Dimanche 3 Mai 2020 |

Dimanche 3 Mai 2020



Sujet — Châtiment Éternel

SubjectEverlasting Punishment

Texte D’or : Proverbes 28 : 13

« Celui qui cache ses transgressions ne prospère point, mais celui qui les avoue et les délaisse obtient miséricorde. »



Golden Text: Proverbs 28 : 13

He that covereth his sins shall not prosper: but whoso confesseth and forsaketh them shall have mercy.




PDF Downloads:


Click here to play the lesson audio as you read:

Also available on YouTube or SoundCloud

████████████████████████████████████████████████████████████████████████


Lecture Alternée:


1     Éternel ! j'élève à toi mon âme.

2     Mon Dieu ! en toi je me confie : que je ne sois pas couvert de honte ! Que mes ennemis ne se réjouissent pas à mon sujet !

5.     Conduis-moi dans ta vérité, et instruis-moi ; car tu es le Dieu de mon salut, tu es toujours mon espérance.

8.     L'Éternel est bon et droit : c'est pourquoi il montre aux pécheurs la voie.

11.     C'est à cause de ton nom, ô Éternel ! Que tu pardonneras mon iniquité, car elle est grande.

16.     Regarde-moi et aie pitié de moi, car je suis abandonné et malheureux.

18.     Vois ma misère et ma peine, et pardonne tous mes péchés.

Responsive Reading: Psalm 25 : 1, 2, 5, 8, 11, 16, 18

1.     Unto thee, O Lord, do I lift up my soul.

2.     O my God, I trust in thee: let me not be ashamed, let not mine enemies triumph over me.

5.     Lead me in thy truth, and teach me: for thou art the God of my salvation; on thee do I wait all the day.

8.     Good and upright is the Lord: therefore will he teach sinners in the way.

11.     For thy name’s sake, O Lord, pardon mine iniquity; for it is great.

16.     Turn thee unto me, and have mercy upon me; for I am desolate and afflicted.

18.     Look upon mine affliction and my pain; and forgive all my sins.



La Leçon Sermon



La Bible


1. II Samuel 12 : 1-10, 13, 24 (Bath Schéba) (jusqu’à femme), 24 (enfanta), 29, 30

1     L'Éternel envoya Nathan vers David. Et Nathan vint à lui, et lui dit : Il y avait dans une ville deux hommes, l'un riche et l'autre pauvre.

2     Le riche avait des brebis et des bœufs en très grand nombre.

3     Le pauvre n'avait rien du tout qu'une petite brebis, qu'il avait achetée ; il la nourrissait, et elle grandissait chez lui avec ses enfants ; elle mangeait de son pain, buvait dans sa coupe, dormait sur son sein, et il la regardait comme sa fille.

4     Un voyageur arriva chez l'homme riche. Et le riche n'a pas voulu toucher à ses brebis ou à ses bœufs, pour préparer un repas au voyageur qui était venu chez lui ; il a pris la brebis du pauvre, et l'a apprêtée pour l'homme qui était venu chez lui.

5     La colère de David s'enflamma violemment contre cet homme, et il dit à Nathan : L'Éternel est vivant ! L'homme qui a fait cela mérite la mort.

6     Et il rendra quatre brebis, pour avoir commis cette action et pour avoir été sans pitié.

7     Et Nathan dit à David : Tu es cet homme-là ! Ainsi parle l'Éternel, le Dieu d'Israël : Je t'ai oint pour roi sur Israël, et je t'ai délivré de la main de Saül ;

8     Je t'ai mis en possession de la maison de ton maître, j'ai placé dans ton sein les femmes de ton maître, et je t'ai donné la maison d'Israël et de Juda. Et si cela eût été peu, j'y aurais encore ajouté.

9     Pourquoi donc as-tu méprisé la parole de l'Éternel, en faisant ce qui est mal à ses yeux ? Tu as frappé de l'épée Urie, le Héthien ; tu as pris sa femme pour en faire ta femme, et lui, tu l'as tué par l'épée des fils d'Ammon.

10     Maintenant, l'épée ne s'éloignera jamais de ta maison, parce que tu m'as méprisé, et parce que tu as pris la femme d'Urie, le Héthien, pour en faire ta femme.

13     David dit à Nathan : J'ai péché contre l'Éternel ! Et Nathan dit à David : L'Éternel pardonne ton péché, tu ne mourras point.

