DIMANCHE 29 MAI 2022 |

DIMANCHE 29 MAI 2022



Sujet — La Nécromancie Ancienne Et La Moderne, Autrement Dit Le Mesmérisme Et L'Hypnotisme, Dénoncées

SubjectAncient and Modern Necromancy, Alias Mesmerism and Hypnotism, Denounced

Texte D’or : Éphésiens 6 : 13

« Prenez toutes les armes de Dieu, afin de pouvoir résister dans le mauvais jour, et tenir ferme après avoir tout surmonté. »



Golden Text: Ephesians 6 : 13

Take unto you the whole armour of God, that ye may be able to withstand in the evil day, and having done all, to stand.




PDF Downloads:


████████████████████████████████████████████████████████████████████████


Lecture Alternée: Apocalypse 12 : 7-11; Apocalypse 19 : 6


7.     Et il y eut guerre dans le ciel. Michel et ses anges combattirent contre le dragon. Et le dragon et ses anges combattirent,

8.     Mais ils ne furent pas les plus forts, et leur place ne fut plus trouvée dans le ciel.

9.     Et il fut précipité, le grand dragon, le serpent ancien, appelé le diable et Satan, celui qui séduit toute la terre, il fut précipité sur la terre, et ses anges furent précipités avec lui.

10.     Et j'entendis dans le ciel une voix forte qui disait : Maintenant le salut est arrivé, et la puissance, et le règne de notre Dieu, et l'autorité de son Christ ; car il a été précipité, l'accusateur de nos frères, celui qui les accusait devant notre Dieu jour et nuit.

11.     Ils l'ont vaincu à cause du sang de l'agneau et à cause de la parole de leur témoignage.

6.     Et j'entendis comme une voix d'une foule nombreuse, comme un bruit de grosses eaux, et comme un bruit de forts tonnerres, disant : Alléluia ! Car le Seigneur notre Dieu tout puissant est entré dans son règne.

Responsive Reading: Revelation 12 : 7-11Revelation 19 : 6

7.     And there was war in heaven: Michael and his angels fought against the dragon; and the dragon fought and his angels,

8.     And prevailed not; neither was their place found any more in heaven.

9.     And the great dragon was cast out, that old serpent, called the Devil, and Satan, which deceiveth the whole world: he was cast out into the earth, and his angels were cast out with him.

10.     And I heard a loud voice saying in heaven, Now is come salvation, and strength, and the kingdom of our God, and the power of his Christ: for the accuser of our brethren is cast down, which accused them before our God day and night.

11.     And they overcame him by the blood of the Lamb, and by the word of their testimony.

6.     And I heard as it were the voice of a great multitude, and as the voice of many waters, and as the voice of mighty thunderings, saying, Alleluia: for the Lord God omnipotent reigneth.



La Leçon Sermon



La Bible


1. Matthieu 6 : 13 (jusqu’au 1er.)

13     Ne nous induis pas en tentation, mais délivre-nous du malin.

1. Matthew 6 : 13 (to :)

13     And lead us not into temptation, but deliver us from evil:

2. Genèse 3 : 1-7 (jusqu’à la 2ème,), 8-13

1     Le serpent était le plus rusé de tous les animaux des champs, que l'Éternel Dieu avait faits. Il dit à la femme : Dieu a-t-il réellement dit : Vous ne mangerez pas de tous les arbres du jardin ?

2     La femme répondit au serpent : Nous mangeons du fruit des arbres du jardin.

3     Mais quant au fruit de l'arbre qui est au milieu du jardin, Dieu a dit : Vous n'en mangerez point et vous n'y toucherez point, de peur que vous ne mouriez.

4     Alors le serpent dit à la femme : Vous ne mourrez point ;

5     Mais Dieu sait que, le jour où vous en mangerez, vos yeux s'ouvriront, et que vous serez comme des dieux, connaissant le bien et le mal.

6 La femme vit que l'arbre était bon à manger et agréable à la vue, et qu'il était précieux pour ouvrir l'intelligence ; elle prit de son fruit, et en mangea ; elle en donna aussi à son mari, qui était auprès d'elle, et il en mangea.

