Dimanche 28 Octobre 2018 |

Dimanche 28 Octobre 2018



Sujet — Période Probatoire Après La Mort

Texte D’or : Apocalypse 21 : 3, 4



« Et j'entendis du trône une forte voix qui disait : Voici le tabernacle de Dieu avec les hommes ! Il habitera avec eux, et ils seront son peuple, et Dieu lui-même sera avec eux ; et la mort ne sera plus. »




PDF Downloads:


████████████████████████████████████████████████████████████████████████


Lecture Alternée: Colossiens 3 : 1-4, 12-15, 24


1.     Si donc vous êtes ressuscités avec Christ, cherchez les choses d'en haut, où Christ est assis à la droite de Dieu.

2.     Affectionnez-vous aux choses d'en haut, et non à celles qui sont sur la terre.

3.     Votre vie est cachée avec Christ en Dieu.

4.     Quand Christ, votre vie, paraîtra, alors vous paraîtrez aussi avec lui dans la gloire.

12.     Ainsi donc, comme des élus de Dieu, saints et bien-aimés, revêtez-vous d'entrailles de miséricorde, de bonté, d'humilité, de douceur, de patience.

13.     Supportez-vous les uns les autres, et, si l'un a sujet de se plaindre de l'autre, pardonnez- vous réciproquement. De même que Christ vous a pardonné, pardonnez-vous aussi.

14.     Mais par-dessus toutes ces choses revêtez-vous de la charité, qui est le lien de la perfection.

15.     Et que la paix de Christ, à laquelle vous avez été appelés pour former un seul corps, règne dans vos cœurs. Et soyez reconnaissants.

24.     Sachant que vous recevrez du Seigneur l'héritage pour récompense. Servez Christ, le Seigneur.



La Leçon Sermon



La Bible


1. Psaume 119 : 89

89     A toujours, ô Éternel ! Ta parole subsiste dans les cieux.

2. Psaume 139 : 23, 24

23     Sonde-moi, ô Dieu, et connais mon cœur ! Éprouve-moi, et connais mes pensées !

24     Regarde si je suis sur une mauvaise voie, et conduis-moi sur la voie de l'éternité !

3. Psaume 119 : 155-157, 159, 160

155     Le salut est loin des méchants, car ils ne recherchent pas tes statuts.

156     Tes compassions sont grandes, ô Éternel ! Rends-moi la vie selon tes jugements !

157     Mes persécuteurs et mes adversaires sont nombreux ; je ne m'écarte point de tes préceptes.

159     Considère que j'aime tes ordonnances : Éternel, rends-moi la vie selon ta bonté !

160     Le fondement de ta parole est la vérité, et toutes les lois de ta justice sont éternelles.

4. Ecclésiaste 11 : 3 (si puis il reste) ; Ecclésiaste 12 : 2

3     …si un arbre tombe… il reste à la place où il est tombé.

2     Bannis de ton cœur le chagrin, et éloigne le mal de ton corps ; car la jeunesse et l'aurore sont vanité.

5. Michée 4 : 1

1     Il arrivera, dans la suite des temps, que la montagne de la maison de l'Éternel sera fondée sur le sommet des montagnes, qu'elle s'élèvera par-dessus les collines, et que les peuples y afflueront.

6. Jean 12 : 1 (jusqu’à la 2ème,), 7 (Jésus dit seulement), 23 (L’heure)-26, 28-32, 35 (Marchez), 36 (jusqu’au 1er.)

1     Six jours avant la Pâque, Jésus arriva à Béthanie,

7     … Jésus dit …

23     … L'heure est venue où le Fils de l'homme doit être glorifié.

24     En vérité, en vérité, je vous le dis, si le grain de blé qui est tombé en terre ne meurt, il reste seul ; mais, s'il meurt, il porte beaucoup de fruit.

25     Celui qui aime sa vie la perdra, et celui qui hait sa vie dans ce monde la conservera pour la vie éternelle.

26     Si quelqu'un me sert, qu'il me suive ; et là où je suis, là aussi sera mon serviteur. Si quelqu'un me sert, le Père l'honorera.

