Dimanche 29 Septembre 2019 |

Dimanche 29 Septembre 2019



Sujet — La Réalité

SubjectReality

Texte D’or : ÉSAÏE 40 : 8

« L'herbe sèche, la fleur tombe ; mais la parole de notre Dieu subsiste éternellement. »



Golden Text: Isaiah 40 : 8

The grass withereth, the flower fadeth: but the word of our God shall stand for ever.




PDF Downloads:


Click here to play the lesson audio as you read:

Also available on YouTube or SoundCloud

████████████████████████████████████████████████████████████████████████


Lecture Alternée:


5.     Toute parole de Dieu est éprouvée. Il est un bouclier pour ceux qui cherchent en lui un refuge.

6.     Cherchez l'Éternel pendant qu'il se trouve ; invoquez-le, tandis qu'il est près.

7.     Que le méchant abandonne sa voie, et l'homme d'iniquité ses pensées ; qu'il retourne à l'Éternel, qui aura pitié de lui, à notre Dieu, qui ne se lasse pas de pardonner.

8.     Car mes pensées ne sont pas vos pensées, et vos voies ne sont pas mes voies, dit l'Éternel.

9.     Autant les cieux sont élevés au-dessus de la terre, autant mes voies sont élevées au- dessus de vos voies, et mes pensées au-dessus de vos pensées.

10.     Comme la pluie et la neige descendent des cieux, et n'y retournent pas sans avoir arrosé, fécondé la terre, et fait germer les plantes, sans avoir donné de la semence au semeur et du pain à celui qui mange,

11.     Ainsi en est-il de ma parole, qui sort de ma bouche : elle ne retourne point à moi sans effet, sans avoir exécuté ma volonté et accompli mes desseins.

Responsive Reading: Proverbs 30 : 5; Isaiah 55 : 6-11

5.     Every word of God is pure: he is a shield unto them that put their trust in him.

6.     Seek ye the Lord while he may be found, call ye upon him while he is near:

7.     Let the wicked forsake his way, and the unrighteous man his thoughts: and let him return unto the Lord, and he will have mercy upon him; and to our God, for he will abundantly pardon.

8.     For my thoughts are not your thoughts, neither are your ways my ways, saith the Lord.

9.     For as the heavens are higher than the earth, so are my ways higher than your ways, and my thoughts than your thoughts.

10.     For as the rain cometh down, and the snow from heaven, and returneth not thither, but watereth the earth, and maketh it bring forth and bud, that it may give seed to the sower, and bread to the eater:

11.     So shall my word be that goeth forth out of my mouth: it shall not return unto me void, but it shall accomplish that which I please, and it shall prosper in the thing whereto I sent it.



La Leçon Sermon



La Bible


1. Jean 1 : 1, 3-14

1     Au commencement était la Parole, et la Parole était avec Dieu, et la Parole était Dieu.

3     Toutes choses ont été faites par elle, et rien de ce qui a été fait n'a été fait sans elle.

4     En elle était la vie, et la vie était la lumière des hommes.

5     La lumière luit dans les ténèbres, et les ténèbres ne l'ont point reçue.

6     Il y eut un homme envoyé de Dieu : son nom était Jean.

7     Il vint pour servir de témoin, pour rendre témoignage à la lumière, afin que tous crussent par lui.

8     Il n'était pas la lumière, mais il parut pour rendre témoignage à la lumière.

9     Cette lumière était la véritable lumière, qui, en venant dans le monde, éclaire tout homme.

10     Elle était dans le monde, et le monde a été fait par elle, et le monde ne l'a point connue.

11     Elle est venue chez les siens, et les siens ne l'ont point reçue.

12     Mais à tous ceux qui l'ont reçue, à ceux qui croient en son nom, elle a donné le pouvoir de devenir enfants de Dieu, lesquels sont nés,

13     Non du sang, ni de la volonté de la chair, ni de la volonté de l'homme, mais de Dieu.

14     Et la parole a été faite chair, et elle a habité parmi nous, pleine de grâce et de vérité ; et nous avons contemplé sa gloire, une gloire comme la gloire du Fils unique venu du Père.

