DIMANCHE 3 JUILLET 2022 |

DIMANCHE 3 JUILLET 2022



Sujet — Dieu

SubjectGod

Texte D’or : I Corinthiens 2 : 5

« Que votre foi fût fondée, non sur la sagesse des hommes, mais sur la puissance de Dieu. »



Golden Text: I Corinthians 2 : 5

Your faith should not stand in the wisdom of men, but in the power of God.




PDF Downloads:


████████████████████████████████████████████████████████████████████████


Lecture Alternée: I Chroniques 29 : 11-13; Psaume 62 : 2, 3, 7, 8; Matthieu 6 : 13


11.     A toi, Éternel, la grandeur, la force et la magnificence, l'éternité et la gloire, car tout ce qui est au ciel et sur la terre t'appartient ; à toi, Éternel, le règne, car tu t'élèves souverainement au-dessus de tout !

12.     C'est de toi que viennent la richesse et la gloire, c'est toi qui domines sur tout, c'est dans ta main que sont la force et la puissance, et c'est ta main qui a le pouvoir d'agrandir et d'affermir toutes choses.

13.     Maintenant, ô notre Dieu, nous te louons, et nous célébrons ton nom glorieux.

2.     Oui, c'est en Dieu que mon âme se confie ; de lui vient mon salut.

3.     Oui, c'est lui qui est mon rocher et mon salut ; ma haute retraite : je ne chancellerai guère.

8.     Sur Dieu reposent mon salut et ma gloire ; le rocher de ma force, mon refuge, est en Dieu.

9.     En tout temps, peuples, confiez-vous en lui, répandez vos cœurs en sa présence ! Dieu est notre refuge.

13.     Car c'est à toi qu'appartiennent, dans tous les siècles, le règne, la puissance et la gloire. Amen !

Responsive Reading: I Chronicles 29 : 11-13Psalm 62 : 1, 2, 7, 8Matthew 6 : 13

11.     Thine, O Lord, is the greatness, and the power, and the glory, and the victory, and the majesty: for all that is in the heaven and in the earth is thine; thine is the Kingdom, O Lord, and thou art exalted as head above all.

12.     Both riches and honour come of thee, and thou reignest over all; and in thine hand is power and might; and in thine hand it is to make great, and to give strength unto all.

13.     Now therefore, our God, we thank thee, and praise thy glorious name.

1.     Truly my soul waiteth upon God: from him cometh my salvation.

2.     He only is my rock and my salvation; he is my defence; I shall not be greatly moved.

7.     In God is my salvation and my glory: the rock of my strength, and my refuge, is in God.

8.     Trust in him at all times; ye people, pour out your heart before him: God is a refuge for us.

13.     For thine is the kingdom, and the power, and the glory, for ever. Amen.



La Leçon Sermon



La Bible


1. Apocalypse 1 : 8

8     Je suis l'alpha et l'oméga, dit le Seigneur Dieu, celui qui est, qui était, et qui vient, le Tout Puissant.

1. Revelation 1 : 8

8     I am Alpha and Omega, the beginning and the ending, saith the Lord, which is, and which was, and which is to come, the Almighty.

2. Ésaïe 46 : 9 (1er je suis), 10 (Mes)

9     …je suis Dieu, et il n'y en a point d'autre, je suis Dieu, et nul n'est semblable à moi.

10     Mes arrêts subsisteront, et j'exécuterai toute ma volonté.

2. Isaiah 46 : 9 (1st I am), 10 (My)

9     I am God, and there is none else; I am God, and there is none like me,

10     My counsel shall stand, and I will do all my pleasure:

3. Malachie 3 : 1

1     Voici, j'enverrai mon messager ; il préparera le chemin devant moi. Et soudain entrera dans son temple le Seigneur que vous cherchez ; et le messager de l'alliance que vous désirez, voici, il vient, dit l'Éternel des armées.

3. Malachi 3 : 1

1     Behold, I will send my messenger, and he shall prepare the way before me: and the Lord, whom ye seek, shall suddenly come to his temple, even the messenger of the covenant, whom ye delight in: behold, he shall come, saith the Lord of hosts.

4. Matthieu 3 : 13, 16, 17

13     Alors Jésus vint de la Galilée au Jourdain vers Jean, pour être baptisé par lui.

16     Dès que Jésus eut été baptisé, il sortit de l'eau. Et voici, les cieux s'ouvrirent, et il vit l'Esprit de Dieu descendre comme une colombe et venir sur lui.