7     Les yeux de l'un et de l'autre s'ouvrirent, ils connurent qu'ils étaient nus,

8     Alors ils entendirent la voix de l'Éternel Dieu, qui parcourait le jardin vers le soir, et l'homme et sa femme se cachèrent loin de la face de l'Éternel Dieu, au milieu des arbres du jardin.

9     Mais l'Éternel Dieu appela l'homme, et lui dit : Où es-tu ?

10     Il répondit : J'ai entendu ta voix dans le jardin, et j'ai eu peur, parce que je suis nu, et je me suis caché.

11     Et l'Éternel Dieu dit : Qui t'a appris que tu es nu ? Est-ce que tu as mangé de l'arbre dont je t'avais défendu de manger ?

12     L'homme répondit : La femme que tu as mise auprès de moi m'a donné de l'arbre, et j'en ai mangé.

13     Et l'Éternel Dieu dit à la femme : Pourquoi as-tu fait cela ? La femme répondit : Le serpent m'a séduite, et j'en ai mangé.

2. Genesis 3 : 1-7 (to ;), 8-13

1     Now the serpent was more subtil than any beast of the field which the Lord God had made. And he said unto the woman, Yea, hath God said, Ye shall not eat of every tree of the garden?

2     And the woman said unto the serpent, We may eat of the fruit of the trees of the garden:

3     But of the fruit of the tree which is in the midst of the garden, God hath said, Ye shall not eat of it, neither shall ye touch it, lest ye die.

4     And the serpent said unto the woman, Ye shall not surely die:

5     For God doth know that in the day ye eat thereof, then your eyes shall be opened, and ye shall be as gods, knowing good and evil.

6     And when the woman saw that the tree was good for food, and that it was pleasant to the eyes, and a tree to be desired to make one wise, she took of the fruit thereof, and did eat, and gave also unto her husband with her; and he did eat.

7     And the eyes of them both were opened, and they knew that they were naked;

8     And they heard the voice of the Lord God walking in the garden in the cool of the day: and Adam and his wife hid themselves from the presence of the Lord God amongst the trees of the garden.

9     And the Lord God called unto Adam, and said unto him, Where art thou?

10     And he said, I heard thy voice in the garden, and I was afraid, because I was naked; and I hid myself.

11     And he said, Who told thee that thou wast naked? Hast thou eaten of the tree, whereof I commanded thee that thou shouldest not eat?

12     And the man said, The woman whom thou gavest to be with me, she gave me of the tree, and I did eat.

13     And the Lord God said unto the woman, What is this that thou hast done? And the woman said, The serpent beguiled me, and I did eat.

3. I Thessaloniciens 5 : 1-3 (jusqu’à la 1ère,), 4-6, 8 (ayant), 24

1     Pour ce qui est des temps et des moments, vous n'avez pas besoin, frères, qu'on vous en écrive.

2     Car vous savez bien vous-mêmes que le jour du Seigneur viendra comme un voleur dans la nuit.

3     Quand les hommes diront : Paix et sûreté ! alors une ruine soudaine les surprendra,

4     Mais vous, frères, vous n'êtes pas dans les ténèbres, pour que ce jour vous surprenne comme un voleur ;

5     Vous êtes tous des enfants de la lumière et des enfants du jour. Nous ne sommes point de la nuit ni des ténèbres.

6     Ne dormons donc point comme les autres, mais veillons et soyons sobres.

8     … ayant revêtu la cuirasse de la foi et de la charité, et ayant pour casque l'espérance du salut.

24     Celui qui vous a appelés est fidèle, et c'est lui qui le fera.

3. I Thessalonians 5 : 1-3 (to 2nd ,), 4-6, 8 (putting), 24

1     But of the times and the seasons, brethren, ye have no need that I write unto you.

2     For yourselves know perfectly that the day of the Lord so cometh as a thief in the night.

3     For when they shall say, Peace and safety; then sudden destruction cometh upon them,

4     But ye, brethren, are not in darkness, that that day should overtake you as a thief.

5     Ye are all the children of light, and the children of the day: we are not of the night, nor of darkness.

6     Therefore let us not sleep, as do others; but let us watch and be sober.

8     …putting on the breastplate of faith and love; and for an helmet, the hope of salvation.