1. John 1 : 1, 3-14

1     In the beginning was the Word, and the Word was with God, and the Word was God.

3     All things were made by him; and without him was not any thing made that was made.

4     In him was life; and the life was the light of men.

5     And the light shineth in darkness; and the darkness comprehended it not.

6     There was a man sent from God, whose name was John.

7     The same came for a witness, to bear witness of the Light, that all men through him might believe.

8     He was not that Light, but was sent to bear witness of that Light.

9     That was the true Light, which lighteth every man that cometh into the world.

10     He was in the world, and the world was made by him, and the world knew him not.

11     He came unto his own, and his own received him not.

12     But as many as received him, to them gave he power to become the sons of God, even to them that believe on his name:

13     Which were born, not of blood, nor of the will of the flesh, nor of the will of man, but of God.

14     And the Word was made flesh, and dwelt among us, (and we beheld his glory, the glory as of the only begotten of the Father,) full of grace and truth.

2. Psaume 119 : 89-93, 99-103, 127-130

89     A toujours, ô Éternel ! Ta parole subsiste dans les cieux.

90     De génération en génération ta fidélité subsiste ; tu as fondé la terre, et elle demeure ferme.

91     C'est d'après tes lois que tout subsiste aujourd'hui, car toutes choses te sont assujetties.

92     Si ta loi n'eût fait mes délices, j'eusse alors péri dans ma misère.

93     Je n'oublierai jamais tes ordonnances, car c'est par elles que tu me rends la vie.

99     Je suis plus instruit que tous mes maîtres, car tes préceptes sont l'objet de ma méditation.

100     J'ai plus d'intelligence que les vieillards, car j'observe tes ordonnances.

101     Je retiens mon pied loin de tout mauvais chemin, afin de garder ta parole.

102     Je ne m'écarte pas de tes lois, car c'est toi qui m'enseignes.

103     Que tes paroles sont douces à mon palais, plus que le miel à ma bouche !

127     C'est pourquoi j'aime tes commandements, plus que l'or et que l'or fin ;

128     C'est pourquoi je trouve justes toutes tes ordonnances, je hais toute voie de mensonge.

129     Tes préceptes sont admirables : aussi mon âme les observe.

130     La révélation de tes paroles éclaire, elle donne de l'intelligence aux simples.

2. Psalm 119 : 89-93, 99-103, 127-130

89     For ever, O Lord, thy word is settled in heaven.

90     Thy faithfulness is unto all generations: thou hast established the earth, and it abideth.

91     They continue this day according to thine ordinances: for all are thy servants.

92     Unless thy law had been my delights, I should then have perished in mine affliction.

93     I will never forget thy precepts: for with them thou hast quickened me.

99     I have more understanding than all my teachers: for thy testimonies are my meditation.

100     I understand more than the ancients, because I keep thy precepts.

101     I have refrained my feet from every evil way, that I might keep thy word.

102     I have not departed from thy judgments: for thou hast taught me.

103     How sweet are thy words unto my taste! yea, sweeter than honey to my mouth!

127     Therefore I love thy commandments above gold; yea, above fine gold.

128     Therefore I esteem all thy precepts concerning all things to be right; and I hate every false way.

129     Thy testimonies are wonderful: therefore doth my soul keep them.

130     The entrance of thy words giveth light; it giveth understanding unto the simple.

3. Luc 4 : 14, 15

14     Jésus, revêtu de la puissance de l'Esprit, retourna en Galilée, et sa renommée se répandit dans tout le pays d'alentour.

15     Il enseignait dans les synagogues, et il était glorifié par tous.

3. Luke 4 : 14, 15

14     And Jesus returned in the power of the Spirit into Galilee: and there went out a fame of him through all the region round about.