28     Père, glorifie ton nom ! Et une voix vint du ciel : Je l'ai glorifié, et je le glorifierai encore.

29     La foule qui était là, et qui avait entendu, disait que c'était un tonnerre. D'autres disaient : Un ange lui a parlé.

30     Jésus dit : Ce n'est pas à cause de moi que cette voix s'est fait entendre ; c'est à cause de vous.

31     Maintenant a lieu le jugement de ce monde ; maintenant le prince de ce monde sera jeté dehors.

32     Et moi, quand j'aurai été élevé de la terre, j'attirerai tous les hommes à moi.

35     … Marchez, pendant que vous avez la lumière, afin que les ténèbres ne vous surprennent point : celui qui marche dans les ténèbres ne sait où il va.

36     Pendant que vous avez la lumière, croyez en la lumière, afin que vous soyez des enfants de lumière.

7. Apocalypse 1 : 1 (jusqu’à la 2ème,)

1     Révélation de Jésus Christ, que Dieu lui a donnée pour montrer à ses serviteurs les choses qui doivent arriver bientôt,

8. Apocalypse 15 : 1 (jusqu’à la 3ème,), 4, 5, 8

1     Puis je vis dans le ciel un autre signe, grand et admirable : sept anges, qui tenaient sept fléaux,

4     Qui ne craindrait, Seigneur, et ne glorifierait ton nom ? Car seul tu es saint. Et toutes les nations viendront, et se prosterneront devant toi, parce que tes jugements ont été manifestés.

5     Après cela, je regardai, et le temple du tabernacle du témoignage fut ouvert dans le ciel.

8     Et le temple fut rempli de fumée, à cause de la gloire de Dieu et de sa puissance ; et personne ne pouvait entrer dans le temple, jusqu'à ce que les sept fléaux des sept anges fussent accomplis.

9. Apocalypse 20 : 11-14 (jusqu’au 1er .)

11     Puis je vis un grand trône blanc, et celui qui était assis dessus. La terre et le ciel s'enfuirent devant sa face, et il ne fut plus trouvé de place pour eux.

12     Et je vis les morts, les grands et les petits, qui se tenaient devant le trône. Des livres furent ouverts. Et un autre livre fut ouvert, celui qui est le livre de vie. Et les morts furent jugés selon leurs œuvres, d'après ce qui était écrit dans ces livres.

13     La mer rendit les morts qui étaient en elle, la mort et le séjour des morts rendirent les morts qui étaient en eux ; et chacun fut jugé selon ses œuvres.

14     Et la mort et le séjour des morts furent jetés dans l'étang de feu.

10. I Corinthiens 15 : 12, 34, 35, 38, 42, 54-58

12     Or, si l'on prêche que Christ est ressuscité des morts, comment quelques-uns parmi vous disent-ils qu'il n'y a point de résurrection des morts ?

34     Revenez à vous-mêmes, comme il est convenable, et ne péchez point ; car quelques-uns ne connaissent pas Dieu, je le dis à votre honte.

35     Mais quelqu'un dira : Comment les morts ressuscitent-ils, et avec quel corps reviennent- ils ?

38     Puis Dieu lui donne un corps comme il lui plaît, et à chaque semence il donne un corps qui lui est propre.

42     Ainsi en est-il de la résurrection des morts. Le corps est semé corruptible ; il ressuscite incorruptible ;

54     Lorsque ce corps corruptible aura revêtu l'incorruptibilité, et que ce corps mortel aura revêtu l'immortalité, alors s'accomplira la parole qui est écrite : La mort a été engloutie dans la victoire.

55     O mort, où est ta victoire ? O mort, où est ton aiguillon ?

56     L'aiguillon de la mort, c'est le péché ; et la puissance du péché, c'est la loi.

57     Mais grâces soient rendues à Dieu, qui nous donne la victoire par notre Seigneur Jésus Christ !

58     Ainsi, mes frères bien-aimés, soyez fermes, inébranlables, travaillant de mieux en mieux à l'œuvre du Seigneur, sachant que votre travail ne sera pas vain dans le Seigneur.



Science et Santé


1. 258 : 14-16, 27-28

Dieu exprime en l’homme l’idée infinie qui se développe à jamais, et qui, partant d’une base illimitée, s’élargit et s’élève de plus en plus.

