Dimanche 4 Avril 2021 |

Dimanche 4 Avril 2021



Sujet — L'Irrealite

SubjectUnreality

Texte D’or : Apocalypse 19 : 6

« Et j'entendis comme une voix d'une foule nombreuse, comme un bruit de grosses eaux, et comme un bruit de forts tonnerres, disant : Alléluia ! Car le Seigneur notre Dieu tout puissant est entré dans son règne. »



Golden Text:

Revelation 19 : 6

And I heard as it were the voice of a great multitude, and as the voice of many waters, and as the voice of mighty thunderings, saying, Alleluia: for the Lord God omnipotent reigneth.




PDF Downloads:


Click here to play the lesson audio as you read:

Also available on YouTube or SoundCloud

████████████████████████████████████████████████████████████████████████


Lecture Alternée: Apocalypse 19 : 11-16


11     Puis je vis le ciel ouvert, et voici, parut un cheval blanc. Celui qui le montait s'appelle Fidèle et Véritable, et il juge et combat avec justice.

12     Ses yeux étaient comme une flamme de feu ; sur sa tête étaient plusieurs diadèmes ; il avait un nom écrit, que personne ne connaît, si ce n'est lui-même ;

13     Et il était revêtu d'un vêtement teint de sang. Son nom est la Parole de Dieu.

14     Les armées qui sont dans le ciel le suivaient sur des chevaux blancs, revêtues d'un fin lin, blanc, pur.

15     De sa bouche sortait une épée aiguë, pour frapper les nations ; il les paîtra avec une verge de fer ; et il foulera la cuve du vin de l'ardente colère du Dieu tout puissant.

16     Il avait sur son vêtement et sur sa cuisse un nom écrit : Roi des rois et Seigneur des seigneurs.

Responsive Reading:

Revelation 19 : 11-16

11.     And I saw heaven opened, and behold a white horse; and he that sat upon him was called Faithful and True, and in righteousness he doth judge and make war.

12.     His eyes were as a flame of fire, and on his head were many crowns; and he had a name written, that no man knew, but he himself.

13.     And he was clothed with a vesture dipped in blood: and his name is called The Word of God.

14.     And the armies which were in heaven followed him upon white horses, clothed in fine linen, white and clean.

15.     And out of his mouth goeth a sharp sword, that with it he should smite the nations: and he shall rule them with a rod of iron: and he treadeth the winepress of the fierceness and wrath of Almighty God.

16.     And he hath on his vesture and on his thigh a name written, KING OF KINGS, AND LORD OF LORDS.



La Leçon Sermon



La Bible


1. Ésaïe 40 : 1-5

1     Consolez, consolez mon peuple, dit votre Dieu.

2     Parlez au cœur de Jérusalem, et criez lui que sa servitude est finie, que son iniquité est expiée, qu'elle a reçu de la main de l'Éternel au double de tous ses péchés.

3     Une voix crie : Préparez au désert le chemin de l'Éternel, aplanissez dans les lieux arides une route pour notre Dieu.

4     Que toute vallée soit exhaussée, que toute montagne et toute colline soient abaissées ! Que les coteaux se changent en plaines, et les défilés étroits en vallons !

5     Alors la gloire de l'Éternel sera révélée, et au même instant toute chair la verra ; car la bouche de l'Éternel a parlé.

1. Isaiah 40 : 1-5

1     Comfort ye, comfort ye my people, saith your God.

2     Speak ye comfortably to Jerusalem, and cry unto her, that her warfare is accomplished, that her iniquity is pardoned: for she hath received of the Lord’s hand double for all her sins.

3     The voice of him that crieth in the wilderness, Prepare ye the way of the Lord, make straight in the desert a highway for our God.

4     Every valley shall be exalted, and every mountain and hill shall be made low: and the crooked shall be made straight, and the rough places plain:

5     And the glory of the Lord shall be revealed, and all flesh shall see it together: for the mouth of the Lord hath spoken it.

