Dimanche 27 Janvier 2019 |

Dimanche 27 Janvier 2019



Sujet — VÉRITÉ

Texte D’or : PSAUME 119 : 151



« Tu es proche, ô Éternel ! Et tous tes commandements sont la vérité. »




PDF Downloads:


████████████████████████████████████████████████████████████████████████


Lecture Alternée: Proverbes 3 : 1-4; Ésaïe 30 : 21


1.     Mon fils, n'oublie pas mes enseignements, et que ton cœur garde mes préceptes ;

2.     Car ils prolongeront les jours et les années de ta vie, et ils augmenteront ta paix.

3.     Que la bonté et la fidélité ne t'abandonnent pas ; lie-les à ton cou, écris-les sur la table de ton cœur.

4.     Tu acquerras ainsi de la grâce et une raison saine, aux yeux de Dieu et des hommes.

21.     Tes oreilles entendront derrière toi la voix qui dira : Voici le chemin, marchez-y !



La Leçon Sermon



La Bible


1. Romains 11 : 33-36 (jusqu’au 1er !)

33     O profondeur de la richesse, de la sagesse et de la science de Dieu ! Que ses jugements sont insondables, et ses voies incompréhensibles! Car

34     Qui a connu la pensée du Seigneur, ou qui a été son conseiller ?

35     Qui lui a donné le premier, pour qu'il ait à recevoir en retour ?

36     C'est de lui, par lui, et pour lui que sont toutes choses. A lui la gloire dans tous les siècles !

2. Deutéronome 11 : 1, 13-21

1     Tu aimeras l'Éternel, ton Dieu, et tu observeras toujours ses préceptes, ses lois, ses ordonnances et ses commandements.

13     Si vous obéissez à mes commandements que je vous prescris aujourd'hui, si vous aimez l'Éternel, votre Dieu, et si vous le servez de tout votre cœur et de toute votre âme,

14     Je donnerai à votre pays la pluie en son temps, la pluie de la première et de l'arrière- saison, et tu recueilleras ton blé, ton moût et ton huile ;

15     Je mettrai aussi dans tes champs de l'herbe pour ton bétail, et tu mangeras et te rassasieras.

16     Gardez-vous de laisser séduire votre cœur, de vous détourner, de servir d'autres dieux et de vous prosterner devant eux.

17     La colère de l'Éternel s'enflammerait alors contre vous ; il fermerait les cieux, et il n'y aurait point de pluie; la terre ne donnerait plus ses produits, et vous péririez promptement dans le bon pays que l'Éternel vous donne.

18     Mettez dans votre cœur et dans votre âme ces paroles que je vous dis. Vous les lierez comme un signe sur vos mains, et elles seront comme des fronteaux entre vos yeux.

19     Vous les enseignerez à vos enfants, et vous leur en parlerez quand tu seras dans ta maison, quand tu iras en voyage, quand tu te coucheras et quand tu te lèveras.

20     Tu les écriras sur les poteaux de ta maison et sur tes portes.

21     Et alors vos jours et les jours de vos enfants, dans le pays que l'Éternel a juré à vos pères de leur donner, seront aussi nombreux que les jours des cieux le seront au-dessus de la terre.

3. Matthieu 4 : 23, 24

23     Jésus parcourait toute la Galilée, enseignant dans les synagogues, prêchant la bonne nouvelle du royaume, et guérissant toute maladie et toute infirmité parmi le peuple.

24     Sa renommée se répandit dans toute la Syrie, et on lui amenait tous ceux qui souffraient de maladies et de douleurs de divers genres, des démoniaques, des lunatiques, des paralytiques ; et il les guérissait.

4. Matthieu 5 : 1, 2, 6

1     Voyant la foule, Jésus monta sur la montagne ; et, après qu'il se fut assis, ses disciples s'approchèrent de lui.

2     Puis, ayant ouvert la bouche, il les enseigna, et dit :

6     Heureux ceux qui ont faim et soif de la justice, car ils seront rassasiés !

5. Matthieu 7 : 15-17 (jusqu’à la ,), 19, 20, 24-29

15     Gardez-vous des faux prophètes. Ils viennent à vous en vêtement de brebis, mais au dedans ce sont des loups ravisseurs.

16     Vous les reconnaîtrez à leurs fruits. Cueille-t-on des raisins sur des épines, ou des figues sur des chardons ?

17     Tout bon arbre porte de bons fruits,

19 Tout arbre qui ne porte pas de bons fruits est coupé et jeté au feu.

20     C'est donc à leurs fruits que vous les reconnaîtrez.

24     C'est pourquoi, quiconque entend ces paroles que je dis et les met en pratique, sera semblable à un homme prudent qui a bâti sa maison sur le roc.

25     La pluie est tombée, les torrents sont venus, les vents ont soufflé et se sont jetés contre cette maison : elle n'est point tombée, parce qu'elle était fondée sur le roc.

26     Mais quiconque entend ces paroles que je dis, et ne les met pas en pratique, sera semblable à un homme insensé qui a bâti sa maison sur le sable.