15     And he taught in their synagogues, being glorified of all.

4. Luc 5 : 1

1     Comme Jésus se trouvait auprès du lac de Génésareth, et que la foule se pressait autour de lui pour entendre la parole de Dieu,

4. Luke 5 : 1

1     And it came to pass, that, as the people pressed upon him to hear the word of God, he stood by the lake of Gennesaret,

5. Luc 8 : 4-9, 11-15

4     Une grande foule s'étant assemblée, et des gens étant venus de diverses villes auprès de lui, il dit cette parabole :

5     Un semeur sortit pour semer sa semence. Comme il semait, une partie de la semence tomba le long du chemin : elle fut foulée aux pieds, et les oiseaux du ciel la mangèrent.

6     Une autre partie tomba sur le roc : quand elle fut levée, elle sécha, parce qu'elle n'avait point d'humidité.

7     Une autre partie tomba au milieu des épines : les épines crûrent avec elle, et l'étouffèrent.

8     Une autre partie tomba dans la bonne terre : quand elle fut levée, elle donna du fruit au centuple. Après avoir ainsi parlé, Jésus dit à haute voix: Que celui qui a des oreilles pour entendre entende!

9     Ses disciples lui demandèrent ce que signifiait cette parabole.

11     Voici ce que signifie cette parabole : la semence, c'est la parole de Dieu.

12     Ceux qui sont le long du chemin, ce sont ceux qui entendent; puis le diable vient, et enlève de leur cœur la parole, de peur qu'ils ne croient et soient sauvés.

13     Ceux qui sont sur le roc, ce sont ceux qui, lorsqu'ils entendent la parole, la reçoivent avec joie; mais ils n'ont point de racine, ils croient pour un temps, et ils succombent au moment de la tentation.

14     Ce qui est tombé parmi les épines, ce sont ceux qui, ayant entendu la parole, s'en vont, et la laissent étouffer par les soucis, les richesses et les plaisirs de la vie, et ils ne portent point de fruit qui vienne à maturité.

15     Ce qui est tombé dans la bonne terre, ce sont ceux qui, ayant entendu la parole avec un cœur honnête et bon, la retiennent, et portent du fruit avec persévérance.

5. Luke 8 : 4-9, 11-15

4     And when much people were gathered together, and were come to him out of every city, he spake by a parable:

5     A sower went out to sow his seed: and as he sowed, some fell by the way side; and it was trodden down, and the fowls of the air devoured it.

6     And some fell upon a rock; and as soon as it was sprung up, it withered away, because it lacked moisture.

7     And some fell among thorns; and the thorns sprang up with it, and choked it.

8     And other fell on good ground, and sprang up, and bare fruit an hundredfold. And when he had said these things, he cried, He that hath ears to hear, let him hear.

9     And his disciples asked him, saying, What might this parable be?

11     Now the parable is this: The seed is the word of God.

12     Those by the way side are they that hear; then cometh the devil, and taketh away the word out of their hearts, lest they should believe and be saved.

13     They on the rock are they, which, when they hear, receive the word with joy; and these have no root, which for a while believe, and in time of temptation fall away.

14     And that which fell among thorns are they, which, when they have heard, go forth, and are choked with cares and riches and pleasures of this life, and bring no fruit to perfection.

15     But that on the good ground are they, which in an honest and good heart, having heard the word, keep it, and bring forth fruit with patience.

6. Hébreux 4 : 12

12     Car la parole de Dieu est vivante et efficace, plus tranchante qu'une épée quelconque à deux tranchants, pénétrante jusqu'à partager âme et esprit, jointures et moelles ; elle juge les sentiments et les pensées du cœur.

6. Hebrews 4 : 12

12     For the word of God is quick, and powerful, and sharper than any twoedged sword, piercing even to the dividing asunder of soul and spirit, and of the joints and marrow, and is a discerner of the thoughts and intents of the heart.

