Dimanche 29 Août 2021 |

Dimanche 29 Août 2021



Sujet — Christ Jésus

SubjectChrist Jesus

Texte D’or : I Timothée 2 : 5

« Car il y a un seul Dieu, et aussi un seul médiateur entre Dieu et les hommes, Jésus Christ homme. »



Golden Text: I Timothy 2 : 5

For there is one God, and one mediator between God and men, the man Christ Jesus.




PDF Downloads:


████████████████████████████████████████████████████████████████████████


Lecture Alternée: Jean 1 : 6-13, 16, 17


6     Il y eut un homme envoyé de Dieu : son nom était Jean.

7     Il vint pour servir de témoin, pour rendre témoignage à la lumière, afin que tous crussent par lui.

8     Il n'était pas la lumière, mais il parut pour rendre témoignage à la lumière.

9     Cette lumière était la véritable lumière, qui, en venant dans le monde, éclaire tout homme.

10     Elle était dans le monde, et le monde a été fait par elle, et le monde ne l'a point connue.

11     Elle est venue chez les siens, et les siens ne l'ont point reçue.

12     >Mais à tous ceux qui l'ont reçue, à ceux qui croient en son nom, elle a donné le pouvoir de devenir enfants de Dieu, lesquels sont nés,

13     Non du sang, ni de la volonté de la chair, ni de la volonté de l'homme, mais de Dieu.

16     Et nous avons tous reçu de sa plénitude, et grâce pour grâce ;

17     Car la loi a été donnée par Moïse, la grâce et la vérité sont venues par Jésus Christ.

Responsive Reading: John 1 : 6-13, 16, 17

7.     The same came for a witness, to bear witness of the Light, that all men through him might believe.

8.     He was not that Light, but was sent to bear witness of that Light.

9.     That was the true Light, which lighteth every man that cometh into the world.

10.     He was in the world, and the world was made by him, and the world knew him not.

11.     He came unto his own, and his own received him not.

12.     But as many as received him, to them gave he power to become the sons of God, even to them that believe on his name:

13.     Which were born, not of blood, nor of the will of the flesh, nor of the will of man, but of God.

16.     And of his fulness have all we received, and grace for grace.

17.     For the law was given by Moses, but grace and truth came by Jesus Christ.



La Leçon Sermon



La Bible


1. Ésaïe 9 : 1, 5, 6

1     Le peuple qui marchait dans les ténèbres voit une grande lumière ; sur ceux qui habitaient le pays de l'ombre de la mort une lumière resplendit.

5     Car un enfant nous est né, un fils nous est donné, et la domination reposera sur son épaule ; on l'appellera Admirable, Conseiller, Dieu puissant, Père éternel, Prince de la paix.

6     Donner à l'empire de l'accroissement, et une paix sans fin au trône de David et à son royaume, l'affermir et le soutenir par le droit et par la justice, dès maintenant et à toujours : voilà ce que fera le zèle de l'Éternel des armées.

1. Isaiah 9 : 2, 6, 7

2     The people that walked in darkness have seen a great light: they that dwell in the land of the shadow of death, upon them hath the light shined.

6     For unto us a child is born, unto us a son is given: and the government shall be upon his shoulder: and his name shall be called Wonderful, Counseller, The mighty God, The everlasting Father, The Prince of Peace.

7     Of the increase of his government and peace there shall be no end, upon the throne of David, and upon his kingdom, to order it, and to establish it with judgment and with justice from henceforth even for ever. The zeal of the Lord of hosts will perform this.

2. Matthieu 4 : 23

23     Jésus parcourait toute la Galilée, enseignant dans les synagogues, prêchant la bonne nouvelle du royaume, et guérissant toute maladie et toute infirmité parmi le peuple.

2. Matthew 4 : 23

23     And Jesus went about all Galilee, teaching in their synagogues, and preaching the gospel of the kingdom, and healing all manner of sickness and all manner of disease among the people.