24     David consola Bath Schéba, sa femme, … enfanta un fils qu'il appela Salomon, et qui fut aimé de l'Éternel.

29     David rassembla tout le peuple, et marcha sur Rabba ; il l'attaqua, et s'en rendit maître.

30     Il enleva la couronne de dessus la tête de son roi : elle pesait un talent d'or et était garnie de pierres précieuses. On la mit sur la tête de David, qui emporta de la ville un très grand butin.

1. II Samuel 12 : 1-10, 13, 24 (Bathsheba) (to wife), 24 (bare), 29, 30

1     And the Lord sent Nathan unto David. And he came unto him, and said unto him, There were two men in one city; the one rich, and the other poor.

2     The rich man had exceeding many flocks and herds:

3     But the poor man had nothing, save one little ewe lamb, which he had bought and nourished up: and it grew up together with him, and with his children; it did eat of his own meat, and drank of his own cup, and lay in his bosom, and was unto him as a daughter.

4     And there came a traveller unto the rich man, and he spared to take of his own flock and of his own herd, to dress for the wayfaring man that was come unto him; but took the poor man’s lamb, and dressed it for the man that was come to him.

5     And David’s anger was greatly kindled against the man; and he said to Nathan, As the Lord liveth, the man that hath done this thing shall surely die:

6     And he shall restore the lamb fourfold, because he did this thing, and because he had no pity.

7     And Nathan said to David, Thou art the man. Thus saith the Lord God of Israel, I anointed thee king over Israel, and I delivered thee out of the hand of Saul;

8     And I gave thee thy master’s house, and thy master’s wives into thy bosom, and gave thee the house of Israel and of Judah; and if that had been too little, I would moreover have given unto thee such and such things.

9     Wherefore hast thou despised the commandment of the Lord, to do evil in his sight? thou hast killed Uriah the Hittite with the sword, and hast taken his wife to be thy wife, and hast slain him with the sword of the children of Ammon.

10     Now therefore the sword shall never depart from thine house; because thou hast despised me, and hast taken the wife of Uriah the Hittite to be thy wife.

13     And David said unto Nathan, I have sinned against the Lord. And Nathan said unto David, The Lord also hath put away thy sin; thou shalt not die.

24     Bath-sheba his wife … bare a son, and he called his name Solomon: and the Lord loved him.

29     And David gathered all the people together, and went to Rabbah, and fought against it, and took it.

30     And he took their king’s crown from off his head, the weight whereof was a talent of gold with the precious stones: and it was set on David’s head. And he brought forth the spoil of the city in great abundance.

2. Psaume 51 : 3-6, 8-12, 14

3     O Dieu ! aie pitié de moi dans ta bonté ; selon ta grande miséricorde, efface mes transgressions ;

4     Lave-moi complètement de mon iniquité, et purifie-moi de mon péché.

5     Car je reconnais mes transgressions, et mon péché est constamment devant moi.

6     J'ai péché contre toi seul, et j'ai fait ce qui est mal à tes yeux, en sorte que tu seras juste dans ta sentence, sans reproche dans ton jugement.

8     Mais tu veux que la vérité soit au fond du cœur : fais donc pénétrer la sagesse au dedans de moi !

9     Purifie-moi avec l'hysope, et je serai pur ; lave-moi, et je serai plus blanc que la neige.

10     Annonce-moi l'allégresse et la joie, et les os que tu as brisés se réjouiront.

11     Détourne ton regard de mes péchés, efface toutes mes iniquités.

12     O Dieu ! crée en moi un cœur pur, renouvelle en moi un esprit bien disposé.

14     Rends-moi la joie de ton salut, et qu'un esprit de bonne volonté me soutienne !

2. Psalm 51 : 1-4, 6-10, 12

1     Have mercy upon me, O God, according to thy lovingkindness: according unto the multitude of thy tender mercies blot out my transgressions.

2     Wash me throughly from mine iniquity, and cleanse me from my sin.

3     For I acknowledge my transgressions: and my sin is ever before me.

4     Against thee, thee only, have I sinned, and done this evil in thy sight: that thou mightest be justified when thou speakest, and be clear when thou judgest.