L’homme spirituel possède la Vie éternelle.

2. 240 : 12-13

Dans l’ordre de la Science, où le Principe est au-dessus de ce qu’il réfléchit, tout est sublime harmonie.

3. 239 : 31-32

L’Entendement parfait émet la perfection, car Dieu est Entendement.

4. 254 : 7-9

Dieu exige la perfection, mais pas avant que le combat entre l’Esprit et la chair ait été livré et la victoire remportée.

5. 241 : 13-14, 19-31

La Bible enseigne la transformation du corps par le renouvellement de l’Esprit.

La substance de toute dévotion est la réflexion et la démonstration de l’Amour divin guérissant la maladie et détruisant le péché. Notre Maître a dit : « Si vous m’aimez, gardez mes commandements. »

Notre but, un degré au-dessus de la foi, devrait être de trouver les pas de la Vérité, le chemin de la santé et de la sainteté. Nous devrions nous efforcer d’atteindre les hauteurs d’Horeb où Dieu Se révèle ; et la pierre angulaire de toute édification spirituelle est la pureté. Le baptême de l’Esprit, qui nettoie le corps de toutes les impuretés de la chair, signifie que ceux qui ont le cœur pur voient Dieu et qu’ils s’approchent de la Vie spirituelle et de sa démonstration.

6. 233 : 1-7

Chaque jour exige de nous de plus hautes preuves, plutôt que des professions de pouvoir chrétien. Ces preuves consistent uniquement en la destruction du péché, de la maladie et de la mort par le pouvoir de l’Esprit, comme Jésus les détruisait. C’est là un élément de progrès, et le progrès est la loi de Dieu, loi qui exige de nous seulement ce que nous pouvons certainement accomplir.

7. 290 : 4-12, 14 (la)-18, 29-37

Si les mortels ne comprennent nullement le Principe, la règle et la démonstration de l’être de l’homme avant d’être surpris par ce qui est appelé la mort, ils ne monteront pas plus haut spirituellement sur l’échelle de l’existence en raison de cette seule expérience, mais demeureront aussi matériels qu’avant cette transition, cherchant encore le bonheur au moyen du sens matériel au lieu du sens spirituel de la vie, et poussés par des mobiles égoïstes et inférieurs. … la Vérité vient détruire cette erreur et ses effets — la maladie, le péché et la mort. A ceux qui sont spirituels se rapportent ces paroles de l’Écriture : « La seconde mort n’a point de pouvoir sur eux. »

Pour être entièrement spirituel, il faut que l’homme soit impeccable, et il ne le devient que lorsqu’il arrive à la perfection. Le meurtrier, même s’il est tué au moment du crime, n’abandonne pas le péché pour autant. Il n’est pas plus spirituel parce qu’il croit que son corps est mort et apprend que son entendement cruel, lui, n’est pas mort. Ses pensées ne seront pas plus pures tant que le mal ne sera pas désarmé par le bien.

8. 296 : 4 (Le progrès)-22

Le progrès naît de l’expérience. C’est la maturation de l’homme mortel, par laquelle il abandonne le mortel pour l’immortel. Soit ici-bas, soit dans l’au-delà, la souffrance ou la Science devra détruire toute illusion concernant la vie et l’entendement et régénérer le sens matériel et le moi matériel. Il faut se dépouiller du vieil homme avec ses œuvres. Ce qui est sensuel ou peccable n’est pas immortel. La mort d’un faux sens matériel et du péché, non la mort de la matière organique, est ce qui révèle l’homme et la Vie harmonieux, réels et éternels.

Les prétendus plaisirs et douleurs de la matière périssent, et il faut qu’ils disparaissent sous l’éclat de la Vérité, du sens spirituel et de la réalité de l’être. La croyance mortelle doit perdre toute satisfaction dans l’erreur et le péché afin de s’en défaire.

Le laps de temps plus ou moins long qu’il faudra aux mortels pour apprendre cela et la durée de leur souffrance causée par les angoisses de la destruction dépendent de la ténacité de l’erreur.