7. II Timothée 3 : 1, 2, 4, 5, 14-17

1     Sache que, dans les derniers jours, il y aura des temps difficiles.

2     Car les hommes seront égoïstes, amis de l'argent, fanfarons, hautains, blasphémateurs, rebelles à leurs parents, ingrats, irréligieux,

4     Traîtres, emportés, enflés d'orgueil, aimant le plaisir plus que Dieu,

5     Ayant l'apparence de la piété, mais reniant ce qui en fait la force. Éloigne-toi de ces hommes-là.

14     Toi, demeure dans les choses que tu as apprises, et reconnues certaines, sachant de qui tu les as apprises ;

15     Dès ton enfance, tu connais les saintes lettres, qui peuvent te rendre sage à salut par la foi en Jésus Christ.

16     Toute Écriture est inspirée de Dieu, et utile pour enseigner, pour convaincre, pour corriger, pour instruire dans la justice,

17     Afin que l'homme de Dieu soit accompli et propre à toute bonne œuvre.

7. II Timothy 3 : 1, 2, 4, 5, 14-17

1     This know also, that in the last days perilous times shall come.

2     For men shall be lovers of their own selves, covetous, boasters, proud, blasphemers, disobedient to parents, unthankful, unholy,

4     Traitors, heady, highminded, lovers of pleasures more than lovers of God;

5     Having a form of godliness, but denying the power thereof: from such turn away.

14     But continue thou in the things which thou hast learned and hast been assured of, knowing of whom thou hast learned them;

15     And that from a child thou hast known the holy scriptures, which are able to make thee wise unto salvation through faith which is in Christ Jesus.

16     All scripture is given by inspiration of God, and is profitable for doctrine, for reproof, for correction, for instruction in righteousness:

17     That the man of God may be perfect, throughly furnished unto all good works.



Science et Santé


1. 513 : 27-28

Dieu crée toutes les formes de la réalité. Ses pensées sont des réalités spirituelles.

1. 513 : 26-27

God creates all forms of reality. His thoughts are spiritual realities.

2. 525 : 18-25

Dans l’Évangile de Jean, il est dit que toutes choses ont été faites par la Parole de Dieu, et que « rien de ce qui a été fait n’a été fait sans Elle [le logos, ou verbe] ». Tout ce qui est bon ou honorable, Dieu le fit. Tout ce qui est sans valeur ou nuisible, Il ne le fit pas — d’où l’irréalité de ces choses. Nous lisons dans la Science de la Genèse qu’Il vit tout ce qu’Il avait fait, « et voici, cela était très bon ».

2. 525 : 17-24

In the Gospel of John, it is declared that all things were made through the Word of God, “and without Him [the logos, or word] was not anything made that was made.” Everything good or worthy, God made. Whatever is valueless or baneful, He did not make, — hence its unreality. In the Science of Genesis we read that He saw everything which He had made, “and, behold, it was very good.”

3. 275 : 12-31

Pour saisir la réalité et l’ordre de l’être dans sa Science, il vous faut commencer par considérer Dieu comme le Principe divin de tout ce qui existe réellement. L’Esprit, la Vie, la Vérité, l’Amour, ne font qu’un et sont les noms bibliques pour désigner Dieu. Toute substance, toute intelligence, toute sagesse, tout être, toute immortalité, toute cause et tout effet appartiennent à Dieu. Ce sont là Ses attributs, les manifestations éternelles de l’infini Principe divin, l’Amour. Nulle sagesse n’est sage hormis Sa sagesse ; nulle vérité n’est vraie que la Vérité divine, nul amour n’est aimable que l’Amour divin, nulle vie n’est Vie que la divine; nul bien n’existe, sauf le bien que Dieu accorde.

La métaphysique divine, telle qu’elle est révélée à la compréhension spirituelle, montre clairement que tout est Entendement et que l’Entendement est Dieu, omnipotence, omniprésence, omniscience — c’est-à-dire, toute puissance, toute présence, toute Science. Donc tout est en réalité la manifestation de l’Entendement.