6     Behold, thou desirest truth in the inward parts: and in the hidden part thou shalt make me to know wisdom.

7     Purge me with hyssop, and I shall be clean: wash me, and I shall be whiter than snow.

8     Make me to hear joy and gladness; that the bones which thou hast broken may rejoice.

9     Hide thy face from my sins, and blot out all mine iniquities.

10     Create in me a clean heart, O God; and renew a right spirit within me.

12     Restore unto me the joy of thy salvation; and uphold me with thy free spirit.

3. Luc 19 : 1-10

1     Jésus, étant entré dans Jéricho, traversait la ville.

2     Et voici, un homme riche, appelé Zachée, chef des publicains, cherchait à voir qui était Jésus ;

3     Mais il ne pouvait y parvenir, à cause de la foule, car il était de petite taille.

4     Il courut en avant, et monta sur un sycomore pour le voir, parce qu'il devait passer par là.

5     Lorsque Jésus fut arrivé à cet endroit, il leva les yeux et lui dit : Zachée, hâte-toi de descendre ; car il faut que je demeure aujourd'hui dans ta maison.

6     Zachée se hâta de descendre, et le reçut avec joie.

7     Voyant cela, tous murmuraient, et disaient : Il est allé loger chez un homme pécheur.

8     Mais Zachée, se tenant devant le Seigneur, lui dit : Voici, Seigneur, je donne aux pauvres la moitié de mes biens, et, si j'ai fait tort de quelque chose à quelqu'un, je lui rends le quadruple.

9     Jésus lui dit : Le salut est entré aujourd'hui dans cette maison, parce que celui-ci est aussi un fils d'Abraham.

10     Car le Fils de l'homme est venu chercher et sauver ce qui était perdu.

3. Luke 19 : 1-10

1     And Jesus entered and passed through Jericho.

2     And, behold, there was a man named Zacchæus, which was the chief among the publicans, and he was rich.

3     And he sought to see Jesus who he was; and could not for the press, because he was little of stature.

4     And he ran before, and climbed up into a sycomore tree to see him: for he was to pass that way.

5     And when Jesus came to the place, he looked up, and saw him, and said unto him, Zacchæus, make haste, and come down; for to day I must abide at thy house.

6     And he made haste, and came down, and received him joyfully.

7     And when they saw it, they all murmured, saying, That he was gone to be guest with a man that is a sinner.

8     And Zacchæus stood, and said unto the Lord; Behold, Lord, the half of my goods I give to the poor; and if I have taken any thing from any man by false accusation, I restore him fourfold.

9     And Jesus said unto him, This day is salvation come to this house, forsomuch as he also is a son of Abraham.

10     For the Son of man is come to seek and to save that which was lost.

4. II Chroniques 7 : 14

14     Si mon peuple sur qui est invoqué mon nom s'humilie, prie, et cherche ma face, et s'il se détourne de ses mauvaises voies, -je l'exaucerai des cieux, je lui pardonnerai son péché, et je guérirai son pays.

4. II Chronicles 7 : 14

14     If my people, which are called by my name, shall humble themselves, and pray, and seek my face, and turn from their wicked ways; then will I hear from heaven, and will forgive their sin, and will heal their land.

5. II Chroniques 30 : 9 (car)

9     … car l'Éternel, votre Dieu, est compatissant et miséricordieux, et il ne détournera pas sa face de vous, si vous revenez à lui.

5. II Chronicles 30 : 9 (for)

9     …for the Lord your God is gracious and merciful, and will not turn away his face from you, if ye return unto him.

6. Jude 1 : 24, 25

24     Or, à celui qui peut vous préserver de toute chute et vous faire paraître devant sa gloire irrépréhensibles et dans l'allégresse,

25     À Dieu seul, notre Sauveur, par Jésus Christ notre Seigneur, soient gloire, majesté, force et puissance, dès avant tous les temps, et maintenant, et dans tous les siècles ! Amen !

6. Jude : 24, 25

24     Now unto him that is able to keep you from falling, and to present you faultless before the presence of his glory with exceeding joy,

25     To the only wise God our Saviour, be glory and majesty, dominion and power, both now and ever. Amen.



Science et Santé


1. 35 : 34 seulement

Le dessein de l’Amour est de réformer le pécheur.

1. 35 : 30 only

The design of Love is to reform the sinner.