24     Faithful is he that calleth you, who also will do it.

4. Matthieu 26 : 1-4, 14-16, 36 (Jésus)-41, 46-50

1     Lorsque Jésus eut achevé tous ces discours, il dit à ses disciples :

2     Vous savez que la Pâque a lieu dans deux jours, et que le Fils de l'homme sera livré pour être crucifié.

3     Alors les principaux sacrificateurs et les anciens du peuple se réunirent dans la cour du souverain sacrificateur, appelé Caïphe ;

4     Et ils délibérèrent sur les moyens d'arrêter Jésus par ruse, et de le faire mourir.

14     Alors l'un des douze, appelé Judas Iscariot, alla vers les principaux sacrificateurs,

15     Et dit : Que voulez-vous me donner, et je vous le livrerai ? Et ils lui payèrent trente pièces d'argent.

16     Depuis ce moment, il cherchait une occasion favorable pour livrer Jésus.

36     … Jésus alla avec eux dans un lieu appelé Gethsémané, et il dit aux disciples : Asseyez-vous ici, pendant que je m'éloignerai pour prier.

37     Il prit avec lui Pierre et les deux fils de Zébédée, et il commença à éprouver de la tristesse et des angoisses.

38     Il leur dit alors : Mon âme est triste jusqu'à la mort ; restez ici, et veillez avec moi.

39     Puis, ayant fait quelques pas en avant, il se jeta sur sa face, et pria ainsi : Mon Père, s'il est possible, que cette coupe s'éloigne de moi ! Toutefois, non pas ce que je veux, mais ce que tu veux.

40     Et il vint vers les disciples, qu'il trouva endormis, et il dit à Pierre : Vous n'avez donc pu veiller une heure avec moi !

41     Veillez et priez, afin que vous ne tombiez pas dans la tentation ; l'esprit es bien disposé, mais la chair est faible.

46     Levez-vous, allons ; voici, celui qui me livre s'approche.

47     Comme il parlait encore, voici, Judas, l'un des douze, arriva, et avec lui une foule nombreuse armée d'épées et de bâtons, envoyée par les principaux sacrificateurs et par les anciens du peuple.

48     Celui qui le livrait leur avait donné ce signe : Celui que je baiserai, c'est lui ; saisissez-le.

49     Aussitôt, s'approchant de Jésus, il dit : Salut, Rabbi ! Et il le baisa.

50     Jésus lui dit : Mon ami, ce que tu es venu faire, fais-le. Alors ces gens s'avancèrent, mirent la main sur Jésus, et le saisirent.

4. Matthew 26 : 1-4, 14-16, 36-41, 46-50

1     And it came to pass, when Jesus had finished all these sayings, he said unto his disciples,

2     Ye know that after two days is the feast of the passover, and the Son of man is betrayed to be crucified.

3     Then assembled together the chief priests, and the scribes, and the elders of the people, unto the palace of the high priest, who was called Caiaphas,

4     And consulted that they might take Jesus by subtilty, and kill him.

14     Then one of the twelve, called Judas Iscariot, went unto the chief priests,

15     And said unto them, What will ye give me, and I will deliver him unto you? And they covenanted with him for thirty pieces of silver.

16     And from that time he sought opportunity to betray him.

36     Then cometh Jesus with them unto a place called Gethsemane, and saith unto the disciples, Sit ye here, while I go and pray yonder.

37     And he took with him Peter and the two sons of Zebedee, and began to be sorrowful and very heavy.

38     Then saith he unto them, My soul is exceeding sorrowful, even unto death: tarry ye here, and watch with me.

39     And he went a little further, and fell on his face, and prayed, saying, O my Father, if it be possible, let this cup pass from me: nevertheless not as I will, but as thou wilt.

40     And he cometh unto the disciples, and findeth them asleep, and saith unto Peter, What, could ye not watch with me one hour?

