, not submitted to, before immortality appears.

7. 427 : 18-28

Si l’homme ne doit jamais vaincre la mort, pourquoi les Écritures disent-elles : « Le dernier ennemi qui sera détruit, c’est la mort » ? Le sens de la Parole montre que nous obtiendrons la victoire sur la mort dans la mesure où nous surmonterons le péché. La grande difficulté réside dans l’ignorance de ce qu’est Dieu. Dieu, la Vie, la Vérité et l’Amour rendent l’homme immortel. L’Entendement immortel, gouvernant tout, doit être reconnu comme suprême, tant dans le prétendu domaine physique que dans le domaine spirituel.

7. 427 : 17-25

If man is never to overcome death, why do the Scriptures say, "The last enemy that shall be destroyed is death"? The tenor of the Word shows that we shall obtain the victory over death in proportion as we overcome sin. The great difficulty lies in ignorance of what God is. God, Life, Truth, and Love make man undying. Immortal Mind, governing all, must be acknowledged as supreme in the physical realm, so-called, as well as in the spiritual.

8. 77 : 14-19

Combien il faudra de temps pour que ce rêve de la vie matérielle, avec tout ce qu’il comporte de prétendus plaisirs et peines, s’évanouisse de la conscience, « personne ne le sait... ni le Fils, mais le Père seul ». La durée de ce temps sera plus ou moins longue selon la ténacité de l’erreur.

8. 77 : 13-18

The period required for this dream of material life, embracing its so-called pleasures and pains, to vanish from consciousness, "knoweth no man ... neither the Son, but the Father." This period will be of longer or shorter duration according to the tenacity of error.

9. 493 : 32-33

Si Jésus réveilla Lazare du rêve, l’illusion, de la mort, cela prouva que le Christ pouvait améliorer un sens erroné.

9. 493 : 28-30

If Jesus awakened Lazarus from the dream, illusion, of death, this proved that the Christ could improve on a false sense.

10. 290 : 4-12

Si les mortels ne comprennent nullement le Principe, la règle et la démonstration de l’être de l’homme avant d’être surpris par ce qui est appelé la mort, ils ne monteront pas plus haut spirituellement sur l’échelle de l’existence en raison de cette seule expérience, mais demeureront aussi matériels qu’avant cette transition, cherchant encore le bonheur au moyen du sens matériel au lieu du sens spirituel de la vie, et poussés par des mobiles égoïstes et inférieurs.

10. 290 : 3-10

If the Principle, rule, and demonstration of man's being are not in the least understood before what is termed death overtakes mortals, they will rise no higher spiritually in the scale of existence on account of that single experience, but will remain as material as before the transition, still seeking happiness through a material, instead of through a spiritual sense of life, and from selfish and inferior motives.

11. 291 : 12-20

Le salut universel repose sur le progrès et le temps d’épreuve, sans lesquels on ne peut l’atteindre. Le ciel n’est pas une localité mais un état divin de l’Entendement dans lequel toutes les manifestations de l’Entendement sont harmonieuses et immortelles, parce que le péché ne s’y trouve pas et qu’on y découvre que l’homme n’a pas de justice qui lui soit propre mais qu’il possède « l’esprit du Seigneur »*, ainsi que le dit l’Écriture.

* Bible anglaise

11. 291 : 12-18

Universal salvation rests on progression and probation, and is unattainable without them. Heaven is not a locality, but a divine state of Mind in which all the manifestations of Mind are harmonious and immortal, because sin is not there and man is found having no righteousness of his own, but in possession of "the mind of the Lord," as the Scripture says.

12. 264 : 15-22, 32-36

A mesure que les mortels acquerront des vues plus justes de Dieu et de l’homme, d’innombrables objets de la création, jusque-là invisibles, deviendront visibles. Lorsque nous comprendrons que la Vie est Esprit, qu’elle n’est jamais dans la matière ni matérielle, cette compréhension s’épanouira jusqu’à devenir complète en soi, trouvant tout en Dieu, le bien, et n’ayant besoin d’aucune autre conscience.

Lorsque nous trouverons le chemin en Science Chrétienne et que nous reconnaîtrons l’être spirituel de l’homme, nous verrons et comprendrons la création de Dieu — toutes les splendeurs de la terre et des cieux et de l’homme.

12. 264 : 13-19, 28-31

As mortals gain more correct views of God and man, multitudinous objects of creation, which before were invisible, will become visible. When we realize that Life is Spirit, never in nor of matter, this understanding will expand into self-completeness, finding all in God, good, and needing no other consciousness.

When we learn the way in Christian Science and recognize man's spiritual being, we shall behold and understand God's creation, — all the glories of earth and heaven and man.


████████████████████████████████████████████████████████████████████████


Les Devoirs Quotidiens

de Mary Baker Eddy

Prière quotidienne

Il sera du devoir de tout membre de cette Église de prier chaque jour : « Que Ton règne vienne » ; que le règne de la Vérité, de la Vie et de l’Amour divins soit établi en moi, et élimine de moi tout péché ; et puisse Ta Parole enrichir les affections de toute l’humanité et la gouverner !q

Manuel de l’Église, Article VIII, Sect. 4

Règle pour les mobiles et les actes

Ni l’animosité, ni un attachement purement personnel ne doivent déterminer les mobiles ou les actes des membres de l’Église Mère. Dans la Science, l’Amour divin seul gouverne l’homme ; et un Scientiste Chrétien reflète les douces aménités de l’Amour, en réprouvant le péché, et en manifestant un véritable esprit de fraternité, de charité et de pardon. Les membres de cette Église doivent journellement veiller et prier pour être délivrés de tout mal, pour ne pas prophétiser, juger, condamner, conseiller, influencer ou être influencés d’une manière erronée.

Manuel de l’Église, Article VIII, Sect. 1

Vigilance face au devoir

Il sera du devoir de chaque membre de cette Église de se défendre journellement contre la suggestion mentale agressive, et de ne pas se laisser entraîner à oublier ou à négliger son devoir envers Dieu, envers son Leader et envers l’humanité. Par ses œuvres, il sera jugé — et justifié ou condamné.

Manuel de l’Église, Article VIII, Sect. 6


████████████████████████████████████████████████████████████████████████