2. Luc 4 : 14-21

14     Jésus, revêtu de la puissance de l'Esprit, retourna en Galilée, et sa renommée se répandit dans tout le pays d'alentour.

15     Il enseignait dans les synagogues, et il était glorifié par tous.

16     Il se rendit à Nazareth, où il avait été élevé, et, selon sa coutume, il entra dans la synagogue le jour du sabbat. Il se leva pour faire la lecture,

17     Et on lui remit le livre du prophète Ésaïe. L'ayant déroulé, il trouva l'endroit où il était écrit :

18     L'Esprit du Seigneur est sur moi, parce qu'il m'a oint pour annoncer une bonne nouvelle aux pauvres ; il m'a envoyé pour guérir ceux qui ont le cœur brisé,

19     Pour proclamer aux captifs la délivrance, et aux aveugles le recouvrement de la vue, pour renvoyer libres les opprimés, pour publier une année de grâce du Seigneur.

20     Ensuite, il roula le livre, le remit au serviteur, et s'assit. Tous ceux qui se trouvaient dans la synagogue avaient les regards fixés sur lui.

21     Alors il commença à leur dire : Aujourd'hui cette parole de l'Écriture, que vous venez d'entendre, est accomplie.

2. Luke 4 : 14-21

14     And Jesus returned in the power of the Spirit into Galilee: and there went out a fame of him through all the region round about.

15     And he taught in their synagogues, being glorified of all.

16     And he came to Nazareth, where he had been brought up: and, as his custom was, he went into the synagogue on the sabbath day, and stood up for to read.

17     And there was delivered unto him the book of the prophet Esaias. And when he had opened the book, he found the place where it was written,

18     The Spirit of the Lord is upon me, because he hath anointed me to preach the gospel to the poor; he hath sent me to heal the brokenhearted, to preach deliverance to the captives, and recovering of sight to the blind, to set at liberty them that are bruised,

19     To preach the acceptable year of the Lord.

20     And he closed the book, and he gave it again to the minister, and sat down. And the eyes of all them that were in the synagogue were fastened on him.

21     And he began to say unto them, This day is this scripture fulfilled in your ears.

3. Luc 8 : 41, 42 (jusqu’au 1er.), 49-55

41     Et voici, il vint un homme, nommé Jaïrus, qui était chef de la synagogue. Il se jeta à ses pieds, et le supplia d'entrer dans sa maison,

42     Parce qu'il avait une fille unique d'environ douze ans qui se mourait.

49     Comme il parlait encore, survint de chez le chef de la synagogue quelqu'un disant : Ta fille est morte ; n'importune pas le maître.

50     Mais Jésus, ayant entendu cela, dit au chef de la synagogue : Ne crains pas, crois seulement, et elle sera sauvée.

51     Lorsqu'il fut arrivé à la maison, il ne permit à personne d'entrer avec lui, si ce n'est à Pierre, à Jean et à Jacques, et au père et à la mère de l'enfant.

52     Tous pleuraient et se lamentaient sur elle. Alors Jésus dit : Ne pleurez pas ; elle n'est pas morte, mais elle dort.

53     Et ils se moquaient de lui, sachant qu'elle était morte.

54     Mais il la saisit par la main, et dit d'une voix forte : Enfant, lève-toi.

55     Et son esprit revint en elle, et à l'instant elle se leva ; et Jésus ordonna qu'on lui donnât à manger.

3. Luke 8 : 41, 42 (to 1st .), 49-55

41     And, behold, there came a man named Jairus, and he was a ruler of the synagogue: and he fell down at Jesus’ feet, and besought him that he would come into his house:

42     For he had one only daughter, about twelve years of age, and she lay a dying.

49     While he yet spake, there cometh one from the ruler of the synagogue’s house, saying to him, Thy daughter is dead; trouble not the Master.

50     But when Jesus heard it, he answered him, saying, Fear not: believe only, and she shall be made whole.

51     And when he came into the house, he suffered no man to go in, save Peter, and James, and John, and the father and the mother of the maiden.