17     Et voici, une voix fit entendre des cieux ces paroles : Celui-ci est mon Fils bien-aimé, en qui j'ai mis toute mon affection.

4. Matthew 3 : 13, 16, 17

13     Then cometh Jesus from Galilee to Jordan unto John, to be baptized of him.

16     And Jesus, when he was baptized, went up straightway out of the water: and, lo, the heavens were opened unto him, and he saw the Spirit of God descending like a dove, and lighting upon him:

17     And lo a voice from heaven, saying, This is my beloved Son, in whom I am well pleased.

5. Matthieu 12 : 22-28

22     Alors on lui amena un démoniaque aveugle et muet, et il le guérit, de sorte que le muet parlait et voyait.

23     Toute la foule étonnée disait : N'est-ce point là le Fils de David ?

24     Les pharisiens, ayant entendu cela, dirent : Cet homme ne chasse les démons que par Béelzébul, prince des démons.

25     Comme Jésus connaissait leurs pensées, il leur dit : Tout royaume divisé contre lui-même est dévasté, et toute ville ou maison divisée contre elle-même ne peut subsister.

26     Si Satan chasse Satan, il est divisé contre lui-même ; comment donc son royaume subsistera-t-il ?

27     Et si moi, je chasse les démons par Béelzébul, vos fils, par qui les chassent-ils ? C'est pourquoi ils seront eux-mêmes vos juges.

28     Mais, si c'est par l'Esprit de Dieu que je chasse les démons, le royaume de Dieu est donc venu vers vous.

5. Matthew 12 : 22-28

22     Then was brought unto him one possessed with a devil, blind, and dumb: and he healed him, insomuch that the blind and dumb both spake and saw.

23     And all the people were amazed, and said, Is not this the son of David?

24     But when the Pharisees heard it, they said, This fellow doth not cast out devils, but by Beelzebub the prince of the devils.

25     And Jesus knew their thoughts, and said unto them, Every kingdom divided against itself is brought to desolation; and every city or house divided against itself shall not stand:

26     And if Satan cast out Satan, he is divided against himself; how shall then his kingdom stand?

27     And if I by Beelzebub cast out devils, by whom do your children cast them out? therefore they shall be your judges.

28     But if I cast out devils by the Spirit of God, then the kingdom of God is come unto you.

6. Marc 4 : 1, 30-32, 35-41

1     Jésus se mit de nouveau à enseigner au bord de la mer. Une grande foule s'étant assemblée auprès de lui, il monta et s'assit dans une barque, sur la mer. Toute la foule était à terre sur le rivage.

30     Il dit encore : A quoi comparerons-nous le royaume de Dieu, ou par quelle parabole le représenterons-nous ?

31     Il est semblable à un grain de sénevé, qui, lorsqu'on le sème en terre, est la plus petite de toutes les semences qui sont sur la terre ;

32     Mais, lorsqu'il a été semé, il monte, devient plus grand que tous les légumes, et pousse de grandes branches, en sorte que les oiseaux du ciel peuvent habiter sous son ombre.

35     Ce même jour, sur le soir, Jésus leur dit : Passons à l'autre bord.

36     Après avoir renvoyé la foule, ils l'emmenèrent dans la barque où il se trouvait ; il y avait aussi d'autres barques avec lui.

37     Il s'éleva un grand tourbillon, et les flots se jetaient dans la barque, au point qu'elle se remplissait déjà.

38     Et lui, il dormait à la poupe sur le coussin. Ils le réveillèrent, et lui dirent : Maître, ne t'inquiètes-tu pas de ce que nous périssons ?

39     S'étant réveillé, il menaça le vent, et dit à la mer : Silence ! tais-toi ! Et le vent cessa, et il y eut un grand calme.

40     Puis il leur dit : Pourquoi avez-vous ainsi peur ? Comment n'avez-vous point de foi ?

41     Ils furent saisis d'une grande frayeur, et ils se dirent les uns aux autres : Quel est donc celui-ci, à qui obéissent même le vent et la mer ?

6. Mark 4 : 1, 30-32, 35-41

1     And he began again to teach by the sea side: and there was gathered unto him a great multitude, so that he entered into a ship, and sat in the sea; and the whole multitude was by the sea on the land.

30     And he said, Whereunto shall we liken the kingdom of God? or with what comparison shall we compare it?

31     It is like a grain of mustard seed, which, when it is sown in the earth, is less than all the seeds that be in the earth:

32     But when it is sown, it groweth up, and becometh greater than all herbs, and shooteth out great branches; so that the fowls of the air may lodge under the shadow of it.

