Dimanche 4 Octobre 2020 |

Dimanche 4 Octobre 2020



Sujet — L'Irréalité

SubjectUnreality

Texte D’or : I Corinthiens 3 : 19

« La sagesse de ce monde est une folie devant Dieu. Aussi est-il écrit : Il prend les sages dans leur ruse. »



Golden Text: I Corinthians 3 : 19

The wisdom of this world is foolishness with God. For it is written, He taketh the wise in their own craftiness.




PDF Downloads:


Click here to play the lesson audio as you read:

Also available on YouTube or SoundCloud

████████████████████████████████████████████████████████████████████████


Lecture Alternée:


17     Je vous exhorte, frères, à prendre garde à ceux qui causent des divisions et des scandales, au préjudice de l'enseignement que vous avez reçu. Éloignez-vous d'eux.

18     Car de tels hommes ne servent point Christ notre Seigneur, mais leur propre ventre ; et, par des paroles douces et flatteuses, ils séduisent les cœurs des simples.

19     Pour vous, votre obéissance est connue de tous ; je me réjouis donc à votre sujet, et je désire que vous soyez sages en ce qui concerne le bien et purs en ce qui concerne le mal.

14     Afin que nous ne soyons plus des enfants, flottants et emportés à tout vent de doctrine, par la tromperie des hommes, par leur ruse dans les moyens de séduction,

15     Mais que, professant la vérité dans la charité, nous croissions à tous égards en celui qui est le chef, Christ.

20     Le Dieu de paix écrasera bientôt Satan sous vos pieds.

Responsive Reading: Romans 16 : 17-19; Ephesians 4 : 14, 15; Romans 16 : 20

17.     Now I beseech you, brethren, mark them which cause divisions and offences contrary to the doctrine which ye have learned; and avoid them.

18.     For they that are such serve not our Lord Jesus Christ, but their own belly; and by good words and fair speeches deceive the hearts of the simple.

19.     For your obedience is come abroad unto all men. I am glad therefore on your behalf: but yet I would have you wise unto that which is good, and simple concerning evil.

14.     That we henceforth be no more children, tossed to and fro, and carried about with every wind of doctrine, by the sleight of men, and cunning craftiness, whereby they lie in wait to deceive;

15.     But speaking the truth in love, may grow up into him in all things, which is the head, even Christ.

20.     And the God of peace shall bruise Satan under your feet shortly.



La Leçon Sermon



La Bible


1. Jacques 1 : 16, 17, 21

16     Nous vous y trompez pas, mes frères bien-aimés :

17     Toute grâce excellente et tout don parfait descendent d'en haut, du Père des lumières, chez lequel il n'y a ni changement ni ombre de variation.

21     C'est pourquoi, rejetant toute souillure et tout excès de malice, recevez avec douceur la parole qui a été planté en vous, et qui peut sauver vos âmes.

1. James 1 : 16, 17, 21

16     Do not err, my beloved brethren.

17     Every good gift and every perfect gift is from above, and cometh down from the Father of lights, with whom is no variableness, neither shadow of turning.

21     Wherefore lay apart all filthiness and superfluity of naughtiness, and receive with meekness the engrafted word, which is able to save your souls.

2. I Rois 18 : 17-19, 21-26 (jusqu’au 1er.), 30, 33-36, 38, 39

17     A peine Achab aperçut-il Élie qu'il lui dit : Est-ce toi, qui jettes le trouble en Israël ?

18     Élie répondit : Je ne trouble point Israël ; c'est toi, au contraire, et la maison de ton père, puisque vous avez abandonné les commandements de l'Éternel et que tu es allé après les Baals.

19     Fais maintenant rassembler tout Israël auprès de moi, à la montagne du Carmel, et aussi les quatre cent cinquante prophètes de Baal et les quatre cents prophètes d'Astarté qui mangent à la table de Jézabel.

21     Alors Élie s'approcha de tout le peuple, et dit : Jusqu'à quand clocherez-vous des deux côtés ? Si l'Éternel est Dieu, allez après lui ; si c'est Baal, allez après lui ! Le peuple ne lui répondit rien.

22     Et Élie dit au peuple : Je suis resté seul des prophètes de l'Éternel, et il y a quatre cent cinquante prophètes de Baal.