52     And all wept, and bewailed her: but he said, Weep not; she is not dead, but sleepeth.

53     And they laughed him to scorn, knowing that she was dead.

54     And he put them all out, and took her by the hand, and called, saying, Maid, arise.

55     And her spirit came again, and she arose straightway: and he commanded to give her meat.

4. Luc 22 : 1, 2

22     La fête des pains sans levain, appelée la Pâque, approchait.

2     Les principaux sacrificateurs et les scribes cherchaient les moyens de faire mourir Jésus ; car ils craignaient le peuple.

4. Luke 22 : 1, 2

22     Now the feast of unleavened bread drew nigh, which is called the Passover.

2     And the chief priests and scribes sought how they might kill him; for they feared the people.

5. Luc 23 : 1-4, 20, 21, 24, 33, 34, 45-47

1     Ils se levèrent tous, et ils conduisirent Jésus devant Pilate.

2     Ils se mirent à l'accuser, disant : Nous avons trouvé cet homme excitant notre nation à la révolte, empêchant de payer le tribut à César, et se disant lui-même Christ, roi.

3     Pilate l'interrogea, en ces termes : Es-tu le roi des Juifs ? Jésus lui répondit : Tu le dis.

4     Pilate dit aux principaux sacrificateurs et à la foule : Je ne trouve rien de coupable en cet homme.

20     Pilate leur parla de nouveau, dans l'intention de relâcher Jésus.

21     Et ils crièrent : Crucifie, crucifie-le !

24     Pilate prononça que ce qu'ils demandaient serait fait.

33     Lorsqu'ils furent arrivés au lieu appelé Crâne, ils le crucifièrent là, ainsi que les deux malfaiteurs, l'un à droite, l'autre à gauche.

34     Jésus dit : Père, pardonne-leur, car ils ne savent ce qu'ils font. Ils se partagèrent ses vêtements, en tirant au sort.

45     Le soleil s'obscurcit, et le voile du temple se déchira par le milieu.

46     Jésus s'écria d'une voix forte : Père, je remets mon esprit entre tes mains. Et, en disant ces paroles, il expira.

47     Le centenier, voyant ce qui était arrivé, glorifia Dieu, et dit : Certainement, cet homme était juste.

5. Luke 23 : 1-4, 20, 21, 24, 33, 34, 45-47

1     And the whole multitude of them arose, and led him unto Pilate.

2     And they began to accuse him, saying, We found this fellow perverting the nation, and forbidding to give tribute to Cæsar, saying that he himself is Christ a King.

3     And Pilate asked him, saying, Art thou the King of the Jews? And he answered him and said, Thou sayest it.

4     Then said Pilate to the chief priests and to the people, I find no fault in this man.

20     Pilate therefore, willing to release Jesus, spake again to them.

21     But they cried, saying, Crucify him, crucify him.

24     And Pilate gave sentence that it should be as they required.

33     And when they were come to the place, which is called Calvary, there they crucified him, and the malefactors, one on the right hand, and the other on the left.

34     Then said Jesus, Father, forgive them; for they know not what they do. And they parted his raiment, and cast lots.

45     And the sun was darkened, and the veil of the temple was rent in the midst.

46     And when Jesus had cried with a loud voice, he said, Father, into thy hands I commend my spirit: and having said thus, he gave up the ghost.

47     Now when the centurion saw what was done, he glorified God, saying, Certainly this was a righteous man.

6. Marc 16 : 9-15, 17-20

9     Jésus, étant ressuscité le matin du premier jour de la semaine, apparut d'abord à Marie de Magdala, de laquelle il avait chassé sept démons.

10     Elle alla en porter la nouvelle à ceux qui avaient été avec lui, et qui s'affligeaient et pleuraient.

11     Quand ils entendirent qu'il vivait, et qu'elle l'avait vu, ils ne le crurent point.

12     Après cela, il apparut, sous une autre forme, à deux d'entre eux qui étaient en chemin pour aller à la campagne.

13     Ils revinrent l'annoncer aux autres, qui ne les crurent pas non plus.

14     Enfin, il apparut aux onze, pendant qu'ils étaient à table ; et il leur reprocha leur incrédulité et la dureté de leur cœur, parce qu'ils n'avaient pas cru ceux qui l'avaient vu ressuscité.