41     Watch and pray, that ye enter not into temptation: the spirit indeed is willing, but the flesh is weak.

46     Rise, let us be going: behold, he is at hand that doth betray me.

47     And while he yet spake, lo, Judas, one of the twelve, came, and with him a great multitude with swords and staves, from the chief priests and elders of the people.

48     Now he that betrayed him gave them a sign, saying, Whomsoever I shall kiss, that same is he: hold him fast.

49     And forthwith he came to Jesus, and said, Hail, master; and kissed him.

50     And Jesus said unto him, Friend, wherefore art thou come? Then came they, and laid hands on Jesus, and took him.

5. Jacques 1 : 13, 14

13     Que personne, lorsqu'il est tenté, ne dise : C'est Dieu qui me tente. Car Dieu ne peut être tenté par le mal, et il ne tente lui-même personne.

14     Mais chacun est tenté quand il est attiré et amorcé par sa propre convoitise.

5. James 1 : 13, 14

13     Let no man say when he is tempted, I am tempted of God: for God cannot be tempted with evil, neither tempteth he any man:

14     But every man is tempted, when he is drawn away of his own lust, and enticed.

6. Jacques 4 : 7, 8

7     Soumettez-vous donc à Dieu ; résistez au diable, et il fuira loin de vous.

8     Approchez-vous de Dieu, et il s'approchera de vous. Nettoyez vos mains,

pécheurs ; purifiez vos cœurs, hommes irrésolus.

6. James 4 : 7, 8

7     Submit yourselves therefore to God. Resist the devil, and he will flee from you.

8     Draw nigh to God, and he will draw nigh to you. Cleanse your hands, ye sinners; and purify your hearts, ye double minded.

7. I Pierre 5 : 8-11

8     Soyez sobres, veillez. Votre adversaire, le diable, rôde comme un lion rugissant, cherchant qui il dévorera.

9     Résistez-lui avec une foi ferme, sachant que les mêmes souffrances sont imposées à vos frères dans le monde.

10     Le Dieu de toute grâce, qui vous a appelés en Jésus Christ à sa gloire éternelle, après que vous aurez souffert un peu de temps, vous perfectionnera lui-même, vous affermira, vous fortifiera, vous rendra inébranlables.

11     A lui soit la puissance aux siècles des siècles ! Amen !

7. I Peter 5 : 8-11

8     Be sober, be vigilant; because your adversary the devil, as a roaring lion, walketh about, seeking whom he may devour:

9     Whom resist stedfast in the faith, knowing that the same afflictions are accomplished in your brethren that are in the world.

10     But the God of all grace, who hath called us unto his eternal glory by Christ Jesus, after that ye have suffered a while, make you perfect, stablish, strengthen, settle you.

11     To him be glory and dominion for ever and ever. Amen.



Science et Santé


1. 228 : 27-29

Il n’y a pas de pouvoir en dehors de Dieu. L’omnipotence a tout pouvoir, et reconnaître quelque autre pouvoir c’est déshonorer Dieu.

1. 228 : 25-27

There is no power apart from God. Omnipotence has all-power, and to acknowledge any other power is to dishonor God.

2. 469 : 14 (L’exterminateur)-23

L’exterminateur de l’erreur est la grande vérité que Dieu, le bien, est l’unique Entendement, et que le contraire supposé de l’Entendement infini — appelé diable ou mal — n’est pas l’Entendement, n’est pas la Vérité, mais l’erreur, sans intelligence ni réalité. Il ne peut y avoir qu’un Entendement parce qu’il n’y a qu’un Dieu ; et si les mortels ne prétendaient à aucun autre Entendement et n’en acceptaient aucun autre, le péché serait inconnu. Nous ne pouvons avoir qu’un Entendement si celui-ci est infini.

2. 469 : 13 (The)-21

The exterminator of error is the great truth that God, good, is the only Mind, and that the supposititious opposite of infinite Mind — called devil or evil — is not Mind, is not Truth, but error, without intelligence or reality. There can be but one Mind, because there is but one God; and if mortals claimed no other Mind and accepted no other, sin would be unknown. We can have but one Mind, if that one is infinite. 