3. Matthieu 8 : 5-10, 13

5     Comme Jésus entrait dans Capernaüm, un centenier l'aborda,

6     Le priant et disant : Seigneur, mon serviteur est couché à la maison, atteint de paralysie et souffrant beaucoup.

7     Jésus lui dit : J'irai, et je le guérirai.

8     Le centenier répondit : Seigneur, je ne suis pas digne que tu entres sous mon toit ; mais dis seulement un mot, et mon serviteur sera guéri.

9     Car, moi qui suis soumis à des supérieurs, j'ai des soldats sous mes ordres ; et je dis à l'un : Va ! et il va ; à l'autre : Viens ! et il vient ; et à mon serviteur: Fais cela ! et il le fait.

10     Après l'avoir entendu, Jésus fut dans l'étonnement, et il dit à ceux qui le suivaient : Je vous le dis en vérité, même en Israël je n'ai pas trouvé une aussi grande foi.

13     Puis Jésus dit au centenier : Va, qu'il te soit fait selon ta foi. Et à l'heure même le serviteur fut guéri.

3. Matthew 8 : 5-10, 13

5     And when Jesus was entered into Capernaum, there came unto him a centurion, beseeching him,

6     And saying, Lord, my servant lieth at home sick of the palsy, grievously tormented.

7     And Jesus saith unto him, I will come and heal him.

8     The centurion answered and said, Lord, I am not worthy that thou shouldest come under my roof: but speak the word only, and my servant shall be healed.

9     For I am a man under authority, having soldiers under me: and I say to this man, Go, and he goeth; and to another, Come, and he cometh; and to my servant, Do this, and he doeth it.

10     When Jesus heard it, he marvelled, and said to them that followed, Verily I say unto you, I have not found so great faith, no, not in Israel

13     And Jesus said unto the centurion, Go thy way; and as thou hast believed, so be it done unto thee. And his servant was healed in the selfsame hour.

4. Matthieu 9 : 1-8

1     Jésus, étant monté dans une barque, traversa la mer, et alla dans sa ville.

2     Et voici, on lui amena un paralytique couché sur un lit. Jésus, voyant leur foi, dit au paralytique : Prends courage, mon enfant, tes péchés te sont pardonnés.

3     Sur quoi, quelques scribes dirent au dedans d'eux : Cet homme blasphème.

4     Et Jésus, connaissant leurs pensées, dit : Pourquoi avez-vous de mauvaises pensées dans vos cœurs ?

5     Car, lequel est le plus aisé, de dire : Tes péchés sont pardonnés, ou de dire : Lève-toi, et marche ?

6     Or, afin que vous sachiez que le Fils de l'homme a sur la terre le pouvoir de pardonner les péchés : Lève-toi, dit-il au paralytique, prends ton lit, et va dans ta maison.

7     Et il se leva, et s'en alla dans sa maison.

8     Quand la foule vit cela, elle fut saisie de crainte, et elle glorifia Dieu, qui a donné aux hommes un tel pouvoir.

4. Matthew 9 : 1-8

1     And he entered into a ship, and passed over, and came into his own city.

2     And, behold, they brought to him a man sick of the palsy, lying on a bed: and Jesus seeing their faith said unto the sick of the palsy; Son, be of good cheer; thy sins be forgiven thee.

3     And, behold, certain of the scribes said within themselves, This man blasphemeth.

4     And Jesus knowing their thoughts said, Wherefore think ye evil in your hearts?

5     For whether is easier, to say, Thy sins be forgiven thee; or to say, Arise, and walk?

6     But that ye may know that the Son of man hath power on earth to forgive sins, (then saith he to the sick of the palsy,) Arise, take up thy bed, and go unto thine house.