35     And the same day, when the even was come, he saith unto them, Let us pass over unto the other side.

36     And when they had sent away the multitude, they took him even as he was in the ship. And there were also with him other little ships.

37     And there arose a great storm of wind, and the waves beat into the ship, so that it was now full.

38     And he was in the hinder part of the ship, asleep on a pillow: and they awake him, and say unto him, Master, carest thou not that we perish?

39     And he arose, and rebuked the wind, and said unto the sea, Peace, be still. And the wind ceased, and there was a great calm.

40     And he said unto them, Why are ye so fearful? how is it that ye have no faith?

41     And they feared exceedingly, and said one to another, What manner of man is this, that even the wind and the sea obey him?

7. Matthieu 17 : 14-21

14     Lorsqu'ils furent arrivés près de la foule, un homme vint se jeter à genoux devant Jésus, et dit :

15     Seigneur, aie pitié de mon fils, qui est lunatique, et qui souffre cruellement ; il tombe souvent dans le feu, et souvent dans l'eau.

16     Je l'ai amené à tes disciples, et ils n'ont pas pu le guérir.

17     Race incrédule et perverse, répondit Jésus, jusques à quand serai-je avec vous ? jusques à quand vous supporterai-je ? Amenez-le-moi ici.

18     Jésus parla sévèrement au démon, qui sortit de lui, et l'enfant fut guéri à l'heure même.

19     Alors les disciples s'approchèrent de Jésus, et lui dirent en particulier : Pourquoi n'avons-nous pu chasser ce démon ?

20     C'est à cause de votre incrédulité, leur dit Jésus. Je vous le dis en vérité, si vous aviez de la foi comme un grain de sénevé, vous diriez à cette montagne : Transporte-toi d'ici là, et elle se transporterait ; rien ne vous serait impossible.

21     Mais cette sorte de démon ne sort que par la prière et par le jeûne.

7. Matthew 17 : 14-21

14     And when they were come to the multitude, there came to him a certain man, kneeling down to him, and saying,

15     Lord, have mercy on my son: for he is lunatick, and sore vexed: for ofttimes he falleth into the fire, and oft into the water.

16     And I brought him to thy disciples, and they could not cure him.

17     Then Jesus answered and said, O faithless and perverse generation, how long shall I be with you? how long shall I suffer you? bring him hither to me.

18     And Jesus rebuked the devil; and he departed out of him: and the child was cured from that very hour.

19     Then came the disciples to Jesus apart, and said, Why could not we cast him out?

20     And Jesus said unto them, Because of your unbelief: for verily I say unto you, If ye have faith as a grain of mustard seed, ye shall say unto this mountain, Remove hence to yonder place; and it shall remove; and nothing shall be impossible unto you.

21     Howbeit this kind goeth not out but by prayer and fasting.

8. Jean 14 : 1, 10 (Les paroles), 12, 13

1     Que votre cœur ne se trouble point. Croyez en Dieu, et croyez en moi.

10     Les paroles que je vous dis, je ne les dis pas de moi-même ; et le Père qui demeure en moi, c'est lui qui fait les œuvres.

12     En vérité, en vérité, je vous le dis, celui qui croit en moi fera aussi les œuvres que je fais, et il en fera de plus grandes, parce que je m'en vais au Père ;

13     Et tout ce que vous demanderez en mon nom, je le ferai, afin que le Père soit glorifié dans le Fils.

8. John 14 : 1, 10 (the words), 12, 13

1 Let not your heart be troubled: ye believe in God, believe also in me.

10     …the words that I speak unto you I speak not of myself: but the Father that dwelleth in me, he doeth the works.

12     Verily, verily, I say unto you, He that believeth on me, the works that I do shall he do also; and greater works than these shall he do; because I go unto my Father.

13     And whatsoever ye shall ask in my name, that will I do, that the Father may be glorified in the Son.

9. Philippiens 4 : 19 (mon), 20

19     … mon Dieu pourvoira à tous vos besoins selon sa richesse, avec gloire, en Jésus Christ.

20     A notre Dieu et Père soit la gloire aux siècles des siècles ! Amen !

9. Philippians 4 : 19 (my), 20

19     …my God shall supply all your need according to his riches in glory by Christ Jesus.

20     Now unto God and our Father be glory for ever and ever. Amen.



Science et Santé


1. 275 : 7-24

Le point de départ de la Science divine est que Dieu, l’Esprit, est Tout-en-tout, et qu’il n’y a pas d’autre puissance ni d’autre Entendement — que Dieu est Amour, et par conséquent Il est Principe divin.