3. 526 : 15-23

Le mal est mentionné pour la première fois dans le texte légendaire des Écritures, au deuxième chapitre de la Genèse. Dieu dit que tout ce qu’Il avait créé était bon, et les Écritures déclarent qu’Il créa tout. « L’arbre de la vie » représente l’idée de la Vérité, et l’épée qui le garde symbolise la Science divine. « L’arbre de la connaissance » représente la doctrine erronée que la connaissance du mal est aussi réelle, donc autant conférée par Dieu, que la connaissance du bien.

3. 526 : 14-22

The first mention of evil is in the legendary Scriptural text in the second chapter of Genesis. God pronounced good all that He created, and the Scriptures declare that He created all. The "tree of life" stands for the idea of Truth, and the sword which guards it is the type of divine Science. The "tree of knowledge" stands for the erroneous doctrine that the knowledge of evil is as real, hence as God-bestowed, as the knowledge of good.

4. 563 : 29-17

La forme serpentine représente la subtilité, poursuivant son cours tortueux au milieu de tout mal, mais faisant cela au nom du bien. C’est à sa morsure que Paul fait allusion lorsqu’il parle des « esprits méchants dans les lieux célestes ». C’est l’instinct animal des mortels qui voudrait les pousser à s’entre-dévorer et à chasser les démons par Béelzébul.

Aujourd’hui comme autrefois, le mal attribue à l’idée spirituelle la nature et les méthodes de l’erreur. Cet instinct animal et méchant, dont le dragon est le symbole, incite les mortels à tuer moralement et physiquement jusqu’à leurs semblables, et ce qui est pis encore, à imputer le crime à ceux qui en sont innocents. Cette dernière vilenie du péché plongera le malfaiteur dans une nuit sans étoiles.

L’auteur est convaincue que les accusations portées contre Jésus de Nazareth, et même son crucifiement, furent suscités par l’instinct criminel qui vient d’être décrit. Le Révélateur parle de Jésus comme étant l’Agneau de Dieu, et du dragon comme guerroyant contre l’innocence. Puisqu’il a dû être tenté en toutes choses, Jésus, l’immaculé, combattit et vainquit le péché sous toutes ses formes.

4. 563 : 27-16

The serpentine form stands for subtlety, winding its way amidst all evil, but doing this in the name of good. Its sting is spoken of by Paul, when he refers to "spiritual wickedness in high places." It is the animal instinct in mortals, which would impel them to devour each other and cast out devils through Beelzebub.

As of old, evil still charges the spiritual idea with error's own nature and methods. This malicious animal instinct, of which the dragon is the type, incites mortals to kill morally and physically even their fellow-mortals, and worse still, to charge the innocent with the crime. This last infirmity of sin will sink its perpetrator into a night without a star.

The author is convinced that the accusations against Jesus of Nazareth and even his crucifixion were instigated by the criminal instinct here described. The Revelator speaks of Jesus as the Lamb of God and of the dragon as warring against innocence. Since Jesus must have been tempted in all points, he, the immaculate, met and conquered sin in every form.

5. 564 : 26-6

De la Genèse à l’Apocalypse, le péché, la maladie et la mort, l’envie, la haine et la vengeance — tout mal — sont symbolisés par un serpent, ou subtilité animale. Jésus dit, citant les paroles des Psaumes : « Ils m’ont haï sans cause. » Le serpent est perpétuellement sur les talons de l’harmonie. Du commencement à la fin, le serpent poursuit de sa haine l’idée spirituelle. Dans la Genèse, ce serpent parleur allégorique symbolise l’entendement mortel, « plus rusé que tous les animaux des champs »*. Dans l’Apocalypse, lorsqu’il approche de sa ruine, ce mal augmente et devient le grand dragon rouge, gonflé de péché, enflammé par la guerre qu’il fait contre la spiritualité, et mûr pour la destruction. Il est plein de sensualité et de haine, ayant en horreur l’éclat de la gloire divine.