7     And he arose, and departed to his house.

8     But when the multitudes saw it, they marvelled, and glorified God, which had given such power unto men.

5. Jean 9 : 39 (jusqu’au :)

48     Puis Jésus dit :

5. John 4 : 48 (to Jesus)

48     Then said Jesus

6. Jean 5 : 19 (En vérité)-21, 26, 30

19     … En vérité, en vérité, je vous le dis, le Fils ne peut rien faire de lui-même, il ne fait que ce qu'il voit faire au Père ; et tout ce que le Père fait, le Fils aussi le fait pareillement.

20     Car le Père aime le Fils, et lui montre tout ce qu'il fait ; et il lui montrera des œuvres plus grandes que celles-ci, afin que vous soyez dans l'étonnement.

21     Car, comme le Père ressuscite les morts et donne la vie, ainsi le Fils donne la vie à qui il veut.

26     Car, comme le Père a la vie en lui-même, ainsi il a donné au Fils d'avoir la vie en lui- même.

30     Je ne puis rien faire de moi-même : selon que j'entends, je juge ; et mon jugement est juste, parce que je ne cherche pas ma volonté, mais la volonté de celui qui m'a envoyé.

6. John 5 : 19 (Verily)-21, 26, 30

19     …Verily, verily, I say unto you, The Son can do nothing of himself, but what he seeth the Father do: for what things soever he doeth, these also doeth the Son likewise.

20     For the Father loveth the Son, and sheweth him all things that himself doeth: and he will shew him greater works than these, that ye may marvel.

21     For as the Father raiseth up the dead, and quickeneth them; even so the Son quickeneth whom he will.

26     For as the Father hath life in himself; so hath he given to the Son to have life in himself;

30     I can of mine own self do nothing: as I hear, I judge: and my judgment is just; because I seek not mine own will, but the will of the Father which hath sent me.

7. Jean 8 : 29

29     Celui qui m'a envoyé est avec moi ; il ne m'a pas laissé seul, parce que je fais toujours ce qui lui est agréable.

7. John 8 : 29

29     And he that sent me is with me: the Father hath not left me alone; for I do always those things that please him.

8. Jean 10 : 13 (Je suis)-16

13     Je suis le bon berger.

14     Je connais mes brebis, et elles me connaissent,

15     Comme le Père me connaît et comme je connais le Père ; et je donne ma vie pour mes brebis.

16     J'ai encore d'autres brebis, qui ne sont pas de cette bergerie ; celles-là, il faut que je les amène ; elles entendront ma voix, et il y aura un seul troupeau, un seul berger.

8. John 10 : 14-16

14     I am the good shepherd, and know my sheep, and am known of mine.

15     As the Father knoweth me, even so know I the Father: and I lay down my life for the sheep.

16     And other sheep I have, which are not of this fold: them also I must bring, and they shall hear my voice; and there shall be one fold, and one shepherd.

9. Jean 14 : 8-12

8     Philippe lui dit : Seigneur, montre-nous le Père, et cela nous suffit.

9     Jésus lui dit : Il y a si longtemps que je suis avec vous, et tu ne m'as pas connu, Philippe ! Celui qui m'a vu a vu le Père ; comment dis-tu : Montre-nous le Père ?

10     Ne crois-tu pas que je suis dans le Père, et que le Père est en moi ? Les paroles que je vous dis, je ne les dis pas de moi-même ; et le Père qui demeure en moi, c'est lui qui fait les œuvres.

11     Croyez-moi, je suis dans le Père, et le Père est en moi ; croyez du moins à cause de ces œuvres.

12     En vérité, en vérité, je vous le dis, celui qui croit en moi fera aussi les œuvres que je fais, et il en fera de plus grandes, parce que je m'en vais au Père.

9. John 14 : 8-12

8     Philip saith unto him, Lord, shew us the Father, and it sufficeth us.

9     Jesus saith unto him, Have I been so long time with you, and yet hast thou not known me, Philip? he that hath seen me hath seen the Father; and how sayest thou then, Shew us the Father?

