Dimanche 27 Novembre 2022 |

Dimanche 27 Novembre 2022



Sujet — La Nécromancie Ancienne Et La Moderne, Autrement Dit Le Mesmérisme Et L'Hypnotisme, Dénoncées

SubjectAncient and Modern Necromancy, Alias Mesmerism and Hypnotism, Denounced

Texte D’or :

Texte D’Or : Ésaïe 29 : 15

«  Malheur à ceux qui cachent leurs desseins pour les dérober à l'Éternel, qui font leurs œuvres dans les ténèbres, et qui disent : Qui nous voit et qui nous connaît ?  »



Golden Text: Isaiah 29 : 15

Woe unto them that seek deep to hide their counsel from the Lord, and their works are in the dark, and they say, Who seeth us? and who knoweth us?




PDF Downloads:


████████████████████████████████████████████████████████████████████████


Lecture Alternée: Ésaïe 30 : 8-13, 15


8.     Va maintenant, écris ces choses devant eux sur une table, et grave-les dans un livre, afin qu'elles subsistent dans les temps à venir, éternellement et à perpétuité.

9.     Car c'est un peuple rebelle, ce sont des enfants menteurs, des enfants qui ne veulent point écouter la loi de l'Éternel,

10.     Qui disent aux voyants : Ne voyez pas ! Et aux prophètes : Ne nous prophétisez pas des vérités, dites-nous des choses flatteuses, prophétisez des chimères !

11.     Détournez-vous du chemin, écartez-vous du sentier, éloignez de notre présence le Saint d'Israël !

12.     C'est pourquoi ainsi parle le Saint d'Israël : Puisque vous rejetez cette parole, que vous vous confiez dans la violence et dans les détours et que vous les prenez pour appuis,

13.     Ce crime sera pour vous comme une partie crevassée qui menace ruine et fait saillie dans un mur élevé, dont l'écroulement arrive tout à coup, en un instant :

15.     Car ainsi a parlé le Seigneur, l'Éternel, le Saint d'Israël : C'est dans la tranquillité et le repos que sera votre salut, c'est dans le calme et la confiance que sera votre force.

Responsive Reading: Isaiah 30 : 8-13, 15

8.     Now go, write it before them in a table, and note it in a book, that it may be for the time to come for ever and ever:

9.     That this is a rebellious people, lying children, children that will not hear the law of the Lord:

10.     Which say to the seers, See not; and to the prophets, Prophesy not unto us right things, speak unto us smooth things, prophesy deceits:

11.     Get you out of the way, turn aside out of the path, cause the Holy One of Israel to cease from before us.

12.     Wherefore thus saith the Holy One of Israel, Because ye despise this word, and trust in oppression and perverseness, and stay thereon:

13.     Therefore this iniquity shall be to you as a breach ready to fall, swelling out in a high wall, whose breaking cometh suddenly at an instant.

15.     For thus saith the Lord God, the Holy One of Israel; In returning and rest shall ye be saved; in quietness and in confidence shall be your strength.



La Leçon Sermon



La Bible


1. Proverbes 21 : 30

30     Il n'y a ni sagesse, ni intelligence, ni conseil, en face de l'Éternel.

2. I Corinthiens 1 : 19

19     Aussi est-il écrit : Je détruirai la sagesse des sages, et j'anéantirai l'intelligence des intelligents.

3. Néhémie 1 : 1 (jusqu’au .)

1     Paroles de Néhémie, fils de Hacalia.

4. Néhémie 2 : 1-8 (Le roi), 10

1     Au mois de Nisan, la vingtième année du roi Artaxerxès, comme le vin était devant lui, je pris le vin et je l'offris au roi. Jamais je n'avais paru triste en sa présence.

2     Le roi me dit : Pourquoi as-tu mauvais visage ? Tu n'es pourtant pas malade ; ce ne peut être qu'un chagrin de cœur. Je fus saisi d'une grande crainte,

3     Et je répondis au roi : Que le roi vive éternellement ! Comment n'aurais-je pas mauvais visage, lorsque la ville où sont les sépulcres de mes pères est détruite et que ses portes sont consumées par le feu ?

4     Et le roi me dit : Que demandes-tu ? Je priai le Dieu des cieux,

5     Et je répondis au roi : Si le roi le trouve bon, et si ton serviteur lui est agréable, envoie-moi en Juda, vers la ville des sépulcres de mes pères, pour que je la rebâtisse.

6     Le roi, auprès duquel la reine était assise, me dit alors : Combien ton voyage durera-t-il, et quand seras-tu de retour ? Il plut au roi de me laisser partir, et je lui fixai un temps.