* Bible anglaise

5. 564 : 24-5

From Genesis to the Apocalypse, sin, sickness, and death, envy, hatred, and revenge, — all evil, — are typified by a serpent, or animal subtlety. Jesus said, quoting a line from the Psalms, "They hated me without a cause." The serpent is perpetually close upon the heel of harmony. From the beginning to the end, the serpent pursues with hatred the spiritual idea. In Genesis, this allegorical, talking serpent typifies mortal mind, "more subtle than any beast of the field." In the Apocalypse, when nearing its doom, this evil increases and becomes the great red dragon, swollen with sin, inflamed with war against spirituality, and ripe for destruction. It is full of lust and hate, loathing the brightness of divine glory.

6. 103 : 20-28

Ainsi qu’on l’appelle en Science Chrétienne, le magnétisme animal ou hypnotisme est le terme spécifique désignant l’erreur, ou entendement mortel. C’est la fausse croyance que l’entendement est dans la matière et qu’il est à la fois mauvais et bon ; que le mal est aussi réel que le bien et plus puissant. Cette croyance n’a pas une seule qualité de la Vérité. Elle est, ou ignorante, ou maligne. La forme maligne de l’hypnotisme aboutit à l’idiotie morale.

6. 103 : 18-24

As named in Christian Science, animal magnetism or hypnotism is the specific term for error, or mortal mind. It is the false belief that mind is in matter, and is both evil and good; that evil is as real as good and more powerful. This belief has not one quality of Truth. It is either ignorant or malicious. The malicious form of hypnotism ultimates in moral idiocy.

7. 484 : 24-30

Le mesmérisme est une illusion mortelle, matérielle. Le magnétisme animal est l’action volontaire ou involontaire de l’erreur sous toutes ses formes ; c’est l’antipode humain de la Science divine. La Science doit triompher du sens matériel et la Vérité de l’erreur, mettant ainsi fin aux hypothèses renfermées dans toutes les théories et pratiques erronées.

7. 484 : 21-27

Mesmerism is mortal, material illusion. Animal magnetism is the voluntary or involuntary action of error in all its forms; it is the human antipode of divine Science. Science must triumph over material sense, and Truth over error, thus putting an end to the hypotheses involved in all false theories and practices.

8. 104 : 12-18

La Science Chrétienne va jusqu’au fond de l’action mentale et révèle la théodicée qui indique la justesse de toute action divine en tant qu’émanation de l’Entendement divin, et par conséquent la fausseté de la prétendue action contraire — le mal, l’occultisme, la nécromancie, le mesmérisme, le magnétisme animal, l’hypnotisme.

8. 104 : 13-18

Christian Science goes to the bottom of mental action, and reveals the theodicy which indicates the rightness of all divine action, as the emanation of divine Mind, and the consequent wrongness of the opposite so-called action, — evil, occultism, necromancy, mesmerism, animal magnetism, hypnotism.

9. 567 : 17-27, 31-5

Cette fausse prétention — cette antique croyance, ce serpent ancien appelé le diable (le mal), qui prétend que la matière est intelligente, soit pour faire du bien aux hommes, soit pour leur nuire — est une pure tromperie, le dragon rouge ; elle est chassée par le Christ, la Vérité, l’idée spirituelle, et son impuissance est ainsi prouvée. Ces paroles « précipité sur la terre » montrent que le dragon est néant, la poussière qui retourne dans la poussière ; aussi puisqu’il prétend avoir la faculté de parler, il est forcément un mensonge depuis le commencement.

La Science divine montre comment l’Agneau tue le loup. L’innocence et la Vérité triomphent du crime et de l’erreur. De tout temps, depuis la fondation du monde, depuis que l’erreur a voulu établir la croyance matérielle, le mal a cherché à tuer l’Agneau ; mais la Science peut détruire ce mensonge, appelé le mal.

9. 567 : 18-26, 31-5

That false claim — that ancient belief, that old serpent whose name is devil (evil), claiming that there is intelligence in matter either to benefit or to injure men — is pure delusion, the red dragon; and it is cast out by Christ, Truth, the spiritual idea, and so proved to be powerless. The words "cast unto the earth" show the dragon to be nothingness, dust to dust; and therefore, in his pretence of being a talker, he must be a lie from the beginning.