10     Believest thou not that I am in the Father, and the Father in me? the words that I speak unto you I speak not of myself: but the Father that dwelleth in me, he doeth the works.

11     Believe me that I am in the Father, and the Father in me: or else believe me for the very works’ sake.

12     Verily, verily, I say unto you, He that believeth on me, the works that I do shall he do also; and greater works than these shall he do; because I go unto my Father.

10. Jean 3 : 16, 17

16     Car Dieu a tant aimé le monde qu'il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne périsse point, mais qu'il ait la vie éternelle.

17     Dieu, en effet, n'a pas envoyé son Fils dans le monde pour qu'il juge le monde, mais pour que le monde soit sauvé par lui.

10. John 3 : 16, 17

16     For God so loved the world, that he gave his only begotten Son, that whosoever believeth in him should not perish, but have everlasting life.

17     For God sent not his Son into the world to condemn the world; but that the world through him might be saved

11. Jean 17 : 1-3

1     Après avoir ainsi parlé, Jésus leva les yeux au ciel, et dit : Père, l'heure est venue ! Glorifie ton Fils, afin que ton Fils te glorifie,

2     Selon que tu lui as donné pouvoir sur toute chair, afin qu'il accorde la vie éternelle à tous ceux que tu lui as donnés.

3     Or, la vie éternelle, c'est qu'ils te connaissent, toi, le seul vrai Dieu, et celui que tu as envoyé, Jésus Christ.

11. John 17 : 1-3

1     These words spake Jesus, and lifted up his eyes to heaven, and said, Father, the hour is come; glorify thy Son, that thy Son also may glorify thee:

2     As thou hast given him power over all flesh, that he should give eternal life to as many as thou hast given him.

3     And this is life eternal, that they might know thee the only true God, and Jesus Christ, whom thou hast sent.



Science et Santé


1. 332 : 9 (Le Christ)-18, 19 (Jésus)-22, 23 (Jésus)-26, 29-2

Le Christ est la vraie idée énonçant le bien, le message divin de Dieu aux hommes, parlant à la conscience humaine. Le Christ est incorporel, spirituel — voire l’image et la ressemblance divines, dissipant les illusions des sens ; le Chemin, la Vérité et la Vie, guérissant les malades et chassant les maux, détruisant le péché, la maladie et la mort. Comme le dit Paul :

« Il y a un seul Dieu, et aussi un seul médiateur entre Dieu et les hommes, Jésus-Christ homme. »

Jésus démontra le Christ ; il prouva que le Christ est l’idée divine de Dieu — le Saint-Esprit, ou le Consolateur, révélant le Principe divin, l’Amour, et conduisant dans toute la vérité.

Jésus était le fils d’une vierge. Il fut choisi pour énoncer la parole de Dieu et pour apparaître aux mortels sous une forme d’humanité qu’ils pouvaient comprendre aussi bien que percevoir. … Il exprimait le modèle le plus élevé de la divinité qu’une forme charnelle pût exprimer à cette époque. L’élément charnel ne peut pénétrer dans l’homme réel et idéal.

C’est ainsi que le Christ illustre la coïncidence, ou l’accord spirituel, de Dieu et de l’homme à Son image.

1. 332 : 9 (Christ)-17, 19 (Jesus)-22, 23 (Jesus)-26, 29-2

Christ is the true idea voicing good, the divine message from God to men speaking to the human consciousness. The Christ is incorporeal, spiritual, — yea, the divine image and likeness, dispelling the illusions of the senses; the Way, the Truth, and the Life, healing the sick and casting out evils, destroying sin, disease, and death. As Paul says: "There is one God, and one mediator between God and men, the man Christ Jesus."

Jesus demonstrated Christ; he proved that Christ is the divine idea of God — the Holy Ghost, or Comforter, revealing the divine Principle, Love, and leading into all truth.