23     Que l'on nous donne deux taureaux ; qu'ils choisissent pour eux l'un des taureaux, qu'ils le coupent par morceaux, et qu'ils le placent sur le bois, sans y mettre le feu ; et moi, je préparerai l'autre taureau, et je le placerai sur le bois, sans y mettre le feu.

24     Puis invoquez le nom de votre dieu ; et moi, j'invoquerai le nom de l'Éternel. Le dieu qui répondra par le feu, c'est celui-là qui sera Dieu. Et tout le peuple répondit, en disant : C'est bien !

25     Élie dit aux prophètes de Baal : Choisissez pour vous l'un des taureaux, préparez-le les premiers, car vous êtes les plus nombreux, et invoquez le nom de votre dieu ; mais ne mettez pas le feu.

26     Ils prirent le taureau qu'on leur donna, et le préparèrent ; et ils invoquèrent le nom de Baal, depuis le matin jusqu'à midi, en disant : Baal réponds nous ! Mais il n'y eut ni voix ni réponse.

30     Élie dit alors à tout le peuple : Approchez-vous de moi ! Tout le peuple s'approcha de lui. Et Élie rétablit l'autel de l'Éternel, qui avait été renversé.

33     Il arrangea le bois, coupa le taureau par morceaux, et le plaça sur le bois.

34     Puis il dit : Remplissez d'eau quatre cruches, et versez-les sur l'holocauste et sur le bois. Il dit : Faites-le une seconde fois. Et ils le firent une seconde fois. Il dit : Faites- le une troisième fois. Et ils le firent une troisième fois.

35     L'eau coula autour de l'autel, et l'on remplit aussi d'eau le fossé.

36     Au moment de la présentation de l'offrande, Élie, le prophète, s'avança et dit : Éternel, Dieu d'Abraham, d'Isaac et d'Israël ! que l'on sache aujourd'hui que tu es Dieu en Israël, que je suis ton serviteur, et que j'ai fait toutes ces choses par ta parole !

38     Et le feu de l'Éternel tomba, et il consuma l'holocauste, le bois, les pierres et la terre, et il absorba l'eau qui était dans le fossé.

39     Quand tout le peuple vit cela, ils tombèrent sur leur visage et dirent : C'est l'Éternel qui est Dieu ! C'est l'Éternel qui est Dieu !

2. I Kings 18 : 17-19, 21-26 (to 2nd .), 30, 33-36, 38, 39

17     And it came to pass, when Ahab saw Elijah, that Ahab said unto him, Art thou he that troubleth Israel?

18     And he answered, I have not troubled Israel; but thou, and thy father’s house, in that ye have forsaken the commandments of the Lord, and thou hast followed Baalim.

19     Now therefore send, and gather to me all Israel unto mount Carmel, and the prophets of Baal four hundred and fifty, and the prophets of the groves four hundred, which eat at Jezebel’s table.

21     And Elijah came unto all the people, and said, How long halt ye between two opinions? if the Lord be God, follow him: but if Baal, then follow him. And the people answered him not a word.

22     Then said Elijah unto the people, I, even I only, remain a prophet of the Lord; but Baal’s prophets are four hundred and fifty men.

23     Let them therefore give us two bullocks; and let them choose one bullock for themselves, and cut it in pieces, and lay it on wood, and put no fire under: and I will dress the other bullock, and lay it on wood, and put no fire under:

24     And call ye on the name of your gods, and I will call on the name of the Lord: and the God that answereth by fire, let him be God. And all the people answered and said, It is well spoken.

25     And Elijah said unto the prophets of Baal, Choose you one bullock for yourselves, and dress it first; for ye are many; and call on the name of your gods, but put no fire under.

26     And they took the bullock which was given them, and they dressed it, and called on the name of Baal from morning even until noon, saying, O Baal, hear us. But there was no voice, nor any that answered.

30     And Elijah said unto all the people, Come near unto me. And all the people came near unto him. And he repaired the altar of the Lord that was broken down.

33     And he put the wood in order, and cut the bullock in pieces, and laid him on the wood, and said, Fill four barrels with water, and pour it on the burnt sacrifice, and on the wood.

34     And he said, Do it the second time. And they did it the second time. And he said, Do it the third time. And they did it the third time.