27     La pluie est tombée, les torrents sont venus, les vents ont soufflé et ont battu cette maison : elle est tombée, et sa ruine a été grande.

28     Après que Jésus eut achevé ces discours, la foule fut frappée de sa doctrine ;

29     Car il enseignait comme ayant autorité, et non pas comme leurs scribes.

6. Matthieu 11 : 2-6

2     Jean, ayant entendu parler dans sa prison des œuvres du Christ, lui fit dire par ses disciples :

3     Es-tu celui qui doit venir, ou devons-nous en attendre un autre ?

4     Jésus leur répondit : Allez rapporter à Jean ce que vous entendez et ce que vous voyez :

5     Les aveugles voient, les boiteux marchent, les lépreux sont purifiés, les sourds entendent, les morts ressuscitent, et la bonne nouvelle est annoncée aux pauvres.

6     Heureux celui pour qui je ne serai pas une occasion de chute !

7. Jean 8 : 26, 31, 32

26     J'ai beaucoup de choses à dire de vous et à juger en vous; mais celui qui m'a envoyé est vrai, et ce que j'ai entendu de lui, je le dis au monde.

31     Et il dit aux Juifs qui avaient cru en lui : Si vous demeurez dans ma parole, vous êtes vraiment mes disciples ;

32     Vous connaîtrez la vérité, et la vérité vous affranchira.

8. III John 4

4     Je n'ai pas de plus grande joie que d'apprendre que mes enfants marchent dans la vérité.



Science et Santé


1. 282 : 29 seulement

La Vérité est l’intelligence de l’Entendement immortel.

2. 223 : 15-26

Cette question : « Qu’est-ce que la Vérité », révolutionne le monde. Beaucoup sont prêts à répondre à cette question avec l’assurance qui vient de la compréhension ; mais davantage sont aveuglés par leurs anciennes illusions et cherchent à l’ajourner. « Si un aveugle conduit un aveugle, ils tomberont tous deux dans une fosse. »

Les efforts que fait l’erreur pour répondre à cette question par quelque ologie sont vains. La rationalité spirituelle et la pensée libre accompagnent la Science qui s’approche, et elles ne peuvent être supprimées. Elles émanciperont l’humanité et supplanteront les moyens non scientifiques et les prétendues lois.

3. viii : 13-17

Cette question : Qu’est-ce que la Vérité ? trouve sa réponse dans la démonstration — dans la guérison, tant de la maladie que du péché ; et cette démonstration montre que c’est la guérison chrétienne qui confère le plus de santé et fait les meilleurs hommes.

4. vii : 15-22

L’heure des penseurs a sonné. La Vérité, indépendante des doctrines et des systèmes consacrés par le temps, frappe à la porte de l’humanité. La satisfaction dans le passé et le froid formalisme du matérialisme sont en train de disparaître. L’ignorance concernant Dieu n’est plus le marche- pied de la foi. La seule garantie d’obéissance est de bien comprendre Celui dont la connaissance exacte est la Vie éternelle.

5. 30 : 14-27

Les rabbins et les prêtres enseignaient la loi de Moïse, qui dit : « Œil pour œil », et « Si quelqu’un verse le sang de l’homme, par l’homme son sang sera versé. » Ce n’est pas ainsi que Jésus, le nouvel exécuteur des volontés de Dieu, présenta la loi divine de l’Amour, qui bénit même ceux qui la maudissent.

En tant qu’idéal individuel de la Vérité, Christ Jésus vint pour réprouver l’erreur des rabbins et tout péché, toute maladie et la mort — pour montrer le chemin de la Vérité et de la Vie. Cet idéal fut démontré tout au long de la carrière terrestre de Jésus, ce qui marque la différence entre le rejeton de l’Ame et celui du sens matériel, entre le rejeton de la Vérité et celui de l’erreur.

6. 272 : 4-15

Il faut atteindre au sens spirituel de la vérité avant de pouvoir comprendre la Vérité. Ce sens ne s’assimile que dans la mesure où nous sommes honnêtes, désintéressés, aimants et doux. C’est dans la terre d’un « cœur honnête et bon » qu’il faut semer la graine ; autrement elle ne donne pas beaucoup de fruit, car l’élément grossier de la nature humaine la déracine. Jésus dit : « Vous êtes dans l’erreur, parce que vous ne comprenez pas les Écritures ! » Le sens spirituel des Écritures en fait ressortir le sens scientifique, et c’est la nouvelle langue à laquelle il est fait allusion dans le dernier chapitre de l’Évangile selon saint Marc.

7. 505 : 27-29

Cette compréhension n’est pas intellectuelle; elle n’est pas le résultat de connaissances érudites ; elle est la réalité de toutes choses mise en lumière.

8. 288 : 22-32

Les pierres fondamentales du temple de la Science Chrétienne se trouvent dans les postulats suivants : la Vie est Dieu, le bien, non le mal ; l’Ame est impeccable et ne se trouve pas dans le corps ; l’Esprit n’est pas matérialisé et ne peut l’être ; la Vie n’est pas assujettie à la mort ; le véritable homme spirituel ne connaît ni naissance, ni vie matérielle, ni mort.