Pour saisir la réalité et l’ordre de l’être dans sa Science, il vous faut commencer par considérer Dieu comme le Principe divin de tout ce qui existe réellement. L’Esprit, la Vie, la Vérité, l’Amour, ne font qu’un et sont les noms bibliques pour désigner Dieu. Toute substance, toute intelligence, toute sagesse, tout être, toute immortalité, toute cause et tout effet appartiennent à Dieu. Ce sont là Ses attributs, les manifestations éternelles de l’infini Principe divin, l’Amour. Nulle sagesse n’est sage hormis Sa sagesse ; nulle vérité n’est vraie que la Vérité divine, nul amour n’est aimable que l’Amour divin, nulle vie n’est Vie que la divine ; nul bien n’existe, sauf le bien que Dieu accorde.

1. 275 : 6-19

The starting-point of divine Science is that God, Spirit, is All-in-all, and that there is no other might nor Mind, — that God is Love, and therefore He is divine Principle.

To grasp the reality and order of being in its Science, you must begin by reckoning God as the divine Principle of all that really is. Spirit, Life, Truth, Love, combine as one, — and are the Scriptural names for God. All substance, intelligence, wisdom, being, immortality, cause, and effect belong to God. These are His attributes, the eternal manifestations of the infinite divine Principle, Love. No wisdom is wise but His wisdom; no truth is true, no love is lovely, no life is Life but the divine; no good is, but the good God bestows.

2. 339 : 8 (Puisque)-11

Puisque Dieu est Tout, il n’y a pas de place pour Sa dissemblance. Seul Dieu, l’Esprit, créa tout, et dit que cela était bon. Donc le mal, étant contraire au bien, est irréel et ne peut être produit par Dieu.

2. 339 : 7 (Since)-10

Since God is All, there is no room for His unlikeness. God, Spirit, alone created all, and called it good. Therefore evil, being contrary to good, is unreal, and cannot be the product of God.

3. 286 : 16-21, 33-3

En anglo-saxon et dans vingt autres langues le mot good [en français bon, ou le bien] sert à désigner Dieu (God). Les Écritures déclarent que tout ce qu’Il fit est bon, comme Lui-même, bon en Principe et en idée. Par conséquent l’univers spirituel est bon, et reflète Dieu tel qu’Il est.

Le péché, la maladie et la mort sont compris dans la croyance humaine matérielle et n’appartiennent nullement à l’Entendement divin. Ils n’ont ni origine ni existence réelles. Ils n’ont ni Principe ni permanence, mais font partie, avec tout ce qui est matériel et temporel, du néant de l’erreur qui simule les créations de la Vérité.

3. 286 : 16-20, 31-4

In the Saxon and twenty other tongues good is the term for God. The Scriptures declare all that He made to be good, like Himself, — good in Principle and in idea. Therefore the spiritual universe is good, and reflects God as He is.

Sin, sickness, and death are comprised in human material belief, and belong not to the divine Mind. They are without a real origin or existence. They have neither Principle nor permanence, but belong, with all that is material and temporal, to the nothingness of error, which simulates the creations of Truth.

4. 202 : 26-9

Nos croyances concernant un Être suprême sont en contradiction avec la pratique provenant de ces croyances. L’erreur abonde là même où la Vérité devrait « surabonder ». Nous admettons que Dieu est tout-puissant, qu’Il est « un secours qui ne manque jamais dans la détresse », et cependant nous avons recours à un médicament ou à l’hypnotisme pour guérir la maladie, comme si la matière insensible ou l’entendement mortel erroné avait plus de pouvoir que l’Esprit omnipotent.

Selon l’opinion générale un homme peut s’enrhumer en faisant le bien, et ce rhume peut devenir une maladie pulmonaire mortelle, comme si le mal pouvait l’emporter sur la loi de l’Amour et s’opposer à la récompense que mérite une bonne action. Dans la Science du christianisme, l’Entendement — l’omnipotence — a tout pouvoir, il assigne des récompenses certaines à la justice et montre que la matière ne peut ni guérir ni rendre malade, ni créer ni détruire.

Si l’on comprenait Dieu, au lieu de simplement croire en Lui, cette compréhension établirait la santé.

4. 202 : 24-8

Our beliefs about a Supreme Being contradict the practice growing out of them. Error abounds where Truth should "much more abound." We admit that God has almighty power, is "a very present help in trouble;" and yet we rely on a drug or hypnotism to heal disease, as if senseless matter or erring mortal mind had more power than omnipotent Spirit.