7     Puis je dis au roi : Si le roi le trouve bon, qu'on me donne des lettres pour les gouverneurs de l'autre côté du fleuve, afin qu'ils me laissent passer et entrer en Juda,

8     Le roi me donna ces lettres, car la bonne main de mon Dieu était sur moi.

10     Sanballat, le Horonite, et Tobija, le serviteur ammonite, l'ayant appris, eurent un grand déplaisir de ce qu'il venait un homme pour chercher le bien des enfants d'Israël.

5. Néhémie 4 : 6-9, 17

6     Nous rebâtîmes la muraille, qui fut partout achevée jusqu'à la moitié de sa hauteur. Et le peuple prit à cœur ce travail.

7     Mais Sanballat, Tobija, les Arabes, les Ammonites et les Asdodiens, furent très irrités en apprenant que la réparation des murs avançait et que les brèches commençaient à se fermer.

8     Ils se liguèrent tous ensemble pour venir attaquer Jérusalem et lui causer du dommage.

9     Nous priâmes notre Dieu, et nous établîmes une garde jour et nuit pour nous défendre contre leurs attaques.

17     Ceux qui bâtissaient la muraille, et ceux qui portaient ou chargeaient les fardeaux, travaillaient d'une main et tenaient une arme de l'autre ;

6. Néhémie 6 : 1-7 (Viens), 8, 10-12, 15, 16

1     Je n'avais pas encore posé les battants des portes, lorsque Sanballat, Tobija, Guéschem, l'Arabe, et nos autres ennemis apprirent que j'avais rebâti la muraille et qu'il n'y restait plus de brèche.

2     Alors Sanballat et Guéschem m'envoyèrent dire : Viens, et ayons ensemble une entrevue dans les villages de la vallée d'Ono. Ils avaient médité de me faire du mal.

3     Je leur envoyai des messagers avec cette réponse : J'ai un grand ouvrage à exécuter, et je ne puis descendre ; le travail serait interrompu pendant que je quitterais pour aller vers vous.

4     Ils m'adressèrent quatre fois la même demande, et je leur fis la même réponse.

5     Sanballat m'envoya ce message une cinquième fois par son serviteur, qui tenait à la main une lettre ouverte.

6     Il y était écrit : Le bruit se répand parmi les nations et Gaschmu affirme que toi et les Juifs vous pensez à vous révolter, et que c'est dans ce but que tu rebâtis la muraille. Tu vas, dit-on, devenir leur roi,

7     Viens donc, et consultons-nous ensemble.

8     Je fis répondre à Sanballat : Ce que tu dis là n'est pas ; c'est toi qui l'inventes !

10     Je me rendis chez Schemaeja, fils de Delaja, fils de Mehétabeel. Il s'était enfermé, et il dit : Allons ensemble dans la maison de Dieu, au milieu du temple, et fermons les portes du temple ; car ils viennent pour te tuer, et c'est pendant la nuit qu'ils viendront pour te tuer.

11     Je répondis : Un homme comme moi prendre la fuite ! Et quel homme tel que moi pourrait entrer dans le temple et vivre ? Je n'entrerai point.

12     Et je reconnus que ce n'était pas Dieu qui l'envoyait. Mais il prophétisa ainsi sur moi parce que Sanballat et Tobija lui avaient donné de l'argent.

15     La muraille fut achevée le vingt-cinquième jour du mois d'Élul, en cinquante-deux jours.

16     Lorsque tous nos ennemis l'apprirent, toutes les nations qui étaient autour de nous furent dans la crainte ; elles éprouvèrent une grande humiliation, et reconnurent que l'œuvre s'était accomplie par la volonté de notre Dieu.

7. I Jean 4 : 1

1     Bien-aimés, n'ajoutez pas foi à tout esprit ; mais éprouvez les esprits, pour savoir s'ils sont de Dieu, car plusieurs faux prophètes sont venus dans le monde.

8. Luc 12 : 37-40

37     Heureux ces serviteurs que le maître, à son arrivée, trouvera veillant ! Je vous le dis en vérité, il se ceindra, les fera mettre à table, et s'approchera pour les servir.

38     Qu'il arrive à la deuxième ou à la troisième veille, heureux ces serviteurs, s'il les trouve veillant !

39     Sachez-le bien, si le maître de la maison savait à quelle heure le voleur doit venir, il veillerait et ne laisserait pas percer sa maison.