2. 10 : 34-4

Demandez-vous à la sagesse d’être miséricordieuse et de ne pas punir le péché ? Alors

« vous demandez mal ». S’il n’était pas puni, le péché se multiplierait. La prière de Jésus :

« Pardonne-nous nos offenses », spécifiait aussi les conditions du pardon. Lorsqu’il pardonna à la femme adultère, il lui dit : « Va, et ne pèche plus. »

2. 10 : 31-4

Do you ask wisdom to be merciful and not to punish sin? Then "ye ask amiss." Without punishment, sin would multiply. Jesus' prayer, "Forgive us our debts," specified also the terms of forgiveness. When forgiving the adulterous woman he said, "Go, and sin no more."

3. 497 : 10 (Nous)-13

Nous reconnaissons que le pardon du péché par Dieu consiste dans la destruction du péché et la compréhension spirituelle qui chasse le mal comme irréel. Mais la croyance au péché est punie tant que dure la croyance.

3. 497 : 9 (We)-12

We acknowledge God's forgiveness of sin in the destruction of sin and the spiritual understanding that casts out evil as unreal. But the belief in sin is punished so long as the belief lasts.

4. 5 : 24-32

On ne doit pas se servir de la prière comme d’un confessionnal pour annuler le péché. Une telle erreur entraverait la vraie religion. Le péché n’est pardonné que lorsqu’il est détruit par le Christ — la Vérité et la Vie. Si la prière entretient la croyance que le péché est annulé et que l’homme est rendu meilleur par le seul fait de prier, la prière est un mal. Celui qui continue à pécher parce qu’il se croit pardonné n’en devient que plus pervers.

4. 5 : 22-28

Prayer is not to be used as a confessional to cancel sin. Such an error would impede true religion. Sin is forgiven only as it is destroyed by Christ, — Truth and Life. If prayer nourishes the belief that sin is cancelled, and that man is made better merely by praying, prayer is an evil. He grows worse who continues in sin because he fancies himself forgiven.

5. 5 : 3-7

Le chagrin d’avoir fait le mal n’est qu’un seul pas vers la réforme et c’est le pas le plus facile. Celui qu’il faut faire ensuite, le grand pas qu’exige la sagesse, c’est celui qui met notre sincérité à l’épreuve — savoir, la réforme.

5. 5 : 3-6

Sorrow for wrong-doing is but one step towards reform and the very easiest step. The next and great step required by wisdom is the test of our sincerity, — namely, reformation.

6. 357 : 1-7

En toute justice, il nous faut admettre que Dieu ne punira pas l’homme pour avoir commis ce qu’Il l’a rendu capable de commettre, alors qu’Il savait dès le début que l’homme le commettrait. Dieu a les yeux « trop purs pour voir le mal ». Nous soutenons la Vérité, non en acceptant un mensonge, mais en le rejetant.

6. 357 : 1-6

In common justice, we must admit that God will not punish man for doing what He created man capable of doing, and knew from the outset that man would do. God is "of purer eyes than to behold evil." We sustain Truth, not by accepting, but by rejecting a lie.

7. 4 : 17-23

Simplement demander que nous puissions aimer Dieu ne nous Le fera jamais aimer ; mais le désir ardent d’être meilleurs et plus saints, exprimé par une vigilance quotidienne et par des efforts pour assimiler davantage le caractère divin, nous formera et nous façonnera à nouveau, jusqu’à ce que nous nous éveillions à Sa ressemblance.

7. 4 : 17-22

Simply asking that we may love God will never make us love Him; but the longing to be better and holier, expressed in daily watchfulness and in striving to assimilate more of the divine character, will mould and fashion us anew, until we awake in His likeness.

8. 242 : 2-15

C’est par la repentance, le baptême spirituel et la régénération que les mortels se dépouillent de leurs croyances matérielles et de leur fausse individualité. Le temps viendra où « tous Me connaîtront [Moi, Dieu], depuis le plus petit jusqu’au plus grand ». Nier les prétentions de la matière, c’est faire un grand pas vers les joies de l’Esprit, vers la liberté humaine et le triomphe final sur le corps.

Il n’y a qu’un chemin qui mène au ciel, à l’harmonie, et en Science divine le Christ nous montre ce chemin. Ce chemin consiste à ne connaître aucune autre réalité — à n’avoir aucune autre conscience de vie — que le bien, Dieu et Son reflet, et à nous élever au-dessus des prétendus douleurs et plaisirs des sens.