35     And the water ran round about the altar; and he filled the trench also with water.

36     And it came to pass at the time of the offering of the evening sacrifice, that Elijah the prophet came near, and said, Lord God of Abraham, Isaac, and of Israel, let it be known this day that thou art God in Israel, and that I am thy servant, and that I have done all these things at thy word.

38     Then the fire of the Lord fell, and consumed the burnt sacrifice, and the wood, and the stones, and the dust, and licked up the water that was in the trench.

39     And when all the people saw it, they fell on their faces: and they said, The Lord, he is the God; the Lord, he is the God.

3. Jérémie 9 : 6 (c’est)

6     …c'est par fausseté qu'ils refusent de me connaître, dit l'Éternel.

3. Jeremiah 9 : 6 (through)

6     …through deceit they refuse to know me, saith the Lord.

4. II Thessaloniciens 2 : 3, 4

3     Que personne ne vous séduise d'aucune manière ; car il faut que l'apostasie soit arrivée auparavant, et qu'on ait vu paraître l'homme du péché, le fils de la perdition,

4     L'adversaire qui s'élève au-dessus de tout ce qu'on appelle Dieu ou de ce qu'on adore, jusqu'à s'asseoir dans le temple de Dieu, se proclamant lui-même Dieu.

4. II Thessalonians 2 : 3, 4

3     Let no man deceive you by any means: for that day shall not come, except there come a falling away first, and that man of sin be revealed, the son of perdition;

4     Who opposeth and exalteth himself above all that is called God, or that is worshipped; so that he as God sitteth in the temple of God, shewing himself that he is God.

5. Matthieu 24 : 1, 4-7, 10-14

1     Comme Jésus s'en allait, au sortir du temple, ses disciples s'approchèrent pour lui en faire remarquer les constructions.

4     Jésus leur répondit : Prenez garde que personne ne vous séduise.

5     Car plusieurs viendront sous mon nom, disant : C'est moi qui suis le Christ. Et ils séduiront beaucoup de gens.

6     Vous entendrez parler de guerres et de bruits de guerres : gardez-vous d'être troublés, car il faut que ces choses arrivent. Mais ce ne sera pas encore la fin.

7     Une nation s'élèvera contre une nation, et un royaume contre un royaume, et il y aura, en divers lieux, des famines et des tremblements de terre.

10     Alors aussi plusieurs succomberont, et ils se trahiront, se haïront les uns les autres.

11     Plusieurs faux prophètes s'élèveront, et ils séduiront beaucoup de gens.

12     Et, parce que l'iniquité se sera accrue, la charité du plus grand nombre se refroidira.

13     Mais celui qui persévérera jusqu'à la fin sera sauvé.

14     Cette bonne nouvelle du royaume sera prêchée dans le monde entier, pour servir de témoignage à toutes les nations. Alors viendra la fin.

5. Matthew 24 : 1 (Jesus), 4 (Jesus)-7, 10-14

1     Jesus went out, and departed from the temple: and his disciples came to him for to shew him the buildings of the temple.

4     Jesus answered and said unto them, Take heed that no man deceive you.

5     For many shall come in my name, saying, I am Christ; and shall deceive many.

6     And ye shall hear of wars and rumours of wars: see that ye be not troubled: for all these things must come to pass, but the end is not yet.

7     For nation shall rise against nation, and kingdom against kingdom: and there shall be famines, and pestilences, and earthquakes, in divers places.

10     And then shall many be offended, and shall betray one another, and shall hate one another.

11     And many false prophets shall rise, and shall deceive many.

12     And because iniquity shall abound, the love of many shall wax cold.

13     But he that shall endure unto the end, the same shall be saved.

14     And this gospel of the kingdom shall be preached in all the world for a witness unto all nations; and then shall the end come.



Science et Santé


1. 472 : 24 (Toute)-26

Toute réalité est en Dieu et Sa création, harmonieuse et éternelle. Ce qu’Il crée est bon, et II fait tout ce qui est fait.

1. 472 : 24 (All)-26

All reality is in God and His creation, harmonious and eternal. That which He creates is good, and He makes all that is made.