40     Vous aussi, tenez-vous prêts, car le Fils de l'homme viendra à l'heure où vous n'y penserez pas.

9. Éphésiens 6 : 10-13

10     Au reste, fortifiez-vous dans le Seigneur, et par sa force toute-puissante.

11     Revêtez-vous de toutes les armes de Dieu, afin de pouvoir tenir ferme contre les ruses du diable.

12     Car nous n'avons pas à lutter contre la chair et le sang, mais contre les dominations, contre les autorités, contre les princes de ce monde de ténèbres, contre les esprits méchants dans les lieux célestes.

13     C'est pourquoi, prenez toutes les armes de Dieu, afin de pouvoir résister dans le mauvais jour, et tenir ferme après avoir tout surmonté.



Science et Santé


1. 442 : 32-34

Scientistes Chrétiens, soyez une loi à vous-mêmes pour que la mauvaise pratique mentale ne puisse vous faire de mal, que vous dormiez ou que vous soyez éveillés.

2. 100 : 1-7 page suivante

Le mesmérisme ou magnétisme animal fut porté pour la première fois à la connaissance du public en 1775 par Mesmer en Allemagne. Selon l’Encyclopédie Américaine, il considérait cette prétendue force, qui, d’après lui, pouvait être exercée par un organisme vivant sur un autre, comme un moyen de soulager la maladie. Voici ses déclarations :

« Il existe une influence mutuelle entre les corps célestes, la terre et les choses animées. Le corps animal est sensible à l’influence de cet agent qui se répand au moyen de la substance des nerfs. »

En 1784, le gouvernement français ordonna à la Faculté de Médecine de Paris d’examiner la théorie de Mesmer et de rédiger un rapport. Conformément à cet ordre une commission fut nommée, et Benjamin Franklin fut au nombre des membres. Cette commission fit au gouvernement le rapport suivant :

« En ce qui concerne l’existence et l’utilité du magnétisme animal, à l’unanimité nous sommes arrivés à la conclusion qu’il n’existe aucune preuve de l’existence du fluide animal magnétique ; que les effets violents observés dans la pratique publique du magnétisme sont dus à des manipulations ou à l’excitation de l’imagination et aux impressions produites sur les sens ; et que c’est là un fait de plus à enregistrer dans l’histoire des erreurs de l’entendement humain, et une expérience importante faite sur le pouvoir de l’imagination. »

3. 101 : 21-25

Les observations personnelles de l’auteur sur l’action du magnétisme animal l’ont convaincue que ce n’est pas un agent curatif, et que les effets produits sur ceux qui le pratiquent et sur les sujets qui n’y résistent pas entraînent la mort morale et physique.

4. 102 : 1-9

Le magnétisme animal n’a pas de base scientifique, car Dieu gouverne tout ce qui est réel, harmonieux et éternel, et Son pouvoir n’est ni animal ni humain. Puisque la base du magnétisme animal n’est qu’une croyance, et que cette croyance est animale, dans la Science le magnétisme animal, mesmérisme ou hypnotisme est une simple négation, ne possédant ni intelligence, ni pouvoir, ni réalité, et au sens mortel c’est un concept irréel du prétendu entendement mortel.

5. 103 : 20-32

Ainsi qu’on l’appelle en Science Chrétienne, le magnétisme animal ou hypnotisme est le terme spécifique désignant l’erreur, ou entendement mortel. C’est la fausse croyance que l’entendement est dans la matière et qu’il est à la fois mauvais et bon ; que le mal est aussi réel que le bien et plus puissant. Cette croyance n’a pas une seule qualité de la Vérité. Elle est, ou ignorante, ou maligne. La forme maligne de l’hypnotisme aboutit à l’idiotie morale. Les vérités de l’Entendement immortel soutiennent l’homme, et elles annihilent les fables de l’entendement mortel, dont les prétentions, criardes et vaines, semblables aux sottes phalènes, se brûlent les ailes et tombent en poussière.

6. 451 : 20-24

Tout Scientiste Chrétien, tout professeur consciencieux de la Science de la guérison-Entendement, sait que la volonté humaine n’est pas la Science Chrétienne, et il doit reconnaître ce fait afin de se défendre contre l’influence de la volonté humaine.

7. 446 : 26-17

C’est en résistant au mal que vous en triomphez et que vous en prouvez le néant. Ce ne sont pas les platitudes humaines, mais les béatitudes divines qui reflètent la lumière et la puissance spirituelles qui guérissent les malades. L’exercice de la volonté produit un état hypnotique préjudiciable à la santé et à l’intégrité de la pensée. Il faut donc être vigilant et se garder de ce danger. Couvrir l’iniquité c’est entraver la prospérité et le triomphe ultime de toute cause. Ignorer l’erreur qui doit être déracinée vous expose souvent à en subir les méfaits.