3. 275 : 10-24

To grasp the reality and order of being in its Science, you must begin by reckoning God as the divine Principle of all that really is. Spirit, Life, Truth, Love, combine as one, — and are the Scriptural names for God. All substance, intelligence, wisdom, being, immortality, cause, and effect belong to God. These are His attributes, the eternal manifestations of the infinite divine Principle, Love. No wisdom is wise but His wisdom; no truth is true, no love is lovely, no life is Life but the divine; no good is, but the good God bestows.

Divine metaphysics, as revealed to spiritual understanding, shows clearly that all is Mind, and that Mind is God, omnipotence, omnipresence, omniscience, — that is, all power, all presence, all Science. Hence all is in reality the manifestation of Mind.

4. 497 : 3 (En)-5

En tant qu’adhérents de la Vérité, nous prenons la Parole inspirée de la Bible comme notre guide suffisant pour atteindre à la Vie éternelle.

4. 497 : 3 (As)-4

As adherents of Truth, we take the inspired Word of the Bible as our sufficient guide to eternal Life.

5. 406 : 1-7

La Bible contient la recette pour toute guérison. « Les feuilles [de cet arbre] servaient à la guérison des nations. » Le péché et la maladie sont tous deux guéris par le même Principe. L’arbre symbolise le Principe divin de l’homme, Principe qui est à même de faire face à toute éventualité, sauvant complètement l’homme du péché, de la maladie et de la mort.

5. 406 : 1-6

The Bible contains the recipe for all healing. “The leaves of the tree were for the healing of the nations.” Sin and sickness are both healed by the same Principle. The tree is typical of man’s divine Principle, which is equal to every emergency, offering full salvation from sin, sickness, and death.

6. 480 : 31-7

Si l’on comprenait que le péché, la maladie et la mort sont néant, ils disparaîtraient. De même que la vapeur se dissipe au soleil, de même le mal s’évanouirait devant la réalité du bien. L’un cache forcément l’autre. Alors, comme il est important de choisir le bien comme réalité ! L’homme est tributaire de Dieu, Esprit, et de rien d’autre. L’être de Dieu est infinité, liberté, harmonie et félicité sans bornes. « Là où est l’Esprit du Seigneur, là est la liberté. » De même que le souverain sacrificateur de jadis, l’homme est libre « d’entrer dans le lieu très saint »* — le royaume de Dieu.

* Bible anglaise

6. 480 : 29-6

If sin, sickness, and death were understood as nothingness, they would disappear. As vapor melts before the sun, so evil would vanish before the reality of good. One must hide the other. How important, then, to choose good as the reality! Man is tributary to God, Spirit, and to nothing else. God’s being is infinity, freedom, harmony, and boundless bliss. “Where the Spirit of the Lord is, there is liberty.” Like the archpriests of yore, man is free “to enter into the holiest,” — the realm of God.

7. 207 : 23-34

Il n’y a qu’une cause première. Donc il ne peut y avoir d’effet d’aucune autre cause, et il ne peut y avoir de réalité en quoi que ce soit qui ne procède de cette grande et unique cause. Le péché, la maladie, les infirmités et la mort ne sont absolument pas du domaine de la Science de l’être. Ce sont les erreurs qui présupposent l’absence de la Vérité, de la Vie ou de l’Amour.

La réalité spirituelle est le fait scientifique en toutes choses. Le fait spirituel, qui se répète dans l’action de l’homme et de tout l’univers, est harmonieux, et il est l’idéal de la Vérité.

7. 207 : 20-29

There is but one primal cause. Therefore there can be no effect from any other cause, and there can be no reality in aught which does not proceed from this great and only cause. Sin, sickness, disease, and death belong not to the Science of being. They are the errors, which presuppose the absence of Truth, Life, or Love.

The spiritual reality is the scientific fact in all things. The spiritual fact, repeated in the action of man and the whole universe, is harmonious and is the ideal of Truth.

8. 335 : 7 (L’Esprit)-16

L’Esprit, Dieu, a tout créé en Lui-même et de Lui-même. L’Esprit ne créa jamais la matière. Il n’y a rien dans l’Esprit dont puisse être créée la matière, car, comme le déclare la Bible, sans le Logos, Eon ou Parole de Dieu, « rien de ce qui a été fait n’a été fait ». L’Esprit est la seule substance, l’infini Dieu invisible et indivisible. Les choses spirituelles et éternelles sont substantielles. Les choses matérielles et temporelles sont insubstantielles.