2. 275 : 12-31

Pour saisir la réalité et l’ordre de l’être dans sa Science, il vous faut commencer par considérer Dieu comme le Principe divin de tout ce qui existe réellement. L’Esprit, la Vie, la Vérité, l’Amour, ne font qu’un et sont les noms bibliques pour désigner Dieu. Toute substance, toute intelligence, toute sagesse, tout être, toute immortalité, toute cause et tout effet appartiennent à Dieu. Ce sont là Ses attributs, les manifestations éternelles de l’infini Principe divin, l’Amour. Nulle sagesse n’est sage hormis Sa sagesse ; nulle vérité n’est vraie que la Vérité divine, nul amour n’est aimable que l’Amour divin, nulle vie n’est Vie que la divine ; nul bien n’existe, sauf le bien que Dieu accorde.

La métaphysique divine, telle qu’elle est révélée à la compréhension spirituelle, montre clairement que tout est Entendement et que l’Entendement est Dieu, omnipotence, omniprésence, omniscience — c’est-à-dire, toute puissance, toute présence, toute Science. Donc tout est en réalité la manifestation de l’Entendement.

2. 275 : 10-24

To grasp the reality and order of being in its Science, you must begin by reckoning God as the divine Principle of all that really is. Spirit, Life, Truth, Love, combine as one, — and are the Scriptural names for God. All substance, intelligence, wisdom, being, immortality, cause, and effect belong to God. These are His attributes, the eternal manifestations of the infinite divine Principle, Love. No wisdom is wise but His wisdom; no truth is true, no love is lovely, no life is Life but the divine; no good is, but the good God bestows.

Divine metaphysics, as revealed to spiritual understanding, shows clearly that all is Mind, and that Mind is God, omnipotence, omnipresence, omniscience, — that is, all power, all presence, all Science. Hence all is in reality the manifestation of Mind.

3. 273 : 1-10, 32-10

La matière et ses prétentions de péché, de maladie et de mort sont contraires à Dieu et ne peuvent émaner de Lui. Il n’y a pas de vérité matérielle. Les sens physiques ne peuvent prendre aucune connaissance de Dieu ni de la Vérité spirituelle. La croyance humaine a cherché beaucoup de détours, mais aucun d’eux ne peut résoudre le problème de l’être sans

le Principe divin de la Science divine. Les déductions tirées des hypothèses matérielles ne sont pas scientifiques. Elles diffèrent de la Science réelle parce qu’elles ne sont pas fondées sur la loi divine.

La Science montre que les opinions et les croyances mortelles, contradictoires et matérielles, produisent en tout temps les effets de l’erreur, mais cette atmosphère de l’entendement mortel ne peut détruire la moralité et la santé, si on lui oppose promptement et avec persistance la Science Chrétienne. La Vérité et l’Amour sont un antidote contre ce miasme mental et ainsi fortifient et soutiennent l’existence. Les connaissances inutiles acquises au moyen des cinq sens ne sont que temporelles — les conceptions de l’entendement mortel, le produit des sens, non de l’Ame, Esprit — et elles symbolisent tout ce qui est mauvais et périssable. Les sciences naturelles, comme on les appelle généralement, ne sont réellement ni naturelles ni scientifiques, parce qu’on les déduit de l’évidence des sens matériels.

3. 273 : 1-9, 29-9

Matter and its claims of sin, sickness, and death are contrary to God, and cannot emanate from Him. There is no material truth. The physical senses can take no cognizance of God and spiritual Truth. Human belief has sought out many inventions, but not one of them can solve the problem of being without the divine Principle of divine Science. Deductions from material hypotheses are not scientific. They differ from real Science because they are not based on the divine law.

Science shows that material, conflicting mortal opinions and beliefs emit the effects of error at all times, but this atmosphere of mortal mind cannot be destructive to morals and health when it is opposed promptly and persistently by Christian Science. Truth and Love antidote this mental miasma, and thus invigorate and sustain existence. Unnecessary knowledge gained from the five senses is only temporal, — the conception of mortal mind, the offspring of sense, not of Soul, Spirit, — and symbolizes all that is evil and perishable. Natural science, as it is commonly called, is not really natural nor scientific, because it is deduced from the evidence of the material senses.