9. 291 : 12-35

Le salut universel repose sur le progrès et le temps d’épreuve, sans lesquels on ne peut l’atteindre. Le ciel n’est pas une localité mais un état divin de l’Entendement dans lequel toutes les manifestations de l’Entendement sont harmonieuses et immortelles, parce que le péché ne s’y trouve pas et qu’on y découvre que l’homme n’a pas de justice qui lui soit propre mais qu’il possède « l’esprit du Seigneur »*, ainsi que le dit l’Écriture.

Nous lisons dans l’Ecclésiaste : « Si un arbre tombe... il reste à la place où il est tombé. » Ce texte est devenu le proverbe populaire : « Tel l’arbre tombe, tel il restera. » Tel est l’homme en s’endormant, tel il s’éveillera. Tel est l’homme mortel lorsque la mort le surprend, tel il sera après la mort, jusqu’à ce que le temps d’épreuve et le progrès aient opéré le changement nécessaire. L’Entendement ne devient jamais poussière. Aucune résurrection de la tombe n’attend l’Entendement ni la Vie, car la tombe n’a de pouvoir ni sur l’un ni sur l’autre.

Aucun jugement dernier n’attend les mortels, car le jour du jugement, celui de la sagesse, vient d’heure en heure et continuellement, le jugement par lequel l’homme mortel est dépouillé de toute erreur matérielle.

* Bible anglaise

10. 495 : 29-34

Question. — Comment puis-je avancer le plus rapidement dans la compréhension de la Science Chrétienne ?

Réponse. — Étudiez-en à fond la lettre et absorbez-en l’esprit. Adhérez au Principe divin de la Science Chrétienne et suivez les commandements de Dieu, en demeurant ferme dans la sagesse, la Vérité et l’Amour.

11. 496 : 9 (Nous)-14, 21-28

Nous devons tous apprendre que la Vie est Dieu. Posez-vous ces questions : Est-ce que je me conforme à la vie qui s’approche du souverain bien ? Est-ce que je démontre le pouvoir guérisseur de la Vérité et de l’Amour ? S’il en est ainsi, alors le sentier s’éclairera « jusqu’à ce que le jour soit dans sa splendeur ».

« L’aiguillon de la mort, c’est le péché ; et la puissance du péché, c’est la loi » — la loi de la croyance mortelle, en guerre avec les faits de la Vie immortelle, voire avec la loi spirituelle qui dit au sépulcre : « Où est ta victoire? » Mais « lorsque ce corps corruptible aura revêtu l’incorruptibilité, et que ce corps mortel aura revêtu l’immortalité, alors s’accomplira la parole qui est écrite : La mort a été engloutie dans la victoire. »


████████████████████████████████████████████████████████████████████████


Les Devoirs Quotidiens

de Mary Baker Eddy

Prière quotidienne

Il sera du devoir de tout membre de cette Église de prier chaque jour : « Que Ton règne vienne » ; que le règne de la Vérité, de la Vie et de l’Amour divins soit établi en moi, et élimine de moi tout péché ; et puisse Ta Parole enrichir les affections de toute l’humanité et la gouverner !q

Manuel de l’Église, Article VIII, Sect. 4

Règle pour les mobiles et les actes

Ni l’animosité, ni un attachement purement personnel ne doivent déterminer les mobiles ou les actes des membres de l’Église Mère. Dans la Science, l’Amour divin seul gouverne l’homme ; et un Scientiste Chrétien reflète les douces aménités de l’Amour, en réprouvant le péché, et en manifestant un véritable esprit de fraternité, de charité et de pardon. Les membres de cette Église doivent journellement veiller et prier pour être délivrés de tout mal, pour ne pas prophétiser, juger, condamner, conseiller, influencer ou être influencés d’une manière erronée.

Manuel de l’Église, Article VIII, Sect. 1

Vigilance face au devoir

Il sera du devoir de chaque membre de cette Église de se défendre journellement contre la suggestion mentale agressive, et de ne pas se laisser entraîner à oublier ou à négliger son devoir envers Dieu, envers son Leader et envers l’humanité. Par ses œuvres, il sera jugé — et justifié ou condamné.

Manuel de l’Église, Article VIII, Sect. 6


████████████████████████████████████████████████████████████████████████