15     Puis il leur dit : Allez par tout le monde, et prêchez la bonne nouvelle à toute la création.

17     Voici les miracles qui accompagneront ceux qui auront cru: en mon nom, ils chasseront les démons; ils parleront de nouvelles langues ;

18     Ils saisiront des serpents; s'ils boivent quelque breuvage mortel, il ne leur feront point de mal ; ils imposeront les mains aux malades, et les malades, seront guéris.

19     Le Seigneur, après leur avoir parlé, fut enlevé au ciel, et il s'assit à la droite de Dieu.

20     Et ils s'en allèrent prêcher partout. Le Seigneur travaillait avec eux, et confirmait la parole par les miracles qui l'accompagnaient.

6. Mark 16 : 9-15, 17-20

9     Now when Jesus was risen early the first day of the week, he appeared first to Mary Magdalene, out of whom he had cast seven devils.

10     And she went and told them that had been with him, as they mourned and wept.

11     And they, when they had heard that he was alive, and had been seen of her, believed not.

12     After that he appeared in another form unto two of them, as they walked, and went into the country.

13     And they went and told it unto the residue: neither believed they them.

14     Afterward he appeared unto the eleven as they sat at meat, and upbraided them with their unbelief and hardness of heart, because they believed not them which had seen him after he was risen.

15     And he said unto them, Go ye into all the world, and preach the gospel to every creature.

17     And these signs shall follow them that believe; In my name shall they cast out devils; they shall speak with new tongues;

18     They shall take up serpents; and if they drink any deadly thing, it shall not hurt them; they shall lay hands on the sick, and they shall recover.

19     So then after the Lord had spoken unto them, he was received up into heaven, and sat on the right hand of God.

20     And they went forth, and preached every where, the Lord working with them, and confirming the word with signs following. Amen.



Science et Santé


1. 76 : 20-24

Les croyances à la souffrance, au péché et à la mort sont irréelles. Lorsque la Science divine sera universellement comprise, ces croyances n’auront aucun pouvoir sur l’homme, car l’homme est immortel et vit de par l’autorité divine.

1. 76 : 18-21

Suffering, sinning, dying beliefs are unreal. When divine Science is universally understood, they will have no power over man, for man is immortal and lives by divine authority.

2. 487 : 29-32

La compréhension que la Vie est Dieu, Esprit, prolonge nos jours en fortifiant notre confiance dans l’impérissable réalité de la Vie, dans sa toute-puissance et son immortalité.

2. 487 : 27-29

The understanding that Life is God, Spirit, lengthens our days by strengthening our trust in the deathless reality of Life, its almightiness and immortality.

3. 428 : 3-6, 31-12

La Vie est réelle, et la mort est l’illusion. Une démonstration des faits de l’Ame selon la méthode de Jésus résout en harmonie et en immortalité les sombres visions du sens matériel. L’auteur a guéri des maladies organiques considérées incurables et a rendu les agonisants à la vie et à la santé par sa compréhension que Dieu est la seule Vie. C’est un péché de croire qu’il existe quoi que ce soit qui puisse se rendre maître de la Vie omnipotente et éternelle, et cette Vie doit être mise en lumière par la compréhension qu’il n’y a pas de mort aussi bien que par d’autres grâces de l’Esprit. Toutefois nous devons commencer par les plus simples démonstrations de puissance, et plus tôt nous commencerons, mieux cela sera. Il faut du temps pour que la démonstration finale s’accomplisse. Quand nous marchons, c’est l’œil qui nous guide. Nous regardons devant nous, et si nous sommes sages, nous portons nos regards au-delà d’un simple pas sur le chemin du progrès spirituel.

3. 428 : 3-6, 30-10

Life is real, and death is the illusion. A demonstration of the facts of Soul in Jesus' way resolves the dark visions of material sense into harmony and immortality.