4. 146 : 1-12

Les anciens chrétiens étaient des guérisseurs. Pourquoi cet élément du christianisme a-t-il été perdu ? Parce que nos systèmes de religion sont plus ou moins gouvernés par nos systèmes de médecine. La première idolâtrie fut la foi dans la matière. Les écoles ont mis à la mode la foi dans les médicaments, plutôt que la foi en la Divinité. Parce qu’on a mis sa confiance dans la matière pour détruire la discordance qu’elle-même avait créée, la santé et l’harmonie ont été sacrifiées. De tels systèmes sont dépourvus de la vitalité de la puissance spirituelle qui fait du sens matériel le serviteur de la Science et rend la religion semblable au Christ.

4. 146 : 2 (The)-12

The ancient Christians were healers. Why has this element of Christianity been lost? Because our systems of religion are governed more or less by our systems of medicine. The first idolatry was faith in matter. The schools have rendered faith in drugs the fashion, rather than faith in Deity. By trusting matter to destroy its own discord, health and harmony have been sacrificed. Such systems are barren of the vitality of spiritual power, by which material sense is made the servant of Science and religion becomes Christlike.

5. 186 : 33-13

L’entendement mortel s’ignore lui-même, sinon il ne pourrait jamais se duper. Si l’entendement mortel savait être meilleur, il serait meilleur. Puisqu’il lui faut croire à quelque chose en dehors de lui-même, il intronise la matière comme divinité. L’entendement humain a été idolâtre dès le début, ayant d’autres dieux et croyant à d’autres entendements en dehors de l’unique Entendement.

Étant donné que les mortels ne comprennent même pas l’existence mortelle, quelle doit être leur ignorance concernant l’Entendement omniscient et Ses créations.

Cela nous montre comment le prétendu sens matériel crée ses propres formes de pensée, leur donne des noms matériels, et ensuite les adore et les craint. Avec un aveuglement païen, il attribue à quelque dieu matériel ou à la médecine matérielle un pouvoir qui lui est supérieur. Les croyances de l’entendement humain le dépouillent et l’asservissent, et imputent ensuite ce résultat à une autre personnification illusoire nommée Satan.

5. 186 : 28-12

Mortal mind is ignorant of self, or it could never be self-deceived. If mortal mind knew how to be better, it would be better. Since it must believe in something besides itself, it enthrones matter as deity. The human mind has been an idolater from the beginning, having other gods and believing in more than the one Mind.

As mortals do not comprehend even mortal existence, how ignorant must they be of the all-knowing Mind and of His creations.

Here you may see how so-called material sense creates its own forms of thought, gives them material names, and then worships and fears them. With pagan blindness, it attributes to some material god or medicine an ability beyond itself. The beliefs of the human mind rob and enslave it, and then impute this result to another illusive personification, named Satan.

6. 166 : 8-14

Le Mahométan croit qu’un pèlerinage à la Mecque assurera le salut de son âme. Le médecin populaire croit à son ordonnance, et le pharmacien croit à l’efficacité de ses médicaments pour sauver la vie des hommes. La croyance du Mahométan est une illusion religieuse ; celle du médecin et du pharmacien est une erreur médicale.

6. 166 : 8-14

The Mohammedan believes in a pilgrimage to Mecca for the salvation of his soul. The popular doctor believes in his prescription, and the pharmacist believes in the power of his drugs to save a man's life. The Mohammedan's belief is a religious delusion; the doctor's and pharmacist's is a medical mistake.

7. 82 : 35-5

Dans un monde de péché et de sensualité marchant rapidement vers un plus grand développement de pouvoir, il est sage de considérer sérieusement si c’est l’entendement humain ou l’Entendement divin qui nous influence. Là où les prophètes de Jéhovah réussirent, les adorateurs de Baal échouèrent ; cependant l’artifice et les moyens délusoires prétendaient pouvoir égaler l’œuvre de la sagesse.

7. 82 : 31-5

In a world of sin and sensuality hastening to a greater development of power, it is wise earnestly to consider whether it is the human mind or the divine Mind which is influencing one. What the prophets of Jehovah did, the worshippers of Baal failed to do; yet artifice and delusion claimed that they could equal the work of wisdom.