8. 242 : 1-14

Through repentance, spiritual baptism, and regeneration, mortals put off their material beliefs and false individuality. It is only a question of time when "they shall all know Me [God], from the least of them unto the greatest." Denial of the claims of matter is a great step towards the joys of Spirit, towards human freedom and the final triumph over the body.

There is but one way to heaven, harmony, and Christ in divine Science shows us this way. It is to know no other reality — to have no other consciousness of life — than good, God and His reflection, and to rise superior to the so-called pain and pleasure of the senses.

9. 404 : 10-18, 22-22 page suivante

La luxure, la méchanceté et le mal quel qu’il soit sont des croyances malades, et vous ne pouvez les détruire qu’en détruisant les mobiles pernicieux qui les produisent. Si le mal a disparu de l’entendement mortel repentant, tandis que ses effets demeurent chez l’individu, vous pouvez chasser ce désordre dans la mesure où la loi de Dieu est respectée et où la réforme efface le crime. Le pécheur bien portant est le pécheur endurci.

Cette conviction qu’il n’y a pas de plaisir réel dans le péché est l’un des points les

plus importants de la théologie de la Science Chrétienne. Éveillez le pécheur à cette nouvelle et vraie manière d’envisager le péché, montrez-lui que le péché ne procure aucun plaisir, et cette connaissance fortifiera son courage moral et augmentera son aptitude à maîtriser le mal et à aimer le bien.

La guérison des malades et la réforme des pécheurs sont une seule et même chose en Science Chrétienne. Ces deux guérisons exigent la même méthode et sont inséparables dans la Vérité. La haine, l’envie, la malhonnêteté, la crainte, etc., rendent l’homme malade, et ni la médecine matérielle ni l’Entendement ne peuvent lui apporter un secours permanent, même physiquement, à moins de le rendre meilleur mentalement et de le délivrer ainsi de ses destructeurs. L’erreur fondamentale est l’entendement mortel. La haine enflamme les penchants brutaux. Tout homme au-dessus du type le plus grossier de la nature humaine qui s’abandonne à de mauvais mobiles ou desseins devient un malheureux souffrant sans espoir.

La Science Chrétienne ordonne à l’homme de maîtriser ses mauvais penchants — de maîtriser la haine par la bonté, la luxure par la chasteté, la vengeance par la charité, et de triompher de la tromperie par l’honnêteté. Étouffez ces erreurs dès leur naissance, si vous ne voulez pas entretenir une armée de conspirateurs contre la santé, le bonheur et le succès. Ils vous livreront au juge, l’arbitre de la vérité contre l’erreur. Le juge vous livrera à la justice, et la sentence de la loi morale sera exécutée contre l’entendement mortel et le corps. Tous deux seront enchaînés jusqu’à ce que le dernier quadrant ait été payé — jusqu’à ce que votre dette envers Dieu soit réglée. « Ce qu’un homme aura semé, il le moissonnera aussi. » L’homme bon peut à la longue vaincre sa crainte du péché. Telle est l’obligation du péché : se détruire lui-même. L’homme immortel démontre le gouvernement de Dieu, le bien, dans lequel il n’existe aucun pouvoir de pécher.

9. 404 : 10-16, 19-21 next page

Lust, malice, and all sorts of evil are diseased beliefs, and you can destroy them only by destroying the wicked motives which produce them. If the evil is over in the repentant mortal mind, while its effects still remain on the individual, you can remove this disorder as God's law is fulfilled and reformation cancels the crime. The healthy sinner is the hardened sinner.

This conviction, that there is no real pleasure in sin, is one of the most important points in the theology of Christian Science. Arouse the sinner to this new and true view of sin, show him that sin confers no pleasure, and this knowledge strengthens his moral courage and increases his ability to master evil and to love good.

Healing the sick and reforming the sinner are one and the same thing in Christian Science. Both cures require the same method and are inseparable in Truth. Hatred, envy, dishonesty, fear, and so forth, make a man sick, and neither material medicine nor Mind can help him permanently, even in body, unless it makes him better mentally, and so delivers him from his destroyers. The basic error is mortal mind. Hatred inflames the brutal propensities. The indulgence of evil motives and aims makes any man, who is above the lowest type of manhood, a hopeless sufferer.