The author has healed hopeless organic disease, and raised the dying to life and health through the understanding of God as the only Life. It is a sin to believe that aught can overpower omnipotent and eternal Life, and this Life must be brought to light by the understanding that there is no death, as well as by other graces of Spirit. We must begin, however, with the more simple demonstrations of control, and the sooner we begin the better. The final demonstration takes time for its accomplishment. When walking, we are guided by the eye. We look before our feet, and if we are wise, we look beyond a single step in the line of spiritual advancement.

4. 429 : 35-13

Jésus dit (Jean 8:51) : « Si quelqu’un garde ma parole, il ne verra jamais la mort. » Cette déclaration ne se borne pas à la vie spirituelle, mais elle comprend tous les phénomènes de l’existence. Jésus le démontra en guérissant les mourants et en ressuscitant les morts.

L’entendement mortel doit renoncer à l’erreur, se dépouiller de lui-même et de ses œuvres ; alors paraîtra la nature immortelle de l’homme, l’idéal-Christ. La foi devrait élargir ses frontières et consolider sa base en s’appuyant sur l’Esprit, non sur la matière. Quand l’homme renoncera à sa croyance à la mort, il avancera plus rapidement vers Dieu, la Vie et l’Amour. La croyance à la maladie et à la mort, aussi sûrement que la croyance au péché, tend à exclure le vrai sens de la Vie et de la santé. Quand le genre humain se réveillera-t-il à ce grand fait dans la Science ?

4. 429 : 31-12

Jesus said (John viii. 51), "If a man keep my saying, he shall never see death." That statement is not confined to spiritual life, but includes all the phenomena of existence. Jesus demonstrated this, healing the dying and raising the dead. Mortal mind must part with error, must put off itself with its deeds, and immortal manhood, the Christ ideal, will appear. Faith should enlarge its borders and strengthen its base by resting upon Spirit instead of matter. When man gives up his belief in death, he will advance more rapidly towards God, Life, and Love. Belief in sickness and death, as certainly as belief in sin, tends to shut out the true sense of Life and health. When will mankind wake to this great fact in Science?

5. 289 : 16-22

Le fait que le Christ, ou la Vérité, vainquit la mort et en triomphe encore, prouve que « la reine des épouvantes » n’est qu’une croyance mortelle, ou erreur, que la Vérité détruit avec les évidences spirituelles de la Vie ; et cela montre que ce qui, pour les sens, semble être

la mort n’est qu’une illusion mortelle, car pour l’homme réel et l’univers réel le processus de la mort n’existe pas.

5. 289 : 14-20

The fact that the Christ, or Truth, overcame and still overcomes death proves the "king of terrors" to be but a mortal belief, or error, which Truth destroys with the spiritual evidences of Life; and this shows that what appears to the senses to be death is but a mortal illusion, for to the real man and the real universe there is no death-process.

6. 24 : 28-33

L’efficacité du crucifiement résidait dans la démonstration qu’il fit pour l’humanité de l’affection et de la bonté mises en pratique. La vérité avait été vécue parmi les hommes ; mais avant de voir qu’elle permit à leur Maître de triompher du sépulcre, ses propres disciples ne pouvaient admettre qu’une telle chose fût possible.

6. 24 : 27-31

The efficacy of the crucifixion lay in the practical affection and goodness it demonstrated for mankind. The truth had been lived among men; but until they saw that it enabled their Master to triumph over the grave, his own disciples could not admit such an event to be possible.

7. 42 : 6-10, 18-3

La croyance universelle à la mort n’est d’aucun avantage. Elle ne peut rendre évidentes ni la Vie ni la Vérité. On verra finalement que la mort est un rêve mortel qui vient dans les ténèbres et disparaît avec la lumière.