Common opinion admits that a man may take cold in the act of doing good, and that this cold may produce fatal pulmonary disease; as though evil could overbear the law of Love, and check the reward for doing good. In the Science of Christianity, Mind — omnipotence — has all-power, assigns sure rewards to righteousness, and shows that matter can neither heal nor make sick, create nor destroy.

If God were understood instead of being merely believed, this understanding would establish health.

5. 26 : 15-19

La Vérité, la Vie et l’Amour divins donnaient à Jésus l’empire sur le péché, la maladie et la mort. Sa mission était de révéler la Science de l’être céleste, de prouver ce qu’est Dieu et ce qu’Il fait pour l’homme.

5. 26 : 14-18

Divine Truth, Life, and Love gave Jesus authority over sin, sickness, and death. His mission was to reveal the Science of celestial being, to prove what God is and what He does for man.

6. 228 : 27-32

Il n’y a pas de pouvoir en dehors de Dieu. L’omnipotence a tout pouvoir, et reconnaître quelque autre pouvoir c’est déshonorer Dieu. L’humble Nazaréen annula la supposition que le péché, la maladie et la mort ont du pouvoir. Il prouva qu’ils sont impuissants.

6. 228 : 25-29 (to 2nd .)

There is no power apart from God. Omnipotence has all-power, and to acknowledge any other power is to dishonor God. The humble Nazarene overthrew the supposition that sin, sickness, and death have power. He proved them powerless.

7. 395 : 6-14

De même que le grand Exemplaire, le guérisseur devrait parler à la maladie comme quelqu’un ayant autorité sur elle, laissant l’Ame dominer le faux témoignage des sens corporels et affirmer ses droits sur la mortalité et la maladie. Le même Principe guérit à la fois le péché et la maladie. Lorsque la Science divine vaincra la foi dans l’entendement charnel, et que la foi en Dieu détruira toute foi dans le péché et dans les méthodes matérielles de guérison, alors le péché, la maladie et la mort disparaîtront.

7. 395 : 6-14

Like the great Exemplar, the healer should speak to disease as one having authority over it, leaving Soul to master the false evidences of the corporeal senses and to assert its claims over mortality and disease. The same Principle cures both sin and sickness. When divine Science overcomes faith in a carnal mind, and faith in God destroys all faith in sin and in material methods of healing, then sin, disease, and death will disappear.

8. 373 : 1-5

Si nous sommes chrétiens en ce qui concerne toutes les questions morales, mais si nous ignorons que le christianisme inclut l’exemption des maux physiques, alors nous devons avoir sur ce point plus de foi en Dieu et être plus éveillés à Ses promesses.

8. 373 : 1-5

If we are Christians on all moral questions, but are in darkness as to the physical exemption which Christianity includes, then we must have more faith in God on this subject and be more alive to His promises.

9. 134 : 14-21

Les doctrines imaginées par les hommes sont sur leur déclin. Elles ne se sont pas raffermies aux époques de détresse. Dépourvues du pouvoir-Christ, comment pourraient-elles illustrer les doctrines du Christ ou les miracles de la grâce ? Nier la possibilité de la guérison chrétienne, c’est dérober au christianisme l’élément même qui lui donna la force divine et le succès étonnant et sans pareil qu’il eut au premier siècle.

9. 134 : 14-20

Man-made doctrines are waning. They have not waxed strong in times of trouble. Devoid of the Christ-power, how can they illustrate the doctrines of Christ or the miracles of grace? Denial of the possibility of Christian healing robs Christianity of the very element, which gave it divine force and its astonishing and unequalled success in the first century.

10. 130 : 29-5

Si la pensée s’effraie de ce que la Science proclame si énergiquement la suprématie de Dieu, ou la Vérité, et met en doute la suprématie du bien, ne devrions-nous pas, au contraire, être étonnés des prétentions énergiques du mal et les mettre en doute, et ne plus croire naturel d’aimer le péché et antinaturel d’y renoncer, ne plus nous imaginer que le mal est toujours présent et le bien absent ? La vérité ne devrait pas sembler aussi surprenante et antinaturelle que l’erreur, et l’erreur ne devrait pas sembler aussi réelle que la vérité. La maladie ne devrait pas sembler aussi réelle que la santé. Il n’y a pas d’erreur dans la Science, et notre vie doit être gouvernée par la réalité afin d’être en harmonie avec Dieu, le Principe divin de tout être.