Jesus was the son of a virgin. He was appointed to speak God's word and to appear to mortals in such a form of humanity as they could understand as well as perceive. … He expressed the highest type of divinity, which a fleshly form could express in that age. Into the real and ideal man the fleshly element cannot enter. Thus it is that Christ illustrates the coincidence, or spiritual agreement, between God and man in His image.

2. 333 : 8 (Christ)-9

… Christ n’est pas tant un nom que le titre divin de Jésus.

2. 333 : 8 (Christ)-9

… Christ is not a name so much as the divine title of Jesus.

3. 136 : 1-9

Jésus établit son église et maintint sa mission sur un fondement spirituel de guérison-Christ. Il enseigna à ses disciples que sa religion avait un Principe divin qui pouvait chasser l’erreur et guérir à la fois les malades et les pécheurs. Il ne prétendait à aucune intelligence, aucune action, aucune vie en dehors de Dieu. En dépit de la persécution que cela lui valut, il usa de son pouvoir divin pour sauver les hommes, tant corporellement que spirituellement.

3. 136 : 1-8

Jesus established his church and maintained his mission on a spiritual foundation of Christ-healing. He taught his followers that his religion had a divine Principle, which would cast out error and heal both the sick and the sinning. He claimed no intelligence, action, nor life separate from God. Despite the persecution this brought upon him, he used his divine power to save men both bodily and spiritually.

4. 473 : 27-3

Jésus confirmait ce qu’il disait par la démonstration, donnant ainsi une plus grande importance à ses actes qu’à ses paroles. Il prouvait ce qu’il enseignait. Telle est la Science du christianisme. Jésus prouva que le Principe qui guérit les malades et chasse l’erreur est divin. Cependant, peu de personnes, sauf ses disciples, comprirent le moins du monde ses enseignements et leurs preuves éclatantes, à savoir, que la Vie, la Vérité et l’Amour (le Principe de cette Science non reconnue) détruisent toute erreur, le mal, la maladie et la mort.

4. 473 : 26-3

Jesus established what he said by demonstration, thus making his acts of higher importance than his words. He proved what he taught. This is the Science of Christianity. Jesus proved the Principle, which heals the sick and casts out error, to be divine. Few, however, except his students understood in the least his teachings and their glorious proofs, — namely, that Life, Truth, and Love (the Principle of this unacknowledged Science) destroy all error, evil, disease, and death.

5. 28 : 16-21

Ni l’origine, ni le caractère, ni l’œuvre de Jésus ne furent généralement compris. Le monde matériel n’apprécia pas à sa juste valeur un seul élément de sa nature. Même sa droiture et sa pureté n’empêchèrent qui égarent pas les hommes de dire : C’est un amateur de bonne chère, un ami des débauchés, et Béelzébul est son patron.

5. 28 : 15-21

Neither the origin, the character, nor the work of Jesus was generally understood. Not a single component part of his nature did the material world measure aright. Even his righteousness and purity did not hinder men from saying: He is a glutton and a friend of the impure, and Beelzebub is his patron.

6. 482 : 19-26

Jésus était le plus haut concept humain de l’homme parfait. Il était inséparable du Christ, le Messie — l’idée divine de Dieu en dehors de la chair. Cela permit à Jésus de démontrer son empire sur la matière. Des anges annoncèrent aux Mages d’autrefois la dualité de cette apparition, et des anges l’annoncent tout bas, par la foi, au cœur affamé dans tous les âges.

6. 482 : 19-25

Jesus was the highest human concept of the perfect man. He was inseparable from Christ, the Messiah, — the divine idea of God outside the flesh. This enabled Jesus to demonstrate his control over matter. Angels announced to the Wisemen of old this dual appearing, and angels whisper it, through faith, to the hungering heart in every age.