La résurrection du grand démonstrateur du pouvoir de Dieu fut la preuve de son triomphe final sur le corps et la matière, et établit l’évidence complète de la Science divine, évidence si importante pour les mortels. La croyance que l’homme a une existence ou un entendement en dehors de Dieu est une erreur qui va vers son déclin. Jésus combattit cette erreur avec la Science divine et en prouva le néant. En raison de la gloire merveilleuse dont Dieu avait doué Son oint, la tentation, le péché, la maladie et la mort ne causaient aucune terreur à Jésus. Les hommes pouvaient bien croire avoir tué le corps ! Il allait le leur montrer inchangé. Cela démontre qu’en Science Chrétienne l’homme véritable est gouverné par Dieu — par le bien, non par le mal — et que, par conséquent, il est, non un mortel mais un immortel. Jésus avait enseigné à ses disciples la Science de cette preuve. Il était ici-bas pour les mettre à même de vérifier cette parole encore incomprise : « Celui qui croit en moi fera aussi les œuvres que je fais. » Il fallait qu’ils comprissent plus complètement son principe de Vie en chassant l’erreur, en guérissant les malades et en ressuscitant les morts, ainsi qu’ils le comprirent vraiment après la disparition de son corps.

7. 42 : 5-8, 15-2

The universal belief in death is of no advantage. It cannot make Life or Truth apparent. Death will be found at length to be a mortal dream, which comes in darkness and disappears with the light.

The resurrection of the great demonstrator of God's power was the proof of his final triumph over body and matter, and gave full evidence of divine Science, — evidence so important to mortals. The belief that man has existence or mind separate from God is a dying error. This error Jesus met with divine Science and proved its nothingness. Because of the wondrous glory which God bestowed on His anointed, temptation, sin, sickness, and death had no terror for Jesus. Let men think they had killed the body! Afterwards he would show it to them unchanged. This demonstrates that in Christian Science the true man is governed by God — by good, not evil — and is therefore not a mortal but an immortal. Jesus had taught his disciples the Science of this proof. He was here to enable them to test his still uncomprehended saying, "He that believeth on me, the works that I do shall he do also." They must understand more fully his Life-principle by casting out error, healing the sick, and raising the dead, even as they did understand it after his bodily departure.

8. 43 : 33-20

L’Amour doit triompher de la haine. La Vérité et la Vie doivent rendre définitive la victoire sur l’erreur et la mort, avant que la couronne remplace les épines, que suive cette bénédiction : « C’est bien, bon et fidèle serviteur », et que la suprématie de l’Esprit soit démontrée.

L’enceinte solitaire de la tombe offrit à Jésus un asile contre ses ennemis, un lieu où résoudre le grand problème de l’être. Ses trois jours de travail dans le sépulcre mirent le sceau de l’éternité sur le temps. Il prouva que la Vie est immortelle et que l’Amour est maître de la haine. S’appuyant sur la base de la Science Chrétienne, le pouvoir de l’Entendement sur la matière, il combattit et anéantit toutes les revendications de la médecine, de la chirurgie et de l’hygiène.

Il ne prit aucun médicament pour calmer l’inflammation. Il ne compta ni sur la nourriture ni sur l’air pur pour renouveler ses forces épuisées. Il n’eut pas besoin de l’art d’un chirurgien pour guérir ses mains déchirées, panser la blessure de son flanc et ses pieds lacérés, pour pouvoir se servir de ses mains afin d’enlever les linges et le suaire, et pour faire usage de ses pieds comme par le passé.

8. 43 : 32-19

Love must triumph over hate. Truth and Life must seal the victory over error and death, before the thorns can be laid aside for a crown, the benediction follow, "Well done, good and faithful servant," and the supremacy of Spirit be demonstrated.

The lonely precincts of the tomb gave Jesus a refuge from his foes, a place in which to solve the great problem of being. His three days' work in the sepulchre set the seal of eternity on time. He proved Life to be deathless and Love to be the master of hate. He met and mastered on the basis of Christian Science, the power of Mind over matter, all the claims of medicine, surgery, and hygiene.

He took no drugs to allay inflammation. He did not depend upon food or pure air to resuscitate wasted energies. He did not require the skill of a surgeon to heal the torn palms and bind up the wounded side and lacerated feet, that he might use those hands to remove the napkin and winding-sheet, and that he might employ his feet as before.