10. 130 : 26-5

If thought is startled at the strong claim of Science for the supremacy of God, or Truth, and doubts the supremacy of good, ought we not, contrariwise, to be astounded at the vigorous claims of evil and doubt them, and no longer think it natural to love sin and unnatural to forsake it, — no longer imagine evil to be ever-present and good absent? Truth should not seem so surprising and unnatural as error, and error should not seem so real as truth. Sickness should not seem so real as health. There is no error in Science, and our lives must be governed by reality in order to be in harmony with God, the divine Principle of all being.

11. 183 : 24-28

L’Entendement divin exige à juste titre de l’homme toute son obéissance, toute son affection et toute sa force. Aucune restriction n’est faite en faveur d’une fidélité moindre. L’obéissance à la Vérité donne à l’homme pouvoir et force. La soumission à l’erreur entraîne la perte du pouvoir.

11. 183 : 21-25

Divine Mind rightly demands man's entire obedience, affection, and strength. No reservation is made for any lesser loyalty. Obedience to Truth gives man power and strength. Submission to error superinduces loss of power.

12. 494 : 12-17, 34-4

L’Amour divin a toujours répondu à tout besoin humain et y répondra toujours. Il n’est pas bien de se figurer que Jésus démontra le pouvoir divin de guérir uniquement pour une certaine élite ou pour une période de temps limitée, puisque à toute heure l’Amour divin dispense tout bien à l’humanité entière.

Notre Maître chassa les démons (les maux) et guérit les malades. On devrait également pouvoir dire de ses disciples qu’ils chassent la crainte et tout mal d’eux-mêmes et des autres et qu’ils guérissent les malades. Dieu guérit les malades par l’homme, quand l’homme est gouverné par Dieu. La Vérité chasse l’erreur aujourd’hui aussi sûrement qu’elle le fit il y a dix-neuf siècles.

12. 494 : 10-14, 30-3

Divine Love always has met and always will meet every human need. It is not well to imagine that Jesus demonstrated the divine power to heal only for a select number or for a limited period of time, since to all mankind and in every hour, divine Love supplies all good.

Our Master cast out devils (evils) and healed the sick. It should be said of his followers also, that they cast fear and all evil out of themselves and others and heal the sick. God will heal the sick through man, whenever man is governed by God. Truth casts out error now as surely as it did nineteen centuries ago.

13. 368 : 15-20

Quand nous parvenons à avoir plus de foi dans la vérité de l’être que dans l’erreur, plus de foi en l’Esprit qu’en la matière, plus de foi dans le fait de vivre que dans celui de mourir, plus de foi en Dieu qu’en l’homme, alors aucune supposition matérielle ne peut nous empêcher de guérir les malades et de détruire l’erreur.

13. 368 : 14-19

When we come to have more faith in the truth of being than we have in error, more faith in Spirit than in matter, more faith in living than in dying, more faith in God than in man, then no material suppositions can prevent us from healing the sick and destroying error.


████████████████████████████████████████████████████████████████████████


Les Devoirs Quotidiens

de Mary Baker Eddy

Prière quotidienne

Il sera du devoir de tout membre de cette Église de prier chaque jour : « Que Ton règne vienne » ; que le règne de la Vérité, de la Vie et de l’Amour divins soit établi en moi, et élimine de moi tout péché ; et puisse Ta Parole enrichir les affections de toute l’humanité et la gouverner !q

Manuel de l’Église, Article VIII, Sect. 4

Règle pour les mobiles et les actes

Ni l’animosité, ni un attachement purement personnel ne doivent déterminer les mobiles ou les actes des membres de l’Église Mère. Dans la Science, l’Amour divin seul gouverne l’homme ; et un Scientiste Chrétien reflète les douces aménités de l’Amour, en réprouvant le péché, et en manifestant un véritable esprit de fraternité, de charité et de pardon. Les membres de cette Église doivent journellement veiller et prier pour être délivrés de tout mal, pour ne pas prophétiser, juger, condamner, conseiller, influencer ou être influencés d’une manière erronée.

Manuel de l’Église, Article VIII, Sect. 1

Vigilance face au devoir

Il sera du devoir de chaque membre de cette Église de se défendre journellement contre la suggestion mentale agressive, et de ne pas se laisser entraîner à oublier ou à négliger son devoir envers Dieu, envers son Leader et envers l’humanité. Par ses œuvres, il sera jugé — et justifié ou condamné.

Manuel de l’Église, Article VIII, Sect. 6


████████████████████████████████████████████████████████████████████████