Divine Science shows how the Lamb slays the wolf. Innocence and Truth overcome guilt and error. Ever since the foundation of the world, ever since error would establish material belief, evil has tried to slay the Lamb; but Science is able to destroy this lie, called evil.

10. 534 : 24-6

Il y aura une plus grande opposition mentale à la signification spirituelle et scientifique des Écritures qu’il n’y en a jamais eu depuis le commencement de l’ère chrétienne. Le serpent, sens matériel, mordra la femme au talon — luttera pour détruire l’idée spirituelle de l’Amour ; et la femme, cette idée, écrasera la tête de la luxure. L’idée spirituelle a donné à la compréhension un point d’appui en Science Chrétienne. La semence de la Vérité et la semence de l’erreur, de la croyance et de la compréhension — voire la semence de l’Esprit et la semence de la matière — sont le bon grain et l’ivraie que le temps séparera, cette dernière pour être brûlée, et l’autre pour être amassé dans les lieux célestes.

10. 534 : 24-5

There will be greater mental opposition to the spiritual, scientific meaning of the Scriptures than there has ever been since the Christian era began. The serpent, material sense, will bite the heel of the woman, — will struggle to destroy the spiritual idea of Love; and the woman, this idea, will bruise the head of lust. The spiritual idea has given the understanding a foothold in Christian Science. The seed of Truth and the seed of error, of belief and of understanding, — yea, the seed of Spirit and the seed of matter, — are the wheat and tares which time will separate, the one to be burned, the other to be garnered into heavenly places.

11. 568 : 25-32

Pour la victoire remportée sur un seul péché, nous rendons grâce et nous magnifions l’Éternel des armées. Que dirons-nous de la puissante victoire remportée sur tout péché ? Le chant le plus haut, le plus doux qui soit jamais monté aux cieux, s’élève aujourd’hui plus clair et plus proche du grand cœur du Christ ; car l’accusateur n’est pas là, et l’Amour fait entendre ses accords éternels et primordiaux.

11. 568 : 24-30

For victory over a single sin, we give thanks and magnify the Lord of Hosts. What shall we say of the mighty conquest over all sin? A louder song, sweeter than has ever before reached high heaven, now rises clearer and nearer to the great heart of Christ; for the accuser is not there, and Love sends forth her primal and everlasting strain. 


████████████████████████████████████████████████████████████████████████


Les Devoirs Quotidiens

de Mary Baker Eddy

Prière quotidienne

Il sera du devoir de tout membre de cette Église de prier chaque jour : « Que Ton règne vienne » ; que le règne de la Vérité, de la Vie et de l’Amour divins soit établi en moi, et élimine de moi tout péché ; et puisse Ta Parole enrichir les affections de toute l’humanité et la gouverner !q

Manuel de l’Église, Article VIII, Sect. 4

Règle pour les mobiles et les actes

Ni l’animosité, ni un attachement purement personnel ne doivent déterminer les mobiles ou les actes des membres de l’Église Mère. Dans la Science, l’Amour divin seul gouverne l’homme ; et un Scientiste Chrétien reflète les douces aménités de l’Amour, en réprouvant le péché, et en manifestant un véritable esprit de fraternité, de charité et de pardon. Les membres de cette Église doivent journellement veiller et prier pour être délivrés de tout mal, pour ne pas prophétiser, juger, condamner, conseiller, influencer ou être influencés d’une manière erronée.

Manuel de l’Église, Article VIII, Sect. 1

Vigilance face au devoir

Il sera du devoir de chaque membre de cette Église de se défendre journellement contre la suggestion mentale agressive, et de ne pas se laisser entraîner à oublier ou à négliger son devoir envers Dieu, envers son Leader et envers l’humanité. Par ses œuvres, il sera jugé — et justifié ou condamné.

Manuel de l’Église, Article VIII, Sect. 6


████████████████████████████████████████████████████████████████████████