7. 52 : 21-32

L’« homme de douleur » comprenait mieux que personne le néant de la vie et de l’intelligence matérielles, et la puissante réalité de Dieu, le bien, qui renferme tout en Lui. Ce sont là les deux points cardinaux de la guérison-Entendement, ou Science Chrétienne, qui lui donnèrent pour arme l’Amour. Le plus haut représentant terrestre de Dieu, parlant de la faculté humaine de refléter le pouvoir divin, dit prophétiquement à ses disciples, faisant allusion non seulement à leur siècle mais à tous les siècles : « Celui qui croit en moi fera aussi les œuvres que je fais » et : « Voici les miracles qui accompagneront ceux qui auront cru. »

7. 52 : 19-28

The "man of sorrows" best understood the nothingness of material life and intelligence and the mighty actuality of all-inclusive God, good. These were the two cardinal points of Mind-healing, or Christian Science, which armed him with Love. The highest earthly representative of God, speaking of human ability to reflect divine power, prophetically said to his disciples, speaking not for their day only but for all time: "He that believeth on me, the works that I do shall he do also;" and "These signs shall follow them that believe."

8. 146 : 1-12

Les anciens chrétiens étaient des guérisseurs. Pourquoi cet élément du christianisme a-t-il été perdu ? Parce que nos systèmes de religion sont plus ou moins gouvernés par nos systèmes de médecine. La première idolâtrie fut la foi dans la matière. Les écoles ont mis à la mode la foi dans les médicaments, plutôt que la foi en la Divinité. Parce qu’on a mis sa confiance dans la matière pour détruire la discordance qu’elle-même avait créée, la santé et l’harmonie ont été sacrifiées. De tels systèmes sont dépourvus de la vitalité de la puissance spirituelle qui fait du sens matériel le serviteur de la Science et rend la religion semblable au Christ.

8. 146 : 2 (The)-12

The ancient Christians were healers. Why has this element of Christianity been lost? Because our systems of religion are governed more or less by our systems of medicine. The first idolatry was faith in matter. The schools have rendered faith in drugs the fashion, rather than faith in Deity. By trusting matter to destroy its own discord, health and harmony have been sacrificed. Such systems are barren of the vitality of spiritual power, by which material sense is made the servant of Science and religion becomes Christlike.

9. 347 : 15-22

Le Christ, l’idée spirituelle ou vraie idée de Dieu, vient aujourd’hui comme jadis, prêchant l’évangile aux pauvres, guérissant les malades et chassant les maux. Est-ce l’erreur qui rétablit un élément essentiel du christianisme, savoir, la guérison apostolique et divine ? Non, c’est la Science du christianisme qui le rétablit et qui est la lumière luisant dans les ténèbres, et que les ténèbres ne reçoivent pas.

9. 347 : 14-22

Christ, as the spiritual or true idea of God, comes now as of old, preaching the gospel to the poor, healing the sick, and casting out evils. Is it error which is restoring an essential element of Christianity, — namely, apostolic, divine healing? No; it is the Science of Christianity which is restoring it, and is the light shining in darkness, which the darkness comprehends not.

10. 54 : 7-9

Qui est prêt à se conformer à son enseignement et à suivre son exemple ? Il faut que tôt ou tard tous se basent sur le Christ, la vraie idée de Dieu.

10. 54 : 8-10

Who is ready to follow his teaching and example? All must sooner or later plant themselves in Christ, the true idea of God.

11. 286 : 10-15

Le Maître a dit : « Nul ne vient au Père [le Principe divin de l’être] que par moi », le Christ, la Vie, la Vérité, l’Amour ; car le Christ dit : « Je suis le chemin. » Du cornmencement à la fin, la causation physique fut écartée par cet homme originel, Jésus. Il savait que le Principe divin, l’Amour, crée et gouverne tout ce qui est réel.

11. 286 : 9-15

The Master said, "No man cometh unto the Father [the divine Principle of being] but by me," Christ, Life, Truth, Love; for Christ says, "I am the way." Physical causation was put aside from first to last by this original man, Jesus. He knew that the divine Principle, Love, creates and governs all that is real.