8. 335 : 7 (Spirit)-15

Spirit, God, has created all in and of Himself. Spirit never created matter. There is nothing in Spirit out of which matter could be made, for, as the Bible declares, without the Logos, the Ӕon or Word of God, “was not anything made that was made.” Spirit is the only substance, the invisible and indivisible infinite God. Things spiritual and eternal are substantial. Things material and temporal are insubstantial.

9. 73 : 29-35

C’est une grave méprise de supposer que la matière fait partie à un degré quelconque de la réalité de l’existence intelligente, ou qu’il peut y avoir communion entre l’Esprit et la matière, l’intelligence et l’inintelligence. La Science détruira cette erreur. On ne peut faire du sensuel l’interprète du spirituel, ni du fini le canal de l’infini.

9. 73 : 26-32

It is a grave mistake to suppose that matter is any part of the reality of intelligent existence, or that Spirit and matter, intelligence and non-intelligence, can commune together. This error Science will destroy. The sensual cannot be made the mouthpiece of the spiritual, nor can the finite become the channel of the infinite.

10. 505 : 17-18, 21-29

Le sens spirituel est le discernement du bien spirituel. La compréhension est la ligne de démarcation entre le réel et l’irréel. La compréhension spirituelle révèle l’Entendement — Vie, Vérité et Amour — et démontre le sens divin, donnant la preuve spirituelle de l’univers en Science Chrétienne.

Cette compréhension n’est pas intellectuelle ; elle n’est pas le résultat de connaissances érudites ; elle est la réalité de toutes choses mise en lumière.

10. 505 : 16-17, 20-28

Spirit imparts the understanding which uplifts consciousness and leads into all truth. … Spiritual sense is the discernment of spiritual good. Understanding is the line of demarcation between the real and unreal. Spiritual understanding unfolds Mind, — Life, Truth, and Love, — and demonstrates the divine sense, giving the spiritual proof of the universe in Christian Science.

This understanding is not intellectual, is not the result of scholarly attainments; it is the reality of all things brought to light.

11. 319 : 21-3

La Science divine enseignée dans la langue originale de la Bible vint par l’inspiration, et il faut de l’inspiration pour la comprendre. De là viennent l’idée fausse que l’on se fit de la signification spirituelle de la Bible et, dans certains cas, l’interprétation erronée de la Parole par des scribes non inspirés qui se bornèrent à transcrire ce qu’avait dit un maître inspiré. Un mot mal placé change le sens et altère la Science des Écritures, comme par exemple, si l’on parle de l’Amour simplement en tant qu’attribut de Dieu ; mais nous pouvons, en nous servant de majuscules d’une manière spéciale et exacte, parler de l’amour de l’Amour, entendant par cela ce que le disciple bien-aimé entendait lorsqu’il dit dans une de ses épîtres :

« Dieu est amour. » De même nous pouvons parler de la vérité de la Vérité et de la vie de la Vie, car le Christ affirma clairement : « Je suis le chemin, la vérité, et la vie. »

11. 319 : 21-3

The divine Science taught in the original language of the Bible came through inspiration, and needs inspiration to be understood. Hence the misapprehension of the spiritual meaning of the Bible, and the misinterpretation of the Word in some instances by uninspired writers, who only wrote down what an inspired teacher had said. A misplaced word changes the sense and misstates the Science of the Scriptures, as, for instance, to name Love as merely an attribute of God; but we can by special and proper capitalization speak of the love of Love, meaning by that what the beloved disciple meant in one of his epistles, when he said, “God is love.” Likewise we can speak of the truth of Truth and of the life of Life, for Christ plainly declared, “I am the way, the truth, and the life.”