9. 44 : 30-4

Ses disciples croyaient que Jésus était mort lorsqu’il était caché dans le sépulcre, alors qu’il était vivant, démontrant dans la tombe étroite que le pouvoir de l’Esprit l’emporte sur le sens mortel et matériel. Des murs de rocher lui faisaient obstacle, et il fallait rouler une énorme pierre de devant l’entrée du caveau ; mais Jésus vainquit tout obstacle matériel, surmonta toute loi de la matière, et sortit de son lugubre lieu de repos, couronné de la gloire d’un succès sublime, d’une victoire éternelle.

9. 44 : 28-5

His disciples believed Jesus to be dead while he was hidden in the sepulchre, whereas he was alive, demonstrating within the narrow tomb the power of Spirit to overrule mortal, material sense. There were rock-ribbed walls in the way, and a great stone must be rolled from the cave's mouth; but Jesus vanquished every material obstacle, overcame every law of matter, and stepped forth from his gloomy resting-place, crowned with the glory of a sublime success, an everlasting victory.

10. 45 : 16-21

Gloire à Dieu et paix aux cœurs qui luttent ! Le Christ a enlevé la pierre de devant la porte de l’espérance et de la foi humaines et a élevé celles-ci, par la révélation et la démonstration de la vie en Dieu, jusqu’à la possibilité d’une union avec l’idée spirituelle de l’homme et son Principe divin, l’Amour.

10. 45 : 16-21

Glory be to God, and peace to the struggling hearts! Christ hath rolled away the stone from the door of human hope and faith, and through the revelation and demonstration of life in God, hath elevated them to possible at-one-ment with the spiritual idea of man and his divine Principle, Love.

11. 31 : 18-24

En obéissant à ses précieux préceptes — en suivant sa démonstration dans la mesure où nous la comprenons — nous buvons de sa coupe, nous mangeons de son pain, nous sommes baptisés de sa pureté ; et finalement nous nous reposerons, nous nous assiérons avec lui dans une pleine compréhension du Principe divin qui triomphe de la mort.

11. 31 : 17-22 (to .)

Obeying his precious precepts, — following his demonstration so far as we apprehend it, — we drink of his cup, partake of his bread, are baptized with his purity; and at last we shall rest, sit down with him, in a full understanding of the divine Principle which triumphs over death.


████████████████████████████████████████████████████████████████████████


Les Devoirs Quotidiens

de Mary Baker Eddy

Prière quotidienne

Il sera du devoir de tout membre de cette Église de prier chaque jour : « Que Ton règne vienne » ; que le règne de la Vérité, de la Vie et de l’Amour divins soit établi en moi, et élimine de moi tout péché ; et puisse Ta Parole enrichir les affections de toute l’humanité et la gouverner !q

Manuel de l’Église, Article VIII, Sect. 4

Règle pour les mobiles et les actes

Ni l’animosité, ni un attachement purement personnel ne doivent déterminer les mobiles ou les actes des membres de l’Église Mère. Dans la Science, l’Amour divin seul gouverne l’homme ; et un Scientiste Chrétien reflète les douces aménités de l’Amour, en réprouvant le péché, et en manifestant un véritable esprit de fraternité, de charité et de pardon. Les membres de cette Église doivent journellement veiller et prier pour être délivrés de tout mal, pour ne pas prophétiser, juger, condamner, conseiller, influencer ou être influencés d’une manière erronée.

Manuel de l’Église, Article VIII, Sect. 1

Vigilance face au devoir

Il sera du devoir de chaque membre de cette Église de se défendre journellement contre la suggestion mentale agressive, et de ne pas se laisser entraîner à oublier ou à négliger son devoir envers Dieu, envers son Leader et envers l’humanité. Par ses œuvres, il sera jugé — et justifié ou condamné.

Manuel de l’Église, Article VIII, Sect. 6


████████████████████████████████████████████████████████████████████████