La Science révèle les glorieuses possibilités de l’homme immortel, jamais limité par les sens mortels. L’élément-Christ dans le Messie fit de lui le Guide, la Vérité et la Vie.

9. 350 : 18-20, 25-31

Le Maître refusait souvent d’expliquer ses paroles parce qu’il était difficile, dans un siècle matériel, de percevoir la Vérité spirituelle.

« La Parole a été faite chair. » La Vérité divine doit être reconnue à ses effets sur le corps aussi bien que sur l’entendement, avant que la Science de l’être puisse être démontrée. D’où sa manifestation dans le Jésus incarné — ce lien de vie qui forme la connexion par laquelle le réel atteint l’irréel, l’Ame réprouve le sens et la Vérité détruit l’erreur.

10. 26 : 15-19

La Vérité, la Vie et l’Amour divins donnaient à Jésus l’empire sur le péché, la maladie et la mort. Sa mission était de révéler la Science de l’être céleste, de prouver ce qu’est Dieu et ce qu’Il fait pour l’homme.

11. 62 : 4-8

L’éducation entière des enfants devrait tendre à former des habitudes d’obéissance à la loi morale et spirituelle qui permet à l’enfant d’affronter et de maîtriser la croyance aux prétendues lois physiques, croyance qui engendre la maladie.

12. 180 : 27-3

Lorsqu’il est gouverné par Dieu, l’Entendement toujours présent qui comprend toutes choses, l’homme sait que tout est possible à Dieu. Le seul chemin menant à cette Vérité vivante qui guérit les malades se trouve dans la Science de l’Entendement divin telle qu’elle fut enseignée et démontrée par Christ Jésus.

Pour faire disparaître l’inflammation, résoudre une tumeur ou guérir la maladie organique, j’ai trouvé la Vérité divine plus puissante que tout remède inférieur. Et pourquoi pas, puisque l’Entendement, Dieu, est la source et la condition de toute existence ?

13. 390 : 12-22, 32-6

Quand les premiers symptômes de la maladie apparaissent, combattez le témoignage des sens matériels par la Science divine. Que votre sens plus élevé de justice détruise le faux processus des opinions mortelles que vous nommez loi, et alors vous ne serez pas forcé de garder la chambre pour cause de maladie ni de rester couché sur un lit de douleurs pour payer jusqu’au dernier quadrant toute la peine qu’impose l’erreur. « Accorde-toi promptement avec ton adversaire, pendant que tu es en chemin avec lui. » Ne souffrez pas que les prétentions du péché ou de la maladie se développent dans votre pensée.

Combattez les premières phases de la maladie avec une opposition mentale aussi puissante que celle qu’emploierait un législateur pour empêcher l’adoption d’une loi inhumaine. Élevez-vous dans la force consciente de l’esprit de Vérité pour renverser l’argumentation de l’entendement mortel, autrement dit la matière, dressée contre la suprématie de l’Esprit. Effacez les images de la pensée mortelle ainsi que ses croyances à la maladie et au péché. Alors quand tu seras livré au jugement de la Vérité, Christ, le juge dira : « Tu es guéri ! »*

* Bible anglaise

14. 380 : 5 seulement

La Vérité est toujours victorieuse.


████████████████████████████████████████████████████████████████████████


Les Devoirs Quotidiens

de Mary Baker Eddy

Prière quotidienne

Il sera du devoir de tout membre de cette Église de prier chaque jour : « Que Ton règne vienne » ; que le règne de la Vérité, de la Vie et de l’Amour divins soit établi en moi, et élimine de moi tout péché ; et puisse Ta Parole enrichir les affections de toute l’humanité et la gouverner !q

Manuel de l’Église, Article VIII, Sect. 4

Règle pour les mobiles et les actes

Ni l’animosité, ni un attachement purement personnel ne doivent déterminer les mobiles ou les actes des membres de l’Église Mère. Dans la Science, l’Amour divin seul gouverne l’homme ; et un Scientiste Chrétien reflète les douces aménités de l’Amour, en réprouvant le péché, et en manifestant un véritable esprit de fraternité, de charité et de pardon. Les membres de cette Église doivent journellement veiller et prier pour être délivrés de tout mal, pour ne pas prophétiser, juger, condamner, conseiller, influencer ou être influencés d’une manière erronée.

Manuel de l’Église, Article VIII, Sect. 1

Vigilance face au devoir

Il sera du devoir de chaque membre de cette Église de se défendre journellement contre la suggestion mentale agressive, et de ne pas se laisser entraîner à oublier ou à négliger son devoir envers Dieu, envers son Leader et envers l’humanité. Par ses œuvres, il sera jugé — et justifié ou condamné.

Manuel de l’Église, Article VIII, Sect. 6


████████████████████████████████████████████████████████████████████████