La loi céleste est violée lorsqu’on empiète sur le droit individuel qu’a l’homme de se gouverner lui-même. En Science Chrétienne nous n’avons pas l’autorité ni le droit moral d’essayer d’influencer les pensées des autres, si ce n’est pour leur faire du bien. Dans la pratique mentale vous devez vous souvenir que des opinions humaines erronées, des motifs égoïstes et contradictoires et d’ignorantes tentatives de faire le bien peuvent vous rendre incapable de connaître les besoins de vos semblables ou d’en juger correctement. Voici donc la règle : guérir les malades lorsqu’ils vous demandent de leur venir en aide, et sauver les victimes des assassins mentaux.

L’ignorance, la ruse ou la fausse charité ne cachent pas l’erreur pour toujours ; avec le temps le mal se trahira et se punira lui-même. L’action réparatrice de l’organisme, lorsqu’elle est mentalement soutenue par la Vérité, se poursuit naturellement.

8. 102 : 18-1

Les aspects moins agressifs du magnétisme animal sont en train de disparaître, et ses caractéristiques plus agressives prennent la première place. Les métiers du crime, cachés dans les recoins obscurs de la pensée mortelle, ourdissent à toute heure des trames plus compliquées et plus subtiles. Les méthodes actuelles du magnétisme animal sont si secrètes qu’elles font tomber ce siècle dans le piège de l’indolence, et produisent, concernant ce sujet, l’apathie même que souhaite le criminel. Voici un extrait du Boston Herald :

« Le mesmérisme est un problème qui ne se prête pas facilement à l’explication et au développement. Il implique l’exercice d’une autorité despotique, et celui qui le pratique est très vraisemblablement porté à en faire un mauvais plutôt qu’un bon usage, pour l’individu ou pour la société. »

Il faut que le genre humain apprenne que le mal n’est pas pouvoir. Son prétendu despotisme n’est qu’une phase du néant. La Science Chrétienne dépouille le royaume du mal et favorise au plus haut point l’affection et la vertu dans les familles et par conséquent dans la société.

9. 98 : 6-9, 18-25

Le prophète d’aujourd’hui discerne à l’horizon mental les signes de ces temps, la réapparition du christianisme qui guérit les malades et détruit l’erreur, et il ne lui sera accordé aucun autre signe.

Au-delà des fragiles prémisses des croyances humaines, au-dessus de l’étreinte relâchée des credo, la démonstration de la guérison chrétienne par l’Entendement demeure une Science révélée et pratique. Elle est impérieuse à travers tous les âges en tant que révélation, par le Christ, de la Vérité, de la Vie et de l’Amour, révélation qui demeure intacte et que chacun peut comprendre et mettre en pratique.

10. 99 : 24-31

Les courants calmes et forts de la vraie spiritualité, dont les manifestations sont la santé, la pureté et l’immolation du moi, doivent approfondir l’expérience humaine, jusqu’à ce que l’on voie que les croyances de l’existence matérielle ne sont qu’une simple tromperie, et que le péché, la maladie et la mort cèdent la place pour toujours à la démonstration scientifique de l’Esprit divin et à l’homme de Dieu, spirituel et parfait.


████████████████████████████████████████████████████████████████████████


Les Devoirs Quotidiens

de Mary Baker Eddy

Prière quotidienne

Il sera du devoir de tout membre de cette Église de prier chaque jour : « Que Ton règne vienne » ; que le règne de la Vérité, de la Vie et de l’Amour divins soit établi en moi, et élimine de moi tout péché ; et puisse Ta Parole enrichir les affections de toute l’humanité et la gouverner !q

Manuel de l’Église, Article VIII, Sect. 4

Règle pour les mobiles et les actes

Ni l’animosité, ni un attachement purement personnel ne doivent déterminer les mobiles ou les actes des membres de l’Église Mère. Dans la Science, l’Amour divin seul gouverne l’homme ; et un Scientiste Chrétien reflète les douces aménités de l’Amour, en réprouvant le péché, et en manifestant un véritable esprit de fraternité, de charité et de pardon. Les membres de cette Église doivent journellement veiller et prier pour être délivrés de tout mal, pour ne pas prophétiser, juger, condamner, conseiller, influencer ou être influencés d’une manière erronée.

Manuel de l’Église, Article VIII, Sect. 1

Vigilance face au devoir

Il sera du devoir de chaque membre de cette Église de se défendre journellement contre la suggestion mentale agressive, et de ne pas se laisser entraîner à oublier ou à négliger son devoir envers Dieu, envers son Leader et envers l’humanité. Par ses œuvres, il sera jugé — et justifié ou condamné.

Manuel de l’Église, Article VIII, Sect. 6


████████████████████████████████████████████████████████████████████████