Christian Science commands man to master the propensities, — to hold hatred in abeyance with kindness, to conquer lust with chastity, revenge with charity, and to overcome deceit with honesty. Choke these errors in their early stages, if you would not cherish an army of conspirators against health, happiness, and success. They will deliver you to the judge, the arbiter of truth against error. The judge will deliver you to justice, and the sentence of the moral law will be executed upon mortal mind and body. Both will be manacled until the last farthing is paid, — until you have balanced your account with God. "Whatsoever a man soweth, that shall he also reap." The good man finally can overcome his fear of sin. This is sin's necessity, — to destroy itself. Immortal man demonstrates the government of God, good, in which is no power to sin.

10. 339 : 12-20

Le pécheur ne peut pas se sentir encouragé par le fait que la Science démontre l’irréalité du mal, car le pécheur ferait une réalité du péché — rendrait réel ce qui est irréel, et amasserait ainsi la « colère pour le jour de la colère ». Il fait partie d’une conspiration dirigée contre lui- même — contre son propre réveil à la terrible irréalité par laquelle il a été trompé. Seuls, ceux qui se repentent du péché et qui abandonnent l’irréel, peuvent comprendre pleinement l’irréalité du mal.

10. 339 : 11-19

A sinner can receive no encouragement from the fact that Science demonstrates the unreality of evil, for the sinner would make a reality of sin, — would make that real which is unreal, and thus heap up "wrath against the day of wrath." He is joining in a conspiracy against himself, — against his own awakening to the awful unreality by which he has been deceived. Only those, who repent of sin and forsake the unreal, can fully understand the unreality of evil.

11. 6 : 18 seulement, 19-23

« Dieu est Amour. »

Supposer que Dieu pardonne ou punit le péché selon que l’on recherche ou non Sa clémence, c’est méconnaître l’Amour et utiliser la prière comme soupape de sûreté pour échapper aux conséquences du péché.

11. 6 : 17 only, 18-22

"God is Love."

To suppose that God forgives or punishes sin according as His mercy is sought or unsought, is to misunderstand Love and to make prayer the safety-valve for wrong-doing.

12. 4 : 12-16

Faire des efforts continuels pour être toujours bon, c’est prier sans cesse. Les motifs de cette prière sont révélés par les bienfaits qu’ils apportent, bienfaits qui, même s’ils ne sont pas reconnus de vive voix, attestent que nous sommes dignes d’être participants de l’Amour.

12. 4 : 12-16

The habitual struggle to be always good is unceasing prayer. Its motives are made manifest in the blessings they bring, — blessings which, even if not acknowledged in audible words, attest our worthiness to be partakers of Love.

13. 6 : 4-6

L’Amour divin corrige et gouverne l’homme. Les hommes peuvent pardonner, mais ce Principe divin seul réforme le pécheur.

13. 6 : 3-5

Divine Love corrects and governs man. Men may pardon, but this divine Principle alone reforms the sinner.


████████████████████████████████████████████████████████████████████████


Les Devoirs Quotidiens

de Mary Baker Eddy

Prière quotidienne

Il sera du devoir de tout membre de cette Église de prier chaque jour : « Que Ton règne vienne » ; que le règne de la Vérité, de la Vie et de l’Amour divins soit établi en moi, et élimine de moi tout péché ; et puisse Ta Parole enrichir les affections de toute l’humanité et la gouverner !q

Manuel de l’Église, Article VIII, Sect. 4

Règle pour les mobiles et les actes

Ni l’animosité, ni un attachement purement personnel ne doivent déterminer les mobiles ou les actes des membres de l’Église Mère. Dans la Science, l’Amour divin seul gouverne l’homme ; et un Scientiste Chrétien reflète les douces aménités de l’Amour, en réprouvant le péché, et en manifestant un véritable esprit de fraternité, de charité et de pardon. Les membres de cette Église doivent journellement veiller et prier pour être délivrés de tout mal, pour ne pas prophétiser, juger, condamner, conseiller, influencer ou être influencés d’une manière erronée.

Manuel de l’Église, Article VIII, Sect. 1

Vigilance face au devoir

Il sera du devoir de chaque membre de cette Église de se défendre journellement contre la suggestion mentale agressive, et de ne pas se laisser entraîner à oublier ou à négliger son devoir envers Dieu, envers son Leader et envers l’humanité. Par ses œuvres, il sera jugé — et justifié ou condamné.

Manuel de l’Église, Article VIII, Sect. 6


████████████████████████████████████████████████████████████████████████