12. 272 : 4-19

Il faut atteindre au sens spirituel de la vérité avant de pouvoir comprendre la Vérité. Ce sens ne s’assimile que dans la mesure où nous sommes honnêtes, désintéressés, aimants et doux. C’est dans la terre d’un « cœur honnête et bon » qu’il faut semer la graine ; autrement elle ne donne pas beaucoup de fruit, car l’élément grossier de la nature humaine la déracine. Jésus dit : « Vous êtes dans l’erreur, parce que vous ne comprenez pas les Écritures ! » Le sens spirituel des Écritures en fait ressortir le sens scientifique, et c’est la nouvelle langue à laquelle il est fait allusion dans le dernier chapitre de l’Évangile selon saint Marc.

La parabole du « semeur » montre quel soin prenait Jésus de ne pas communiquer aux oreilles endurcies et aux cœurs grossiers les enseignements spirituels que l’endurcissement et la grossièreté ne pouvaient accepter.

12. 272 : 3-16

The spiritual sense of truth must be gained before Truth can be understood. This sense is assimilated only as we are honest, unselfish, loving, and meek. In the soil of an “honest and good heart” the seed must be sown; else it beareth not much fruit, for the swinish element in human nature uproots it. Jesus said: “Ye do err, not knowing the Scriptures.” The spiritual sense of the Scriptures brings out the scientific sense, and is the new tongue referred to in the last chapter of Mark’s Gospel.

Jesus’ parable of “the sower” shows the care our Master took not to impart to dull ears and gross hearts the spiritual teachings which dulness and grossness could not accept.

13. 322 : 4-9

Lorsque la compréhension transférera, d’une base matérielle à une base spirituelle, les points de vue sur la vie et l’intelligence, nous atteindrons à la réalité de la Vie, à l’empire de l’Ame sur les sens, et nous discernerons le christianisme, la Vérité, dans son Principe divin.

13. 322 : 3-7

When understanding changes the standpoints of life and intelligence from a material to a spiritual basis, we shall gain the reality of Life, the control of Soul over sense, and we shall perceive Christianity, or Truth, in its divine Principle.

14. 503 : 11-14

La Science divine, la Parole de Dieu, dit aux ténèbres à la surface de l’erreur : « Dieu est Tout-en-tout », et la lumière de l’Amour toujours présent illumine l’univers.

14. 503 : 12-15

Divine Science, the Word of God, saith to the darkness upon the face of error, “God is All-in-all,” and the light of ever-present Love illumines the universe.


████████████████████████████████████████████████████████████████████████


Les Devoirs Quotidiens

de Mary Baker Eddy

Prière quotidienne

Il sera du devoir de tout membre de cette Église de prier chaque jour : « Que Ton règne vienne » ; que le règne de la Vérité, de la Vie et de l’Amour divins soit établi en moi, et élimine de moi tout péché ; et puisse Ta Parole enrichir les affections de toute l’humanité et la gouverner !q

Manuel de l’Église, Article VIII, Sect. 4

Règle pour les mobiles et les actes

Ni l’animosité, ni un attachement purement personnel ne doivent déterminer les mobiles ou les actes des membres de l’Église Mère. Dans la Science, l’Amour divin seul gouverne l’homme ; et un Scientiste Chrétien reflète les douces aménités de l’Amour, en réprouvant le péché, et en manifestant un véritable esprit de fraternité, de charité et de pardon. Les membres de cette Église doivent journellement veiller et prier pour être délivrés de tout mal, pour ne pas prophétiser, juger, condamner, conseiller, influencer ou être influencés d’une manière erronée.

Manuel de l’Église, Article VIII, Sect. 1

Vigilance face au devoir

Il sera du devoir de chaque membre de cette Église de se défendre journellement contre la suggestion mentale agressive, et de ne pas se laisser entraîner à oublier ou à négliger son devoir envers Dieu, envers son Leader et envers l’humanité. Par ses œuvres, il sera jugé — et justifié ou condamné.

Manuel de l’Église, Article VIII, Sect. 6


████████████████████████████████████████████████████████████████████████