12. 476 : 35-6

Jésus voyait dans la Science l’homme parfait, qui lui apparaissait là où l’homme mortel pécheur apparaît aux mortels. En cet homme parfait le Sauveur voyait la ressemblance même de Dieu, et cette vue correcte de l’homme guérissait les malades. Ainsi Jésus enseignait que le royaume de Dieu est intact, universel, et que l’homme est pur et saint.

12. 476 : 32-5

Jesus beheld in Science the perfect man, who appeared to him where sinning mortal man appears to mortals. In this perfect man the Saviour saw God's own likeness, and this correct view of man healed the sick. Thus Jesus taught that the kingdom of God is intact, universal, and that man is pure and holy.

13. 494 : 12-17, 34-3

L’Amour divin a toujours répondu à tout besoin humain et y répondra toujours. Il n’est pas bien de se figurer que Jésus démontra le pouvoir divin de guérir uniquement pour une certaine élite ou pour une période de temps limitée, puisque à toute heure l’Amour divin dispense tout bien à l’humanité entière.

Notre Maître chassa les démons (les maux) et guérit les malades. On devrait également pouvoir dire de ses disciples qu’ils chassent la crainte et tout mal d’eux-mêmes et des autres et qu’ils guérissent les malades. Dieu guérit les malades par l’homme, quand l’homme est gouverné par Dieu.

13. 494 : 10-14, 30-2

Divine Love always has met and always will meet every human need. It is not well to imagine that Jesus demonstrated the divine power to heal only for a select number or for a limited period of time, since to all mankind and in every hour, divine Love supplies all good.

Our Master cast out devils (evils) and healed the sick. It should be said of his followers also, that they cast fear and all evil out of themselves and others and heal the sick. God will heal the sick through man, whenever man is governed by God.

14. 565 : 14-19

La personnification de l’idée spirituelle fut de courte durée dans la vie terrestre de notre Maître ; mais « son règne n’aura point de fin », car le Christ, l’idée de Dieu, régira finalement toutes les nations et tous les peuples — impérativement, absolument, définitivement — par la Science divine.

14. 565 : 13-18

The impersonation of the spiritual idea had a brief history in the earthly life of our Master; but "of his kingdom there shall be no end," for Christ, God's idea, will eventually rule all nations and peoples — imperatively, absolutely, finally — with divine Science.


████████████████████████████████████████████████████████████████████████


Les Devoirs Quotidiens

de Mary Baker Eddy

Prière quotidienne

Il sera du devoir de tout membre de cette Église de prier chaque jour : « Que Ton règne vienne » ; que le règne de la Vérité, de la Vie et de l’Amour divins soit établi en moi, et élimine de moi tout péché ; et puisse Ta Parole enrichir les affections de toute l’humanité et la gouverner !q

Manuel de l’Église, Article VIII, Sect. 4

Règle pour les mobiles et les actes

Ni l’animosité, ni un attachement purement personnel ne doivent déterminer les mobiles ou les actes des membres de l’Église Mère. Dans la Science, l’Amour divin seul gouverne l’homme ; et un Scientiste Chrétien reflète les douces aménités de l’Amour, en réprouvant le péché, et en manifestant un véritable esprit de fraternité, de charité et de pardon. Les membres de cette Église doivent journellement veiller et prier pour être délivrés de tout mal, pour ne pas prophétiser, juger, condamner, conseiller, influencer ou être influencés d’une manière erronée.

Manuel de l’Église, Article VIII, Sect. 1

Vigilance face au devoir

Il sera du devoir de chaque membre de cette Église de se défendre journellement contre la suggestion mentale agressive, et de ne pas se laisser entraîner à oublier ou à négliger son devoir envers Dieu, envers son Leader et envers l’humanité. Par ses œuvres, il sera jugé — et justifié ou condamné.

Manuel de l’Église, Article VIII, Sect. 6


████████████████████████████████████████████████████████████████████████