8. 263 : 8-21

Lorsque l’homme mortel fondra ses pensées concernant l’existence avec le spirituel et agira uniquement comme Dieu agit, il ne tâtonnera plus dans l’obscurité et ne s’attachera plus à la terre faute d’avoir goûté le ciel. Les croyances charnelles nous frustrent. Elles font de l’homme un hypocrite involontaire, qui produit le mal alors qu’il voudrait créer le bien, qui forme la difformité alors qu’il voudrait dessiner la grâce et la beauté, et fait du mal à ceux qu’il voudrait bénir. Il devient un faux créateur en toutes choses et se croit un demi-dieu. Son

« toucher réduit l’espérance en poussière, la poussière que nous avons tous foulée ». Il pourrait dire dans le langage de la Bible : « Je ne fais pas le bien que je veux, et je fais le mal que je ne veux pas. »

8. 263 : 7-19

When mortal man blends his thoughts of existence with the spiritual and works only as God works, he will no longer grope in the dark and cling to earth because he has not tasted heaven. Carnal beliefs defraud us. They make man an involuntary hypocrite, — producing evil when he would create good, forming deformity when he would outline grace and beauty, injuring those whom he would bless. He becomes a general mis-creator, who believes he is a semi-god. His "touch turns hope to dust, the dust we all have trod." He might say in Bible language: "The good that I would, I do not: but the evil which I would not, that I do."

9. 403 : 16-23

Vous êtes maître de la situation si vous comprenez que l’existence mortelle est un état d’illusion produit par soi-même et non la vérité de l’être. L’entendement mortel produit constamment sur le corps mortel les effets de fausses opinions ; et il en sera ainsi jusqu’à ce que l’erreur mortelle soit privée de ses pouvoirs imaginaires par la Vérité qui balaie les fils diaphanes de l’illusion mortelle.

9. 403 : 14-20

You command the situation if you understand that mortal existence is a state of self-deception and not the truth of being. Mortal mind is constantly producing on mortal body the results of false opinions; and it will continue to do so, until mortal error is deprived of its imaginary powers by Truth, which sweeps away the gossamer web of mortal illusion.

10. 252 : 8-16

Quand les fausses croyances humaines se rendent tant soit peu compte de leur propre fausseté, elles commencent à disparaître. Une connaissance de l’erreur et de ses façons d’opérer doit devancer cette compréhension de la Vérité qui détruit l’erreur, jusqu’à ce que toute erreur matérielle mortelle disparaisse finalement, et que l’on comprenne et reconnaisse la vérité éternelle que l’homme, créé par l’Esprit et de l’Esprit, est la vraie ressemblance de son Créateur.

10. 252 : 7-14

When false human beliefs learn even a little of their own falsity, they begin to disappear. A knowledge of error and of its operations must precede that understanding of Truth which destroys error, until the entire mortal, material error finally disappears, and the eternal verity, man created by and of Spirit, is understood and recognized as the true likeness of his Maker.


████████████████████████████████████████████████████████████████████████


Les Devoirs Quotidiens

de Mary Baker Eddy

Prière quotidienne

Il sera du devoir de tout membre de cette Église de prier chaque jour : « Que Ton règne vienne » ; que le règne de la Vérité, de la Vie et de l’Amour divins soit établi en moi, et élimine de moi tout péché ; et puisse Ta Parole enrichir les affections de toute l’humanité et la gouverner !q

Manuel de l’Église, Article VIII, Sect. 4

Règle pour les mobiles et les actes

Ni l’animosité, ni un attachement purement personnel ne doivent déterminer les mobiles ou les actes des membres de l’Église Mère. Dans la Science, l’Amour divin seul gouverne l’homme ; et un Scientiste Chrétien reflète les douces aménités de l’Amour, en réprouvant le péché, et en manifestant un véritable esprit de fraternité, de charité et de pardon. Les membres de cette Église doivent journellement veiller et prier pour être délivrés de tout mal, pour ne pas prophétiser, juger, condamner, conseiller, influencer ou être influencés d’une manière erronée.

Manuel de l’Église, Article VIII, Sect. 1

Vigilance face au devoir

Il sera du devoir de chaque membre de cette Église de se défendre journellement contre la suggestion mentale agressive, et de ne pas se laisser entraîner à oublier ou à négliger son devoir envers Dieu, envers son Leader et envers l’humanité. Par ses œuvres, il sera jugé — et justifié ou condamné.

Manuel de l’Église, Article VIII, Sect. 6


████████████████████████████████████████████████████████████████████████